Nos FAQs

FAQ TVP (15)

The Venus Project est une organisation qui propose un plan d’actions pour un changement social œuvrant en direction d’une civilisation apaisée et soutenable : un système socio-économique holistique mondial appelé « Économie Basée sur les Ressources ». The Venus Project décrit un modèle à atteindre où les droits de l’homme constituent les fondations d’une façon de vivre et non de simples proclamations écrites.

L’organisation présente un point de vue novateur pour une civilisation mondiale soutenable ne ressemblant à aucun système politique, économique ou social connu. Elle envisage un futur proche dans lequel l’argent, la politique, les intérêts individualistes et nationaux auront progressivement disparu. Bien que cette vision puisse paraître idéaliste, elle est fondée sur de nombreuses années d’études et de recherches expérimentales. The Venus Project couvre un large spectre de domaines, incluant l’éducation, les transports, les énergies propres, en passant par des ensembles citadins complets.

Beaucoup de gens estiment qu’il suffit d’accroître le nombre de lois et de traités pour garantir une élévation des normes éthiques. Or l’absence de ressources adéquates ne permet pas de garantir une société soutenable mondiale. Même en élisant les politiciens les plus éthiques au monde, nous nous retrouverions dans des positions aussi inconfortables que celles rencontrées aujourd’hui. Tant qu’une minorité de pays se vouant au profit contrôlera la plupart des ressources planétaire, les mêmes événements se répéteront indéfiniment.

Tandis que les défis mondiaux et l’information scientifique se multiplient, les pays et les populations doivent faire face à des menaces communes qui transcendent les frontières nationales. Surpopulation, pénuries d’énergie, réchauffement climatique, pollution environnementale, raréfaction de l’eau, crises économiques, propagation de maladies incontrôlables et technologie de rupture remplaçant les personnes par des machines, (…) menacent chacun d’entre nous. Bien que beaucoup de personnes se consacrent à soulager ces conditions, nos problèmes sociaux et environnementaux demeureront insurmontables aussi longtemps que le système monétaire prévaudra, et qu’une poignée de nations et d’intérêts financiers puissants contrôleront et consommeront la plupart des ressources mondiales.

Si nous souhaitons réellement mettre un terme à nos clivages sociaux et internationaux permanents, nous devons déclarer la Terre et ses ressources comme le patrimoine commun de tous les peuples du monde.

La Terre est riche et abondante en ressources. Notre pratique de rationalisation par le biais d’un contrôle monétaire n’est plus pertinente et contre-productive à notre survie. Nous disposons aujourd’hui de technologies pointues, mais notre système économique et social n’a pas été en mesure de suivre le rythme de nos capacités techniques. Nous pouvons facilement créer un monde d’abondance pour tous, affranchi de la dette et de la servitude, fondé sur les limites ou capacité porteuse de notre planète. Avec la mise en œuvre intelligente et humaine de la science et de la technologie, les habitants de la Terre peuvent orienter et façonner l’avenir ensemble, tout en protégeant l’environnement. Nous n’avons pas suffisamment d’argent pour réaliser ces objectifs, mais nous avons plus de ressources que nécessaire.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Pour transcender ces limites, The Venus Project propose que nous travaillions en vue d’instaurer une économie mondiale basée sur les ressources. Il s’agit d’un système économique et social holistique au sein duquel les ressources planétaires constituent l’héritage commun de tous les habitants du monde. La pratique actuelle de rationnement des ressources par le biais de méthodes monétaires est dénuée de pertinence et contre-productive. Elle est également loin de satisfaire les besoins de l’humanité.

Pour le dire simplement, une Économie Basée sur les Ressources utilise les ressources existantes — plutôt que l’argent — pour fournir une méthode de distribution équitable, de la façon la plus humaine et efficace possible. Il s’agit d’un système dans lequel tous les biens et services sont mis à disposition de chacun sans l’utilisation d’argent, de crédit, de troc ou toute autre forme de dette ou de servitude.

Afin de mieux comprendre ce qu’est une Économie Basée sur les Ressources, considérez ceci : si tout l’argent du monde disparaissait du jour au lendemain, nous pourrions néanmoins construire tout ce que nous désirons pour satisfaire la plupart des besoins humains, dans la mesure où les usines, leur personnel, les terres arables et les autres ressources auraient été laissés intacts. Les gens n’ont pas besoin d’argent. Ils ont en revanche besoin de satisfaire la plupart de leurs besoins sans avoir à s’inquiéter de leur sécurité financière ou de devoir recourir à une administration gouvernementale. Dans une économie d’abondance basée sur les ressources, l’utilisation de l’argent perdrait de sa pertinence.

Nous sommes arrivés à une époque où les innovations en science et en technologie peuvent aisément fournir l’abondance pour tous les peuples du monde. Il n’est plus nécessaire de limiter l’efficacité d’un produit par le biais de l’obsolescence planifiée perpétuée par notre système de profit vieillissant et périmé. Si nous sommes véritablement préoccupés par l’environnement et par nos semblables, si nous voulons réellement mettre fin aux conflits territoriaux, à la guerre, à la pauvreté, à la criminalité et la faim, nous devons consciemment examiner à nouveau les processus sociaux qui nous ont conduits à un monde dans lequel ces facteurs sont monnaie courante. Que cela vous plaise ou non, ce sont nos processus sociaux (nos pratiques politiques, nos systèmes de croyances, notre économie basée sur le profit, nos normes comportementales axées sur la culture) qui entraînent et perpétuent la famine, la guerre, la maladie et la dégradation environnementale.

L’objectif de cette nouvelle conception sociale est d’encourager un système de motivation qui ne s’orientera plus vers des buts superficiels et égocentriques de richesse, de propriété et de pouvoir. Ces nouvelles motivations encourageraient les gens à la créativité et à l’auto-accomplissement, tant matériellement que spirituellement.

Please click here if this helped you.
2 people found this helpful. Permalink


Notre système actuel ayant pour moteur le profit n’est pas capable de fournir un haut niveau de vie à chacun, ni d’assurer la protection de l’environnement. Les entreprises ne sont pas totalement à blâmer puisque l’impératif de compétitivité les force à fonctionner de cette façon pour conserver l’avantage concurrentiel. De plus, avec l’arrivée de l’automatisation, de la cybernétique et de l’intelligence artificielle, les individus seront de plus en plus remplacés par des systèmes automatisés. L’impact sera la diminution du nombre de personnes pouvant acquérir ces biens et services, alors qu’ils seront toujours disponibles et que notre capacité à produire une abondance perdurera. Ces arguments sont étayés dans le livre The End of Work: The Decline of the Global Labor Force and the Dawn of the Post-market Era (Putnam, 1995) de Jeremy Rifkin (Traduit en français : La fin du travail – par Pierre Rouve et Michel Rocard).

The Venus Project propose une approche novatrice qui renverse les aspects négatifs de l’automatisation et de l’intelligence artificielle telles qu’elles sont implémentées de nos jours. Ce projet élimine les conséquences désastreuses produites sur notre société, comme la mise au ban de millions de travailleurs, indépendamment de leur niveau de qualification.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Il ne suffit pas de critiquer ou de signaler les insuffisances de la société, ou encore de plaider pour que des personnes de haute moralité soient élues ; cela ne ferait guère avancer la civilisation. Nous avons avant tout besoin d’une gestion intelligente des ressources mondiales, couplée à une méthode d’organisation exhaustive et fonctionnelle concernant les questions sociales et environnementales – celles-ci étant directement corrélées aux ressources actuelles et à la capacité porteuse de notre planète. Faute de ressources disponibles et d’une technologie de pointe, la guerre, la pauvreté et la corruption l’emporteront, et ce en dépit de l’élection d’hommes et de femmes intègres au gouvernement, du nombre de lois votées ou de traités signés. Ce n’est pas la démocratie qui élève notre niveau de vie, ce sont nos ressources : l’eau, les terres arables et les nouvelles technologies. La rhétorique et les proclamations écrites ne sont pas pertinentes lorsqu’il s’agit de la gestion des affaires humaines et sociales.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Même si tout l’argent du monde venait à être détruit, tant que nous disposons de suffisamment de terres arables, d’usines, de ressources et d’individus compétents, nous pouvons fabriquer tout ce qui est nécessaire et fournir une abondance pour tous. Durant la Grande dépression, il y avait des aspirateurs derrière les vitrines et des voitures dans les parkings. La Terre était restée la même. Seul le pouvoir d’achat était très faible et les gens n’avaient simplement plus d’argent dans leurs portefeuilles. Au début de la Seconde guerre mondiale, les États-Unis possédaient environ 600 avions de combat de première classe. Nous avons rapidement dépassé ce faible stock en fabriquant plus de 90.000 avions par an. La question au début de cette guerre était : avons-nous suffisamment de fonds pour produire le matériel de guerre nécessaire ? La réponse était non, nous n’avions pas suffisamment d’argent ou d’or, mais nous disposions de plus de ressources que nécessaire. Les ressources disponibles et le personnel technique furent les éléments qui permirent aux États-Unis d’atteindre la production et l’efficacité nécessaires pour sortir victorieux de la guerre.

