2) Qu’est-ce qu’une « Économie basée sur les ressources » ?

Pour transcender ces limites, The Venus Project propose que nous travaillions en vue d’instaurer une économie mondiale basée sur les ressources. Il s’agit d’un système économique et social holistique au sein duquel les ressources planétaires constituent l’héritage commun de tous les habitants du monde. La pratique actuelle de rationnement des ressources par le biais de méthodes monétaires est dénuée de pertinence et contre-productive. Elle est également loin de satisfaire les besoins de l’humanité.

Pour le dire simplement, une Économie Basée sur les Ressources utilise les ressources existantes — plutôt que l’argent — pour fournir une méthode de distribution équitable, de la façon la plus humaine et efficace possible. Il s’agit d’un système dans lequel tous les biens et services sont mis à disposition de chacun sans l’utilisation d’argent, de crédit, de troc ou toute autre forme de dette ou de servitude.

Afin de mieux comprendre ce qu’est une Économie Basée sur les Ressources, considérez ceci : si tout l’argent du monde disparaissait du jour au lendemain, nous pourrions néanmoins construire tout ce que nous désirons pour satisfaire la plupart des besoins humains, dans la mesure où les usines, leur personnel, les terres arables et les autres ressources auraient été laissés intacts. Les gens n’ont pas besoin d’argent. Ils ont en revanche besoin de satisfaire la plupart de leurs besoins sans avoir à s’inquiéter de leur sécurité financière ou de devoir recourir à une administration gouvernementale. Dans une économie d’abondance basée sur les ressources, l’utilisation de l’argent perdrait de sa pertinence.

Nous sommes arrivés à une époque où les innovations en science et en technologie peuvent aisément fournir l’abondance pour tous les peuples du monde. Il n’est plus nécessaire de limiter l’efficacité d’un produit par le biais de l’obsolescence planifiée perpétuée par notre système de profit vieillissant et périmé. Si nous sommes véritablement préoccupés par l’environnement et par nos semblables, si nous voulons réellement mettre fin aux conflits territoriaux, à la guerre, à la pauvreté, à la criminalité et la faim, nous devons consciemment examiner à nouveau les processus sociaux qui nous ont conduits à un monde dans lequel ces facteurs sont monnaie courante. Que cela vous plaise ou non, ce sont nos processus sociaux (nos pratiques politiques, nos systèmes de croyances, notre économie basée sur le profit, nos normes comportementales axées sur la culture) qui entraînent et perpétuent la famine, la guerre, la maladie et la dégradation environnementale.

L’objectif de cette nouvelle conception sociale est d’encourager un système de motivation qui ne s’orientera plus vers des buts superficiels et égocentriques de richesse, de propriété et de pouvoir. Ces nouvelles motivations encourageraient les gens à la créativité et à l’auto-accomplissement, tant matériellement que spirituellement.

Please click here if this helped you.
2 people found this helpful.


Category: FAQ TVP

← Nos FAQs