(EN)(Papier) How Much are You Making on the War, Daddy?: A Quick and Dirty Guide to War Profiteering in the Bush Administration – William Hartung

Paul Krugman a décrit le mélange de genre dans la politique ferme et le favoritisme économique de Bush comme le « capitalisme de copinage », tandis que le sénateur John McCain est appellé le mercantiliste guerrier.

L’approche de George W. Bush pour les dépenses militaires est une version plus onéreuse encore que l’histoire du régime de Suharto en Indonésie, lorsque les entreprises militaire et l’entourage du président avaient la main-mise sur les contrats lucratifs du gouvernement.

Le budget militaire est passé de 300 milliards de dollars à plus de 400 milliards annuels depuis que George W. Bush a pris ses fonctions. L’invasion et l’occupation de l’Irak coûteront au minimum un autre 200 milliards de dollars au cours des trois à cinq prochaines années. La politique américaine se base maintenant sur ce qui est bon pour Chevron, Halliburton, Lockheed Martin, Boeing et Bechtel, pas sur ce qui est bon pour le citoyen moyen.

Les liens de Dick Cheney au conglomérat Halliburton ne sont que le sommet de l’iceberg depuis qu’au moins trente-deux hauts responsables de l’administration Bush ont servi de cadres ou de consultants rémunérés pour des marchands d’armes avant de rejoindre l’administration. Dans le Washington de George W. Bush, on a atteint le point où vous ne pouvez pas parler aux généraux des lobbyistes d’armes sans un tableau de performance. Ce livre fournit ce tableau, dans un style conçu pour provoquer une action pour le changement.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful.


Category: Économie - Géopolitique

← Nos FAQs