Il apparaît que la véritable richesse de toute nation réside dans ses ressources naturelles et sa population œuvrant pour un mode de vie plus humain dont la finalité est l’élimination de la rareté. Tous les systèmes sociaux, indépendamment de leurs philosophies politiques, croyances religieuses ou mœurs sociales, dépendent en définitive des ressources naturelles. Ces nécessités vitales permettant un haut niveau de vie sont : un air sain, une eau potable, des terres arables, les équipements et les personnes possédant un savoir-faire. Le système monétaire a été conçu il y a des siècles et n’était guère approprié pour l’époque. Nous utilisons toujours ce même système d’un autre temps, qui est probablement responsable de la plupart des problèmes rencontrés aujourd’hui. Il ne fait aucun doute dans mon esprit que même la personne la plus riche de nos jours se porterait bien mieux dans la société à haut rendement proposée par The Venus Project.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


L’utilisation de cette ancienne méthode d’échange de biens et services comporte de nombreux inconvénients. Nous ne prendrons en considération que quelques-uns d’entre eux et vous laissons le soin d’en ajouter d’autres.

  1. L’argent interfère entre ce dont nous avons besoin et ce que l’on est en mesure d’obtenir. Ce n’est pas d’argent dont les gens ont besoin, mais d’un accès aux ressources ;
  2. De l’usage de l’argent résulte la stratification sociale et l’élitisme qui sont fondés principalement sur la disparité économique ;
  3. Les gens ne sont pas égaux si leur pouvoir d’achat n’est pas égal ;
  4. La plupart des gens sont esclaves d’emplois qu’ils n’aiment pas, et ce uniquement parce qu’ils ont besoin d’argent ;
  5. Le besoin d’argent suscite la corruption, la cupidité, le crime, les détournements de fonds et bien d’autres maux ;
  6. La plupart des lois sont adoptées aux bénéfices de grandes entreprises. Elles ont assez d’argent pour faire pression, corrompre, ou persuader le gouvernement à voter des lois qui servent leurs intérêts ;
  7. Ceux qui contrôlent le pouvoir d’achat exercent une plus grande influence ;
  8. L’argent est utilisé afin de contrôler le comportement de ceux qui ont un plus faible pouvoir d’achat ;
  9. Des biens comme les produits alimentaires sont parfois détruits pour maintenir les prix à la hausse. En effet, plus une chose est rare, plus elle est chère ;
  10. Le gaspillage des matériaux est énorme, tout comme la pression exercée sur les ressources. Cela est en partie dû à des modifications régulières superficielles d’objets ou de systèmes. Il s’agit de susciter un engouement pour des produits plus récents afin de créer des flux ininterrompus de marché pour les fabricants ;
  11. L’importante dégradation de l’environnement trouve sa cause dans le coût trop élevé de meilleures méthodes de traitement des déchets ;
  12. La Terre est pillée au nom du profit ;
  13. Seules les personnes qui ont un pouvoir d’achat suffisant profitent des bienfaits de la technologie ;
  14. Plus grave encore, lorsqu’une entreprise ne vise que le profit, elle prend des décisions qui ne tiennent pas compte de l’intérêt commun et de l’environnement, se positionnant essentiellement sur l’accumulation de richesse, de propriété et de pouvoir.

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Historiquement, aucun gouvernement n’a jamais planifié et dirigé la société vers l’étape suivante d’une évolution sociale. Les ordres établis tendent à s’autoperpétuer. Malheureusement, il faudra sûrement une rupture économique et une désillusion générale vis-à-vis des dirigeants avant que les gens ne se mettent en quête d’une orientation sociale alternative. Les effondrements économiques, la corruption gouvernementale, les sévices à l’égard de la population, (…) ont toujours été vecteurs de changements sociaux. Les gouvernements sont généralement composés de financiers, d’avocats et d’autres individus autoproclamés, dont les intérêts commerciaux et personnels prévalent sur celui de la modernisation de la société dans son ensemble.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans la plupart des cas, les riches et les puissants opposent effectivement une résistance à un nouveau modèle de société. Néanmoins, s’ils continuent à utiliser l’automatisation dans leurs industries – ce qui est nécessaire pour demeurer compétitif – des millions de personnes seront remplacées par les machines. Il ne s’agit pas seulement des ouvriers sur les chaînes de montage, mais aussi des docteurs, des ingénieurs, des architectes, etc. Lorsqu’ils perdront leur pouvoir d’achat, les industries qui dépendent d’eux ne pourront plus fonctionner. Cela mettra fin à un système monétaire ancien et dépassé. L’essentiel ici n’est pas de voir les industriels abandonner leur activité, mais plutôt le fait que leur cupidité finira par les rendre obsolètes.

C’est seulement une fois que la science et la technologie seront utilisées à des fins humaines, dans un monde où toutes les ressources de la planète seront reconnues comme l’héritage commun de tous ses habitants, que nous pourrons véritablement dire qu’il y a de la vie intelligente sur Terre.

Please click here if this helped you.
2 people found this helpful. Permalink


Nos problèmes actuels sont non seulement énormes, mais aussi mondiaux quant à leurs portées et leurs impacts. Ils ne peuvent être résolus par une seule nation isolée. La notion de bien commun est mondiale par nature, mais locale dans sa mise en œuvre.

Nous devons d’abord nous appuyer sur ce que nous avons en commun. Tous les systèmes sociaux ont besoin de maintenir un haut niveau de vie. Pour cela, ils dépendent d’un air sain, d’une eau potable et d’une terre arable, ainsi que de la technologie et des individus compétents – indépendamment des philosophies politiques, croyances religieuses et coutumes. Ceci peut être accompli par le biais de l’application humaine et intelligente de la science et de la technologie en utilisant une approche systémique mondiale. Lorsque la monnaie et l’individualisme seront dépassés, l’interaction entre les nations ne sera plus fondée sur l’intérêt personnel, mais sur l’intérêt mutuel. Cette approche contribuera à éliminer les barrières artificielles qui séparent les gens.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les êtres humains libérés de la dette, de l’insécurité et de la peur deviennent beaucoup plus affables. Cela sera l’une des plus belles leçons que nous puissions recevoir. Personne n’aura l’intention de vendre quoi que ce soit à quiconque ou priver quelqu’un de ses possessions ou de son argent. Dans une Économie Basée sur les Ressources, les motifs justifiant les comportements agressifs seront dépassés. Les gens ne seront plus accablés par les préoccupations qui nous harcèlent et qui consomment une grande partie de notre attention tels que les crédits, les coûts médicaux, les assurances incendies, la récession économique, le chômage et les taxes. Grâce à la suppression de ces charges et l’élimination des conditions qui suscitent l’envie, la cupidité ou la compétition, nos vies auraient beaucoup plus de sens. Pour la première fois, nous pourrions commencer à savoir ce que cela signifie qu’être humain.

Tandis que nous améliorons les conditions de vie pour tous, que nous protégeons notre environnement et œuvrons pour la création d’une abondance, nos vies pourront devenir plus riches et plus sûres. Si ces valeurs étaient mises en pratique, cela nous permettrait de parvenir à un plus haut niveau de vie dans un laps de temps relativement court – un niveau de vie qui serait amélioré en permanence.

