Qui étions-nous ? (2013-2014)

Association loi 1901 créée en 2013 à l’initiative d’explorateurs issus de différentes disciplines et horizons, Civilisation 2.0 est un lieu d’informations, un laboratoire expérimental de convergences et d’études fonctionnant sur le principe de la complémentarité et des synergies tant dans les domaines pédagogiques que scientifiques.

Géographiquement localisée sur les hauteurs du département de l’Hérault dans la région du Languedoc Roussillon, l’association se veut intrinsèquement liée à son époque. C’est pourquoi sa concrétisation est en partie axée sur des outils « en ligne » permettant un aspect collaboratif internationnalisant de ses travaux.

Elle a été érigée dans une optique de mise en valeur des savoirs, des recherches et des technologies novatrices orientées symboliquement sur des perspectives populaires positives. Ainsi, elle peut accueillir les collectivités territoriales, établissements publics, universités, le tissu associatif ainsi que les individualités dans l’objectif de sensibiliser à la découverte, à la diffusion et à l’application de nos objets.

Son but est de promouvoir et de développer, grâce aux technologies et aux savoirs novateurs, une meilleure compréhension des problématiques environnementales et humaines afin d’induire un changement de comportements en direction de l’élaboration d’un futur respectueux et soutenable.

Toute l’année, l’équipe proposera actualités, thématiques, journées, conférences, expositions, manifestations culturelles et scientifiques organisées en direction de publics ciblés. Différentes formules et espaces seront à disposition.

 

Nos principaux objectifs

  • la diffusion des sciences, de la raison et de la technologie ;
  • la démonstration et l’éducation de ces matières ;
  • l’étude de la convertibilité des territoires ;
  • l’établissement de structures de recherche.
  •  

    Pourquoi Civilisation 2.0

    Tout d’abord le terme Civilisation a été choisi afin de mettre en avant l’ensemble de la population mondiale comme unique et formant une réelle civilisation humaine où les barrières virtuelles politiques, économiques et « bigotantes » sont dissipées pour laisser apparaître un ensemble organisé, performant, assemblé et durable.
    Le 2 ici est révélateur d’un ensemble secondaire où le second s’espère mieux que le premier. Sans forcément être révélé au 1, il semble toutefois s’imposer comme suite logique.
    Puis 2.0 symbolise une version en informatique dont le cœur et les fonctions au fondement de l’organisation logiciel et symbiotique ont été changés pour accoucher d’une version optimisée, fiable et plus stable.
    Enfin, C2.0 évoque les anciens codes DOS permettant de formater un disque dur (C: Format)

    Civilisation 2.0 souligne une pensée où une nouvelle famille humaine pourrait émerger en ayant conscience d’être un ensemble cohérent, n’étant pas exclue de son environnement et œuvrant en un tout intelligent.
    Vivant à une époque où les outils à disposition du plus grand nombre permettent une mondialisation du partage des connaissances et où la technologie alliée aux savoirs ouvrent des perspectives novatrices de fonctionnements sociaux et sociétaux, il nous apparait important de considérer qu’une nouvelle étape évolutive de l’Histoire de l’humanité doit être approchée et analysée dans son intégralité. À ce titre, un paradigme émergent ne peut être abordé qu’à l’intérieur d’un modèle holistique si nous souhaitons apporter les meilleures solutions possibles à cette étape décisive.

    Et parce que Civilisation 2.0.