Les gens seraient libres de poursuivre tout effort constructif de leur choix sans pression, restriction et taxation économiques qui sont inhérentes au système monétaire. Par effort constructif, nous entendons tout ce qui améliore la vie de l’individu et des autres. Lorsque l’éducation et les ressources seront disponibles sans étiquette de prix, le potentiel humain ne connaîtra pas de limites. Par l’apport de ces changements majeurs, l’espérance de vie humaine augmentera, et l’on mènera des existences plus significatives et plus saines. Le succès se mesurerait par l’accomplissement des desseins de chacun plutôt que l’acquisition de richesses, de propriété et de pouvoir.

Please click here if this helped you.
4 people found this helpful. Permalink


L’aspect le plus important du projet est l’orientation sociale choisie : elle permet à toutes les nations de travailler de concert à la restauration de l’environnement au sein d’une Économie Basée sur les Ressources. L’objectif est de faire de toutes les ressources de la Terre le patrimoine commun de l’humanité. À notre sens, c’est le seul processus à considérer pour mettre fin au cycle actuel fait de guerre, de pauvreté, de famine, de corruption politique et de dégradation environnementale. La technologie que nous présentons peut permettre à la population du monde entier d’obtenir un très haut niveau de vie, bien plus élevé que tout ce que nous ayons jamais imaginé.

À terme, nous pourrons dépasser les barrières artificielles qui divisent les gens. Si vous ne parvenez pas à saisir la portée de cette idée, considérez ceci : aux États-Unis, lorsque les États se sont rassemblés, les milices aux frontières ont disparu et les Américains ont été libérés des conflits territoriaux. Ce même processus peut être appliqué à l’échelle mondiale en utilisant l’ensemble de la science et de la technologie pour le bien de tous les habitants de la Terre.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Il est beaucoup plus efficace de construire de nouvelles villes autonomes que de restaurer et moderniser celles déjà existantes. Les nouvelles villes pourront bénéficier des dernières technologies et être des endroits propres, sécurisés et agréables à vivre. Dans la plupart des situations, une organisation circulaire sera utilisée.

Nous avons besoin d’effectuer une étude de toutes les ressources planétaires disponibles. La première ville expérimentale ou centre de planification répertoriera au niveau mondial les terres arables, les installations de production, les transports, les compétences individuelles et la population, ainsi que toutes les autres nécessités requises pour l’établissement d’une culture soutenable. Cette étude nous permettra de déterminer les paramètres de planification globale afin d’humaniser un développement social et technologique fondé sur la capacité porteuse de la Terre et les besoins de ses habitants. Ceci peut être accompli au mieux avec un modèle informatisé de nos ressources planétaires constamment mis à jour.

La fonction de la première ville sera de tester la validité des paramètres de concepts et de réaliser les changements nécessaires en fonction des besoins. Elle fera la promotion de cette nouvelle orientation sociale sur plusieurs fronts par le biais de différents médias – livres, magazines, télévision, radio, séminaires, cinéma et parcs à thème,… En parallèle, des processus de construction automatisés seront déterminés et testés pour la ville suivante. La recherche se concentrera aussi sur le développement de sources d’énergie alternatives propres et sur la mise au point de nouveaux matériaux pour parer aux pénuries.

Le nouveau système offrira tous les biens et services nécessaires au soutien de la population durant la période de transition. Afin d’assurer la survie de tous, la coordination de techniques avancées et des ressources disponibles doit être réalisée dans le cadre d’une approche systémique humaine mondiale. Par exemple, les caractéristiques d’une zone précise détermineront le nombre d’hôpitaux et d’écoles à construire, ainsi que les équipements nécessaires. Certains systèmes médicaux seront mobiles et d’autres seront préfabriqués sur la terre ferme ou en mer.

Pendant la transition, les régions pauvres en ressources seront approvisionnées en concentrateurs de chaleur pour la cuisson et la stérilisation de l’eau. Au sein de ces zones, la nourriture pourra être déshydratée et compressée afin d’économiser de la place, facilitant ainsi son acheminement. Les emballages seront biodégradables et pourront servir de fertilisant non contaminant. Les régions dénuées de terres arables utiliseront des fermes hydroponiques, piscicoles et aquacoles. L’énergie proviendra de l’éolien, du solaire, de concentrateurs de chaleur, du photovoltaïque, des vagues, de la biomasse, de la géothermie et d’autres sources.

En accord avec les besoins du projet, une équipe interdisciplinaire de personnels qualifiés travaillera à la conception de systèmes automatisés afin de produire et de livrer biens et services à très grande échelle. Ces systèmes pourraient devenir les armées du futur, une large mobilisation pacifique qui restaurera et préservera la Terre et ses habitants. Cela n’a jamais été réalisé auparavant et ne peut l’être que si l’entrave monétaire est balayée. La question n’est pas « avons-nous les fonds nécessaires ? », mais « disposons-nous des ressources et des moyens pour réaliser cette nouvelle orientation ? ».

Phase 1
La première phase du plan à long terme de The Venus Project est déjà en marche. Son fondateur, Jacque Fresco – futuriste, inventeur, designer industriel – et son associée Roxanne Meadows ont construit un centre de recherche de 8,7 hectares à Venus, en Floride, afin de présenter les propositions de The Venus Project. Quatre DVDs, des pamphlets, et le livre The Best That Money Can’t Buy: Beyond Politics, Poverty, and War (dans sa version française : La prospérité sans en payer le prix : Au-delà de la politique, de la pauvreté et de la guerre) ont été créés afin de sensibiliser la population à ce projet et ses nombreuses propositions. Des centaines de maquettes d’anticipation, en plus de nombreuses animations et rendus informatiques ont été réalisés dans l’intention d’aider le public à visualiser un futur qui nous est accessible.

Un documentaire essentiel sur la vie et le travail de Jacque Fresco est disponible. Il a été réalisé par William Gazecki, un réalisateur cinéaste ayant remporté un Emmy et nominé aux Oscars. www.FutureByDesignTheMovie.com

Paradise or Oblivion (Paradis ou perdition) est un documentaire important diffusé depuis 2012, traitant des objectifs et orientations de The Venus Project.

Phase 2
La deuxième phase comprend la production d’un long-métrage illustrant le fonctionnement d’un monde qui adopterait les propositions avancées par The Venus Project. Ce blockbuster dépeindrait une vision positive d’une société pacifique dans laquelle tous les êtres humains forment une seule et unique famille sur la planète Terre ; une civilisation au sein de laquelle tous les peuples s’engagent dans la poursuite d’une meilleure compréhension du monde qu’ils partagent. Ce film a été conçu pour être une expérience divertissante et éducative, à la fois pour les adultes et pour les enfants. Il fournit également une méthodologie pour combler les différences entre les nations.

Phase 3
Afin de tester ses modèles de conception et propositions, The Venus Project travaille à leurs mise en œuvre par la construction d’une ville de recherche expérimentale. Les plans pour la plupart des technologies et bâtiments initiaux sont en cours de structuration. La collecte de fonds a déjà débuté pour aider à soutenir la construction de cette première ville expérimentale. Celle-ci sera dédiée au travail en direction des buts et objectifs de The Venus Project, à savoir :

  1. Reconnaître les ressources mondiales comme étant l’héritage commun de tous les peuples de la Terre ;
  2. Transcender les barrières artificielles qui séparent les gens ;
  3. Faire évoluer les économies nationalistes monétaires jusqu’à une Économie mondiale Basée sur les Ressources ;
  4. Contribuer à la stabilisation de la population mondiale par l’éducation et le contrôle volontaire des naissances afin de se conformer à la capacité porteuse des ressources de la Terre ;
  5. Se réapproprier l’environnement naturel et le restaurer au mieux de nos capacités ;
  6. Repenser nos villes, nos systèmes de transport, nos industries agricoles et nos usines afin qu’ils soient énergétiquement efficients, propres, et capables de répondre efficacement aux besoins de la population ;
  7. Partager et mettre en application les nouvelles technologies pour le bien de toutes les nations ;
  8. Appliquer des méthodes de gestions sociales adaptées dans le but de dépasser graduellement les entités corporatistes et gouvernementales (locales, nationales ou supranationales) ;
  9. Développer et se servir de sources d’énergie renouvelables et propres ;
  10. Fabriquer des produits de la plus haute qualité pour le bien de tous les peuples du monde ;
  11. Réaliser des études d’impact environnemental avant la construction de tout projet à grande échelle ;
  12. Encourager la plus large variété possible d’approches créatives et stimulantes par le biais d’un effort constructif ;
  13. Dépasser le nationalisme, le fanatisme et les préjugés par l’éducation ;
  14. Éliminer tout type d’élitisme – technique ou autre ;
  15. Arriver à l’établissement de méthodologies fondées sur des recherches minutieuses, plutôt que sur de simples opinions ;
  16. Améliorer la communication dans les écoles afin que notre langage corresponde à la véritable nature physique du monde ;
  17. Fournir non seulement le nécessaire vital, mais offrir également des défis qui stimulent l’esprit tout en valorisant l’individualité plutôt que l’uniformité ;
  18. Enfin, préparer les gens intellectuellement et émotionnellement aux changements et aux défis qui nous attendent.

Phase 4
Une fois la ville expérimentale de recherche en place, il est prévu la construction d’un parc à thème qui divertira et informera les visiteurs quant à des modes de vie respectueux de l’environnement et de l’homme. Il présentera des villes et des habitations conçues intelligemment, des systèmes de transport non polluants de haute efficience, une technologie informatique avancée et bien d’autres innovations qui seront autant de valeur ajoutée pour la population – dans les plus brefs délais possible.

Nous sommes conscients du fait que personne ne peut prédire l’avenir. Nous pouvons uniquement extrapoler les informations et les tendances actuelles. La croissance de la population, l’évolution technologique, les conditions environnementales planétaires et les ressources disponibles sont les principaux critères requis pour de futures projections.

Aucun point de vue philosophique, religieux, politique, scientifique ou idéologique n’est en mesure de faire l’unanimité. Nous sommes certains, cependant, que les seuls aspects de The Venus Project qui pourraient paraître menaçants sont ceux que nous nous imposerions.

The Venus Project n’est ni Utopique, ni Orwellien et n’est pas non plus le reflet de rêves idéalistes impraticables. Au contraire, des objectifs réalisables sont présentés, ne nécessitant que l’application intelligente de nos connaissances.

Nous vous encourageons à vous informer sur les propositions de ce projet par le biais de nos livres, vidéos, conférences et séminaires. Si vous vous identifiez à ces orientations, nous vous invitons à nous rejoindre pour travailler à leur réalisation.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les gouvernements et l’industrie continueront de déléguer de plus en plus la responsabilité du processus décisionnel aux machines intelligentes. De nos jours, ces dernières peuvent traiter des milliards d’octets d’informations par seconde, une capacité de traitement bien supérieure à celle de nos décideurs industriels ou politiques, aussi importants soient-ils. Elles peuvent aussi rassembler et rediriger des informations constamment mises à jour.

L’autre aspect de cette tendance est le remplacement de nombreuses personnes. En effet, sans le pouvoir d’achat nécessaire pour perpétuer un système basé sur l’argent, une dette insurmontable pèsera sur l’ensemble de la population et des gouvernements.

Du fait de sa dépendance à l’automatisation, l’ancien système monétaire commencera à licencier de plus en plus de gens, qui cesseront de respecter l’autorité de l’industrie. Le mode de vie établi des pays industrialisés et l’équilibre entre le travail et la famille deviendront impossibles à maintenir pour une majorité remplacée par l’automatisation.

Au fur et à mesure que l’intelligence artificielle se développera, les machines seront assignées à des tâches de prise de décision complexes dans le monde industriel, militaire et gouvernemental. Cela ne suppose pas une prise de contrôle par les machines, mais plutôt un transfert graduel des processus de prise de décision vers les machines intelligentes – ce qui constituera la prochaine phase de l’évolution sociale.

Beaucoup de gens pensent que les dirigeants politiques sont pourvoyeurs de changement du fait de leur préoccupation profonde pour le bien-être de leurs citoyens. Rien n’est plus éloigné de la vérité. Tous les systèmes de gouvernement établis tendent à préserver et défendre leurs propres intérêts et le fondement de leur pouvoir.

Les véritables forces à l’origine de changements sont davantage liées à l’imprévu, à des événements extérieurs ou à des pressions biosociales qui altèrent notre environnement et nos arrangements sociaux. Des exemples de pressions pourraient être l’introduction de machines et de procédés de fabrication qui remplacent les personnes et suppriment leurs moyens de subsistance, les catastrophes naturelles telles que la sécheresse, les inondations, les tempêtes et tremblements de terre, les fluctuations économiques ou la menace extérieure de pays hostiles.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


The Venus Project est en voie d’introduire un ensemble de valeurs et de procédures qui pourraient nous permettre d’atteindre la nucléation sociale (convergence symbiotique de toutes les communautés et familles – en référence au livre « The Shape of Things to Come »). Notre projet fournira les dessins et les plans pour une communauté prototype qui testera la validité de nos propositions. Nous nous efforcerons de réaliser une orientation pertinente grâce à laquelle les gens pourraient s’adapter intellectuellement et émotionnellement à notre nouvelle ère technologique. Nous avons le sentiment que tout changement autre qu’une refonte totale de notre système social serait inapproprié et inefficace.

Étant donné que le point de départ est une société monétaire, les moyens de collecte de fonds nécessaires à la construction de cette communauté expérimentale peuvent suivre plusieurs approches. L’une d’entre elles est la production d’un long-métrage illustrant les avantages de ce nouveau système social pour tous les peuples du monde. Une autre possibilité est la construction d’un parc à thème dans lequel les visiteurs feront l’expérience d’une sélection des propositions de The Venus Project. Des livres, vidéos, plans, maquettes, un scénario de film ainsi qu’un centre de recherche et de développement de 9 hectares ont déjà été réalisés.

Tous les fonds recueillis par les différents projets proposés, de même que les contributions et subventions, publications, vidéos, séminaires et conférences, seront utilisés en aide à l’initiation et la construction de la première ville expérimentale.

Nos propositions sont présentées au public et à toutes les institutions d’enseignement. Nous accueillons toutes les bonnes volontés. Dans la mesure où suffisamment de personnes estiment que les propositions sont acceptables et nous rejoignent dans cette nouvelle orientation, nous pourrions former le noyau d’une organisation qui mettrait plus activement en œuvre les objectifs de The Venus Project.

Pendant la grande dépression de 1929, lorsque les banques faisaient faillites et que les gens étaient licenciés, les choses semblaient sans espoir. Ces conditions ont permis à de nouvelles organisations de voir le jour, dont le but était de s’attaquer aux nombreux problèmes auxquels la population était confrontée : que ce soit Mankind United, le socialisme, le communisme, la technocratie ou encore le fédéralisme mondial. Elles ont suscité une prise de conscience sociale à grande échelle. Ces conditions sont parfois qualifiées de « pressions biosociales » ou de « marche des événements ».

À l’heure actuelle, les gens ne sont pas suffisamment bien informés pour concevoir un système social pertinent et réalisable à l’aide de méthodes rationnelles. The Venus Project ne sera pas installé par les dirigeants politiques d’aujourd’hui qui ne sont pas élus pour changer les choses, mais pour les conserver telles qu’elles sont. Ce n’est qu’au travers de l’échec des institutions sociales existantes et de l’incompétence politique que les populations cherchent d’autres possibles alternatives sociales. Elles sont principalement motivées par les conditions difficiles qui menacent leur sécurité et leur existence.

Aucune nation aujourd’hui n’est sur le point d’abandonner sa souveraineté pour un pacte social dont elle n’a pas déjà fait l’expérience. Par conséquent, il faudra une rupture sociale pour stimuler la recherche de nouveaux paradigmes – chose qui a été le cas tout au long de l’histoire humaine.

L’effondrement
Les propositions et objectifs de l’organisation The Venus Project ne pourront voir le jour à l’échelle mondiale tant que les systèmes économiques n’échoueront pas à répondre aux besoins de la population.

La généralisation de l’automatisation et la délocalisation des emplois sont les facteurs qui provoqueront l’effondrement des systèmes monétaires mondiaux. Ce phénomène touche non seulement les ouvriers à la chaîne, mais aussi les docteurs, les ingénieurs, les architectes, etc. Tandis que les employés perdront de leur pouvoir d’achat, les industries qui dépendent d’eux ne pourront plus fonctionner. Cela mettra fin au système monétaire. Ce n’est pas plus une question de propriétaires abandonnant leurs industries que de gens n’ayant plus le pouvoir d’achat nécessaire au maintien de ce système. Même l’industrie cinématographique se crée des personnages générés par ordinateur qui remplaceront nombre de présentateurs télévisés et de personnalités. Cet effondrement est déjà bien avancé à l’échelle mondiale.

Bien que ces conditions drastiques susciteront la motivation nécessaire au changement social, aucun individu, ni aucune organisation n’a encore présenté les changements nécessaires et les méthodes à employer pour les réaliser. Notre système actuel ne fonctionne pas. À moins que les gens ne soient bien informés sur les mesures à prendre, ils continueront à répéter les mêmes erreurs : guerre, récession, boom et déclin économique, famine, pauvreté et autres souffrances humaines inutiles.

Les ambitions de The Venus Project ne pourront être réalisées à moins que les gens ne prennent conscience de ses propositions et objectifs. Le meilleur moyen d’introduire cette nouvelle direction sociale est un film long métrage de type blockbuster hollywoodien. Il présentera de manière simple et compréhensible les avantages que toutes les nations tireront de leur participation à une Économie Basée sur les Ressources. Ce film sera à la fois divertissant et éducatif. Il présentera les possibilités illimitées d’une société en constante évolution qui surpasse la politique, la pauvreté, l’argent et la guerre.

Un film à large audience pourra atteindre un plus grand nombre de gens à travers le monde dans les délais les plus brefs. Nous avons le sentiment qu’il est nécessaire de produire ce film avant l’effondrement social afin d’aider les gens à se préparer à cette transition et leur présenter une orientation pour laquelle œuvrer. Il y a beaucoup de travail à faire. Nous espérons que suffisamment de personnes prendront conscience de la possibilité d’implémenter le modèle social proposé par The Venus Project, et ce avant que l’effondrement ne se produise.

Par conséquent, nous ciblons premièrement l’éducation à travers les médias. Si suffisamment de personnes se renseignent à propos de cette orientation, qu’ils acceptent ses propositions et qu’ils souhaitent s’organiser pour la mettre en place, nous travaillerons alors à la construction d’une première ville expérimentale. The Venus Project dispose de plans et de modèles pour une communauté prototype.

Pour clarifier davantage :

La ville expérimentale
The Venus Project propose la construction d’une nouvelle ville expérimentale dont l’objectif sera double :
(1) Tester la faisabilité des concepts et propositions de The Venus Project et fournir les informations nécessaires permettant aux gens de s’ajuster intellectuellement et moralement à la transition sociale.
(2) Établir un centre de planification permanent qui sera utilisé pour planifier, à court, moyen et long terme, des projets globaux destinés à contribuer à la mise en place d’une Économie Basée sur les Ressources et surmonter ainsi les pénuries, la famine, la pauvreté et autres fléaux sociaux.

Il ne s’agirait pas d’une entreprise privée dont profiterait une poignée de privilégiés, mais d’une ville ouverte au public. La configuration circulaire proposée pour ces nouvelles cités n’est pas de simples concepts architecturaux stylisés; cela représente le résultat d’années de recherche permettant de mettre au point un environnement qui peut répondre au mieux aux besoins des habitants, tout en préservant les ressources. Faute d’une connaissance approfondie de la relation symbiotique entre l’humanité et son environnement, il serait extrêmement difficile de développer des solutions efficaces à nos nombreux problèmes. The Venus Project a pris ces critères en considération ainsi que bien d’autres facteurs.

Les décisions d’un gouvernement transitionnel au sein de ce nouvel environnement seraient fondées sur les éléments nécessaires à l’accomplissement des objectifs d’une société humainement, écologiquement et techniquement soutenable.

Comme pour tous les projets sociaux innovants, cela commence avec un ensemble d’individus dévoués qui consacrent leur temps à informer les autres sur les avantages humains de cette nouvelle direction. Les gens sont invités à contribuer selon leurs compétences durant les phases initiales de la nouvelle ville expérimentale. Une équipe pluridisciplinaire composée d’ingénieurs systèmes, de programmeurs informatiques, d’architectes, d’urbanistes, de sociologues, d’éducateurs, etc. est également nécessaire.

Le concept de The Venus Project ne considère pas que les conditions environnementales sont fixes ou statiques. Les adaptations au sein du système devront être facilitées, car considérées comme faisant partie d’un processus continu, ce qui évitera d’avoir constamment recours à des dispositions temporaires au-delà de la période durant laquelle elles sont considérées comme utiles.

Cette fonction circulaire pourrait être le prototype d’un ensemble de nouvelles villes qui seraient construites en divers endroits du globe. La vitesse de progression dépendra de la disponibilité des fonds recueillis et du nombre de personnes qui s’identifieront au projet, y participeront et lui apporteront leur soutien.

À mesure que ces nouvelles communautés se développeront et deviendront largement acceptées, elles pourront former la base d’une nouvelle société, de préférence par le biais d’un processus d’évolution plutôt que par une révolution.

The Venus Project ne préconise pas la dissolution du système de libre entreprise. Nous pensons que celui-ci parviendra à sa fin de lui-même au fil de l’évolution sociale. Nous vous encourageons à vous tenir informés des propositions de ce projet par le biais de nos livres et vidéos, et vous invitons à vous joindre à nous pour œuvrer à la réalisation d’une nouvelle civilisation qui pourrait offrir une vie meilleure à chacun d’entre nous.

En conclusion
Beaucoup de personnes voudraient savoir quelles actions entreprendre dans l’immédiat afin de contribuer à une unification mondiale. Si vous adhérez aux propositions de The Venus Project, vous pouvez contribuer à sa mise en place en nous connaissant davantage grâce à nos livres et DVDs. Vous pouvez contribuer à la promotion de cette orientation de la manière dont vous le souhaitez suivant vos compétences. Parler aux autres de ces idées, collecter des fonds, contribuer à l’effort de promotion, mettre en place des tournées de conférence ou produire du matériel promotionnel seront des aides bienvenues. Il y a beaucoup à faire et nous avons besoin du soutien de nombreuses personnes afin de diffuser ces idées auprès du public.

Nos découvertes et propositions conceptuelles seront présentées au grand public et à toutes les institutions d’enseignement. Si suffisamment de gens trouvent les propositions acceptables et décident de se joindre à cette nouvelle promotion, ils contribueront à la formation du noyau d’une organisation apte à mener nos objectifs à bien.

Le futur est entre nos mains, si nous refusons d’accepter cette responsabilité, d’autres personnes mèneront le travail de réflexion à notre place.

Please click here if this helped you.
2 people found this helpful. Permalink


Une fois que les nations se seront mises d’accord pour s’orienter vers l’unification et le partage des ressources de la Terre, une étude mondiale des ressources disponibles : le personnel technique, les usines de production, les terres arables, (…) devra être réalisée afin que nous disposions de suffisamment d’informations pour nous permettre de déterminer les paramètres de conception sociale. Lors de la phase initiale, le système cybernétique en développement servira de base de données pour nous informer sur les ressources disponibles. Cela nous permettra de procéder à la conception. La première tâche importante sera de fournir de la nourriture, de l’eau, des abris, des soins médicaux et des sources d’énergie propres.

Pendant la transition, les régions pauvres en ressources seront approvisionnées en concentrateurs solaires pour la cuisson et la stérilisation de l’eau. Au sein de ces zones, la nourriture pourra être déshydratée et compressée afin d’économiser de la place, facilitant ainsi son acheminement. Nous produirons beaucoup de denrées alimentaires riches en protéines contenant la plupart des nutriments nécessaires à la survie des habitants des régions nécessiteuses. Les emballages seront biodégradables et pourront servir de fertilisant non contaminant. Les lieux dénués de terres arables utiliseront des fermes hydroponiques, piscicoles et aquacoles.

La plupart des universités du monde prendront part au développement initial des villes, ainsi que des installations de production et du transport des biens et services. Les paramètres initiaux sont les objectifs et buts de The Venus Project. Par exemple, il pourrait s’agir d’utiliser les ressources de manière efficace, économique et sûre pour le bien de la population et de l’environnement, tout en considérant la problématique du recyclage des matériaux. Les unités de construction seraient facilement assemblées et démontées grâce à la préfabrication, l’automatisation et les matériaux à mémoire de forme.

Les sources d’énergie propres seront une priorité dans toute l’infrastructure. L’énergie proviendra du vent, du soleil, des concentrateurs de chaleur, du photovoltaïque, des vagues, de la biomasse, de la géothermie et d’autres sources.

Même si nombres d’idées seront proposées, les méthodes de sélection seront fondées sur des déterminants énergétiques ou sur l’énergie requise pour produire un bien donné. Il y aura beaucoup de matériaux qui ne seront pas directement disponibles. Les centres de recherche à travers le monde seront assignés aux tâches de développement de systèmes et de matériaux alternatifs pour surmonter les pénuries. Il faut se rappeler que la recherche et le développement ne dépendent pas d’un financement. L’affectation des ressources sera effectuée en fonction des besoins. Ainsi, le développement des projets sera considérablement accéléré.

Parallèlement à ces développements, nous avons besoin de départements d’urgence qui peuvent agir immédiatement en cas d’événements imprévus.

Les ordinateurs auront pour fonction de fournir l’information relative aux ressources disponibles lors de la transition d’une économie monétaire à une Économie Basée sur les Ressources. Le développement des systèmes automatisés aidera à éliminer les pénuries concomitamment à l’évaluation des besoins.

Tous les supports seront utilisés afin de montrer à la population cette nouvelle orientation émergente.

Le nouveau système fournira toutes les ressources nécessaires afin de soutenir les personnes pendant la période de transition. Elles seront conviées à joindre leurs efforts pour contribuer à l’élimination de la rareté. Les technologies de pointe doivent être coordonnées en fonction des ressources disponibles au sein d’une approche systémique humaine à l’échelle mondiale si nous voulons soutenir la civilisation. Par exemple, les caractéristiques de la population dans une zone géographique donnée détermineront le nombre d’hôpitaux et d’écoles à construire, ainsi que les équipements adéquats. Certains systèmes médicaux seront mobiles et d’autres seront préfabriqués sur terre et en mer.

En accord avec les besoins du projet, une équipe pluridisciplinaire de personnes qualifiées travaillera à la conception de systèmes automatisés afin de produire et de livrer biens et services à très grande échelle. Ces systèmes pourraient devenir les armées du futur : une large mobilisation pacifique qui restaurera et préservera la Terre et ses habitants. Cela n’a jamais été réalisé auparavant et ne peut l’être qu’en l’absence d’entrave monétaire. La question n’est pas « avons-nous les fonds ? », mais « avons-nous les ressources nécessaires pour réaliser cette nouvelle orientation ? ».

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


FAQ C2.0 (15)

L’ONG Civilisation 2.0 est une association Loi 1901 à but non lucratif qui a fait ses débuts en septembre 2013 et représente l’étape suivante dans le développement des activités appuyant l’entreprise The Venus Project, son association Future By Design, ainsi que ses extensions locales telles que l’association ukrainienne/CEI Designing The Future, l’association grecque The Pangea et l’association portugaise Futuragora.

Dans cette orientation et en combinant notre expertise et les nombreuses ressources humaines qui nous accompagnent, notre équipe s’est fixée des objectifs ambitieux tels que des réformes publiques et scolaires, une collaboration plus étroite avec les médias, la production de vidéos documentaires, d’animations, de séries TVs, l’offre de conférences publiques, la mise en place de cafés rencontres, la convergence d’outils de communication…

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Notre équipe s’est constituée en 2013 avec Civilisation 2.0 Actus afin de diffuser le maximum d’informations sur l’état des technologies, de la science et de l’architecture. Les équipes motivées ont tissé leur toile partout en France et au-delà créant ainsi un réseau de contacts bénéficiant des meilleures opportunités possibles.

Dès le départ, nos œuvres et nos motivations ont été reconnues immédiatement par The Venus Project permettant d’acquérir le statut d’organisation de soutien.

À la rentrée septembre 2014, nous avons choisi de nous rapprocher plus encore de The Venus Project afin d’établir des projets en relation étroite avec eux. De même, cela permet d’avoir un cadre légal pour mettre en place les différentes requêtes qui nous sont assignées et les riches objectifs que nous avons appuyé.

Donc, pour fournir un soutien formel auprès d’officiels et juridique à destination de The Venus Project, puis faire face efficacement aux tâches qui nous incombent, nous avons enregistré notre Organisation Non-Gouvernementale à but non lucratif Civilisation 2.0.

Notre équipe continue, comme avant, de travailler avec The Venus Project par l’intermédiaire de notre contact direct Roxanne Meadows.

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Pour en savoir davantage sur The Venus Project, vous pouvez consulter notre site internet qui fournira certains médias comme la Foire aux questions. À l’identique, acquérir l’ouvrage La prospérité sans en payer le prix en format électronique ou papier (bientôt) permet une connaissance plus approfondie des œuvres et concepts.

Nous tenons à attirer votre attention sur le fait que The Venus Project a été développé durant plus de 75 ans et qu’il est très difficile de couvrir tous ses aspects par le biais de médias audiovisuels et écrits. Nous espérons que les matériaux recommandés ici serviront à une meilleure compréhension initiale des objectifs, des idées et des méthodologies du projet, ainsi que celle sur laquelle sont fondées ses conclusions scientifiques.

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


L’objectif primordial est de promouvoir les propositions et d’aider l’Organisation The Venus Project dans la réalisation de ses objectifs.

L’ONG CIVILISATION 2.0 se présente comme une organisation-satellite de The Venus Project.

Nous créons et réalisons nos propres projets visant à la mise en œuvre des propositions de The Venus Project le plus rapidement possible.

La mise en place de tout cela se fait par la structuration d’équipes, de collectifs & clubs de soutien, de l’éducation, des médias et de la diffusion universitaire, ainsi qu’au moyen du développement de l’alphabétisation sociale, technologique et scientifique, et bien d’autres encore.

Please click here if this helped you.
2 people found this helpful. Permalink


L’inscription française de notre ONG n’est qu’un point de départ. Nous projetons la mise en place d’une ONG européenne à moyen terme, puis internationale. À l’heure actuelle, la dynamique française permet la coordination à la fois en France et dans d’autres pays limitrophes.

Nous ne désirons pas une expansion rapide et avide, nous ne sommes pas pressés. Nous nous organisons préalablement région par région afin de tester le maximum de méthodes qui, une fois fonctionnelles, permettront d’être dupliquées puis agrémentées de nouvelles fonctions stratégiques.

Please click here if this helped you.
2 people found this helpful. Permalink


  • Civilisation 2.0 Actus
  • Rencontres & cafés
  • Traductions textuelles et sonores
  • Création de vidéos podcasts
  • Coopération avec les médias nationaux
  • Édition de livres
  • Alimentation d’une boutique
  • Proposer ou se positionner sur d’autres projets

Pour en savoir plus sur ceux-ci, merci de vous rendre sur la page des projets.

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Il y a plusieurs façons de participer en fonction des projets :

  • Des actions personnelles ponctuelles,
  • Des actions de groupes (événementiels, formations,…),
  • Construire des projets en corrélation avec nos objectifs,
  • Soutenir matériellement et/ou financièrement l’organisation d’un projet.

Nous fournirons des détails sur ces questions ultérieurement.

Please click here if this helped you.
3 people found this helpful. Permalink


Il nous a été souvent demandé l’intérêt de devenir adhérent à Civilisation 2.0.

Tout d’abord, Civilisation 2.0 soutient les objectifs et propositions de l’Organisation The Venus Project dans l’ensemble de ses actions. Elle aide les adhérents à la communication par le biais d’outils, d’informations et de conseils.

Sa forme juridique d’association permet de disposer d’avantages pour la protection, la diffusion et la mise en place des idées d’adhérents. Ses droits lui autorisent des manifestations événementielles, des publications dans des bulletins publics, entre bien d’autres choses.

Ensuite, Civilisation 2.0 porte des projets qui dépassent la simple communication. En devenant adhérent, vous pouvez participer à la rédaction de requêtes de Propositions de Lois (PPL) & Projets de Lois (PL), à l’enseignement de points spécifiques en fonction de votre spécialisation, à l’organisation d’événements, à la mise en place ou au développement de structures locales, à l’orientation stratégique d’entreprises souhaitant œuvrer en direction d’une Économie Basée sur les Ressources,…

Être adhérent signifie aussi disposer de tous les avantages que vous découvrirez inscrits dans nos Statuts.

Pour devenir adhérent et/ou rejoindre nos équipes actives, nous vous invitons à remplir notre fiche de participation et prendre une cotisation (tarif libre)

Pourquoi demandons-nous des cotisations ? <<

ile_adherent_original_v3_lowdef

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Afin d’entrer dans l’équipe, vous devez remplir un formulaire sur notre site Web. Nous vous contacterons dès que vos compétences seront nécessaires.

Si vous n’êtes pas contacté mais que vous désirez vraiment faire quelque chose, prière de passer également par ce même formulaire.

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Les équipes et la direction de l’Organisation se fondent sur les Statuts, les instructions et le règlement intérieur de l’Organisation, le cadre juridique de la localité de chacun, ainsi que les conseils et instructions de Roxanne Meadows et Jacque Fresco.

Certaines équipes peuvent également être guidées par des règles inhérentes à des projets particuliers approuvés et publiés sur notre site internet. Les projets peuvent être trouvés dans le menu du même nom.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Tout projet doit faire l’objet de vérification afin de s’assurer qu’il nous permette d’évoluer dans la même direction, sans être contraire aux principes et directions de The Venus Project et de Civilisation 2.0, à Jacque Fresco, à la réputation de tous et conforme au résultat désiré.

Vous avez la possibilité de nous envoyer vos suggestions à l’adresse : association@civilisation2.com

La rédaction est autorisée sous une forme libre. Les éléments requis pour un projet sont les suivants :

  • Responsables et contacts,
  • Nom du projet,
  • Objectif du projet,
  • Description détaillée du projet avec les étapes de mise en œuvre,
  • Durée de mise en œuvre,
  • Ressources requises,
  • Date de fin.

Les propositions des membres et des adhérents de l’Organisation sont considérées comme une priorité étant consultées de manière hebdomadaire. Toutes les autres propositions sont vérifiées sous un mois calendaire.

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Nous interdisons strictement les organisateurs locaux de traiter avec les organisations politiques, les entreprises de vente, et le reste. Mais aussi l’affichage ou la diffusion d’informations telles que des campagnes publicitaires.

Utilisez le formulaire disponible dans la page Contact et décrivez-nous le problème. Si cela arrive régulièrement, merci de nous fournir un enregistrement audio et vidéo (un lien de préférence) de ces moments. Nous prendrons les mesures nécessaires.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


D’après l’expérience des associations des autres nations liées à The Venus Project que nous avons approfondies, et au moyen de nos propres constats, nous avons observé que cela ne permettait pas le fonctionnement du groupe.

Il y a déjà des éléments soutenant une gestion horizontale comme notre règlement intérieure, ou l’élaboration de projets. Nonobstant cela, plus un groupe grandit et construit des choses significatives, plus un système vertical s’extrait – notamment la responsabilité de tel projet ou la connaissance de telle information. Ainsi nous avons choisi de réglementer certaines activités des membres de l’équipe et d’éviter les éléments indésirables à leurs propres objectifs, qui pourraient être causés par un manque de compréhension de The Venus Project ou des motifs personnels.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Comme dans n’importe quelle autre structure, il y a des gens dévoués et d’autres, certains y mettent leurs ambitions ou encore leurs intérêts.
Dans les organisations à but non-lucratif, bien souvent, seuls restent ceux se consacrant à l’idée, agissant par altruisme, sans désirer être avantagés, avec une pleine compréhension que chaque heure passée est pour la planète et l’humanité.

Le turnover est énorme, mais il y a ceux qui sont avec nous depuis le départ. De même, nous apprécions beaucoup les personnes qui, sans s’impliquer directement, aident à la diffusion d’informations, l’étude des documents et matériels, soutiennent moralement ou financièrement.

Nous pensons que dans une organisation structurée, avec un processus établi, un large pourcentage de personnes trouveront leur vocation de vie. C’est notre désir le plus profond.

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


L’Organisation Civilisation 2.0 est avant tout un outil pour changer le monde, pour concentrer l’attention des gens vers une éventuelle résolution des problèmes contemporains de l’humanité, et non pas pour convertir en un monde sain l’intérieur de C2.0.

Comprenant cette base, nous privilégions l’emploi de méthodes plus efficaces disponibles dès aujourd’hui, se prêtant de manière fonctionnelle à notre situation. Certaines autres voies sont rendues impossible en raison de considérations juridiques.

La plupart des actifs et/ou militants extérieurs perdent de vue la phase transitoire du développement d’une Économie mondiale Basée sur les Ressources, et songe à vivre immédiatement dans le monde décrit par Jacque Fresco. C’est pourquoi certaines situations donnant lieu à des malentendus persistent.

Nous ne jouons pas à un jeu de rôle et nous ne voulons pas nous isoler de la société. Le monde autour de nous dicte ses termes et pour obtenir des changements concrets et impressionnants de la culture et de la société, nous avons besoin d’un long chemin d’évolution.

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Livres Recommandés (0)

Science et comportement humain est l’ouvrage de référence de la théorie comportementaliste. Très souvent cité dans le milieu des chercheurs et des enseignants, ce livre est en fait très peu connu. Publié aux États-Unis en 1953, il aura fallu attendre 2005 pour qu’il devienne enfin accessible au public français.
Le modèle de Pavlov n’était pas suffisant pour expliquer un grand nombre de phénomènes animaux et humains. À partir de données expérimentales animales appliquées à l’homme, B. F. Skinner découvre le processus du renforcement opérant, c’est-à-dire le rôle essentiel de l’action et son effet sur le sujet lui-même.
Dans cet ouvrage, l’auteur donne des clés pour étudier l’influence de l’environnement, du groupe, des rôles sociaux, mais aussi des émotions dans le comportement humain et dans la prise de décision. Une théorie qui n’hésite pas à aborder des domaines comme l’éducation, la religion, la culture ou le fonctionnement des sciences, de façon libre.
À l’heure où les polémiques se sont apaisées, il paraissait nécessaire de publier ce livre, pour comprendre les apports de l’expérimentation, notamment animale, dans le champ psychologique et analyser objectivement l’apport skynnérien dans les théories psychologiques actuelles. À lire pour éviter les a-priori à l’heure où l’on redécouvre l’originalité et l’utilité de cette pensée.

B.F. Skinner (1904-1990), un des psychologues les plus renommés du XXè siècle, en fut aussi l’un des plus controversés. Il est considéré comme le théoricien du béhavorisme dont sont issus les courants du comportementalisme et les approches cognitivo-comportementales.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans cet essai aussi profond que provocant, l’éminent behavioriste B. F. Skinner, que beaucoup tiennent pour le plus discuté des psychologues contemporains, fournit un exposé définitif de ses conceptions de l’homme et de la science. Pour Skinner, les problèmes terrifiants auxquels nous devons faire face dans le monde d’aujourd’hui ne peuvent trouver leur solution que si nous abordons plus efficacement le comportement humain. Nos notions traditionnelles de liberté et de dignité doivent être radicalement repensées. Elles ont joué un rôle historique important dans la lutte contre les tyrannies de tous genres, mais elles sont responsables, aujourd’hui, de la défense stérile de « l’homme autonome » ; elles perpétuent l’usage des techniques punitives et entravent le développement de pratiques culturelles plus efficaces. Fondant ses arguments sur les résultats de l’analyse expérimentale du comportement dont il fut le pionnier, Skinner rejette les explications traditionnelles du comportement, qui font appel aux états d’esprit, aux sentiments et aux autres attributs mentaux, pour chercher les origines des conduites dans l’équipement génétique et l’histoire personnelle de l’individu. Skinner nous dit pourquoi, au lieu de plaider pour la liberté et la dignité de la personne, nous devrions plutôt porter notre attention sur l’environnement physique et social dans lequel les gens vivent. C’est l’environnement qu’il faut changer, plutôt que l’homme lui-même, si nous souhaitons atteindre les buts traditionnels de la lutte pour la liberté et la dignité.

Une technologie du comportement capable de résoudre nos problèmes en changeant le monde dans lequel les gens vivent, pose à son tour, des questions inquiétantes. Les hommes deviendront-ils des robots? Ou des victimes? Ou des spectateurs passifs? Qui planifiera le meilleur des mondes de l’avenir? Pouvons-nous compter sur la bienveillance du planificateur, ou une technologie du comportement débouchera-t-elle inévitablement sur une nouvelle forme de tyrannie?

Skinner aborde, avec lucidité, ces questions relatives aux « jugements de valeurs ». Ce livre nous force à examiner d’un regard neuf les idéaux que nous avons toujours tenus pour indiscutables, et à envisager la possibilité d’une approche scientifique qui, bien qu’elle puisse, à première vue, paraître incompatible avec ces idéaux, nous permettra d’éviter la destruction à laquelle nous marchons, et de construire peut-être un monde dans lequel l’humanité accomplisse ses plus grandes réalisations.

« Notre culture a produit la science et la technologie dont elle a besoin pour se sauver elle-même. Elle dispose des richesses nécessaires à une action efficace. Elle a, à un haut degré, le souci de son propre avenir. Mais elle s’obstine à considérer comme sa valeur principale la liberté ou la dignité plutôt que sa propre survie. Rien n’exclut dès lors qu’une autre culture fasse une contribution plus importante au futur. Le défenseur de la liberté et de la dignité peut alors, comme le Satan de Milton, continuer à se réciter qu’il possède « un esprit que rien ne peut changer ni dans le temps ni dans l’espace » et une identité personnelle satisfaite d’elle-même (« Qu’importe où je suis, si je reste le même? ») ; mais il se retrouvera néanmoins en enfer sans autre consolation que l’illusion qu’ici au moins nous serons libres » B.F. Skinner

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Skinner commence par définir le comportement verbal, et explicite l’utilisation de l’appareillage conceptuel de l’analyse béhaviouriste dans le domaine de la langue. Ainsi, il présente et explicite les diverses formes d’opérants verbaux (les unités du comportement verbal). La discrimination opérée dans le comportement verbal permet une généralisation des formes, en permettant l’élaboration de formes nouvelles, plus complexes, de comportement verbal. Skinner souligne particulièrement la motivation multicausale des actes de langage : un comportement verbal n’est que rarement déclenché par un seul des processus décrits par Skinner, et également, les variables du comportement verbal peuvent contrôler plusieurs sortes de comportement. Sous la désignation de comportement autoclitique, Skinner énonce comment le comportement linguistique même du locuteur peut se contrôler soi-même. Enfin, Skinner décrit le contrôle du comportement linguistique par le locuteur, c’est-à-dire comment le comportement linguistique est contrôlé par les autres types de comportements. Et Skinner considère la pensée aussi comme un comportement. [Source]

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Une approche tout public à la sémantique dans laquelle l’auteur s’efforce de clarifier le sens des mots dans l’objectif de communiquer avec plus d’exactitude.

Cette analyse précieusement utile du langage continue d’exercer une puissante influence, nous faisant opter pour des mots ayant pour vocation de véritablement communiquer avec plus d’exactitude et d’une manière plus adéquate.

« Une lecture de ce livre instille la croyance que nous ne devons pas être esclaves des mots, qui ne sont eux-mêmes qu’uniquement des outils. » ~ Harry Hansen
« Le premier écrivain à vulgariser à destination du langage du profane la science attrayante de la signification des mots. » ~ Sterling North, Chicago News
« Ce livre expose cette sorte d’hérésie saine et irrévérencieuse pour les absolus qui emprunteront l’émergence d’un nouveau bon sens – quand et si il émerge. » ~ Ralph Thompson, The New York Times
« J’espère de tout mon cœur que vous pourrez provoquer d’une certaine manière chez tous les politiciens, enseignants, pasteurs et tous ceux qui les écoutent la lecture de ceci. » ~ Julia Peterkin

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


À une époque où la communication est devenue plus diversifiée et complexe, ce travail classique sur la sémantique – maintenant entièrement révisés et actualisés – distille la relation entre le langage et ceux qui l’utilisent.

Le Professeur renommé et ancien sénateur américain, SI Hayakawa, examine le rôle de la langue dans la vie humaine, les nombreuses fonctions du langage, et comment le langage – parfois à notre insu – façonne notre pensée dans ce livre séduisant et très respecté. Provocant et érudit, il examine la relation entre le langage et les préjugés raciaux et religieux ; la nature et les dangers de la publicité d’un point de vue linguistique ; et, dans un chapitre supplémentaire intitulé « The Empty Eye » (Le regard vide), il décrit le contenu, la forme et les messages cachés de la télévision, des comédies de situation à la couverture des nouvelles campagnes politiques.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« A Grammar of Motives », publié en 1945, est le premier volume d’une trilogie gigantesque, planifié pour intégrer A Rhetoric of Motive et A Symbolic of Motives, qui sera appelée quelque chose comme On Human Relations. Le but de toute la série n’est ni plus ni mois que d’explorer de manière exhaustive les motivations et les formes de pensées et d’expression construites autour d’elles humaines, et son objectif ultime cette expression comme épigraphe : « ad bellum purificandum » (pour la purification de la guerre), est l’élimination mondiale des conflits pouvant être annihilés par la compréhension.
La méthode ou une métaphore-clé de l’étude est « drame » ou « dramatisme », et les termes de base de l’analyse sont la pentade dramatistique : Loi, Scène, Agent, Agence, et Proposition. La Grammaire – Burke confesse dans l’introduction qu’il est passé d’un prolégomènes d’une centaine de mots à près de 200.000 – est un examen de la relation purement interne des cinq termes évoqués plus haut, ainsi que de « leurs possibilités de transformation, leur gamme de permutations et de combinaisons » ~ Stanley Edgar Hyman, auteur de The Armed Vision.

Pour expliquer ce livre, M. Burke contribue en une remarque introductive et résumante : « Qu’est-ce qui est en cause quand nous disons ce que les gens font et pourquoi il le font ? Une réponse à cette question est l’objet de ce livre. Il s’intéresse aux formes de pensées fondatrices par lesquelles, en accord avec la nature du monde comme tous les hommes peuvent l’expérimenter, sont illustrées les attributions des motivations. Ces formes peuvent être présente profondément ou trivialement, sincèrement ou fallacieusement. Elles sont également intégrées systématiquement dans les structures élaborées ou métaphysiques, dans les décisions juridiques, dans la poésie et les fictions, dans les travaux politiques et scientifiques, dans les actualités et les potins distribuées au hasard ».

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Le système est une vision complète et cohérente, une façon indépendante et rationnelle de voir l’homme, les différentes scènes dans lesquelles il vit, et le drame des relations humaines qui s’y jouent. » ~ W. H. Rueckert, Kenneth Burke et le drame des relations humaines

En tant que critique, les préoccupations de Kenneth Burke étaient au début purement esthétiques et littéraires ; mais après son autre livre Counter-Statement (1931), il a commencé à discriminer un élément de persuasion ou de « rhétorique » dans la littérature, il est alors devenu un philosophe du langage et de la conduite humaine.

Dans A Grammar of Motives (1945) et A Rhetoric of Motives (1950), le concept d’action symbolique de Burke prend tout son sens : toutes les activités linguistiques ou extra-linguistiques humaines sont emplies de symboliques ; l’homme est défini comme un animal utilisateur-de-symbôle (et mauvais-utilisateur-de-symbole). Le travail de critique devient un symbole interprétant l’homme où qu’il se trouve, avec l’objectif de mettre la motivation humaine en perspective. Ainsi, la portée de la critique littéraire s’étend maintenant à l’éthique et au social.

A Grammar of Motives est une « méditation méthodique » sur bien des formes complexes de la linguistique dans les systèmes de jeux, d’histoires, théologiques, métaphyiques, dans les philosophies politiques, et les constitutions. A Rhetoric of Motives étend cette dimension aux fonctions humaines de persuasion et d’identification. Burke voit la persuasion de la quête brutale de recherche d’avantages, comme les promotions en vente ou la propagande, la drague, le rang social et le sermon, à la forme pure ravissant le processus d’appel auto-alimentant, sans but inavoué. Et l’identification va de l’homme politique qui, s’adressant à un public de paysans, dit « j’étais moi-même un garçon de ferme », en passant par les mystères du statut social, jusqu’au pieux mystique comme sources du bien-être.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


The Cerebral Code est une nouvelle compréhension de la façon dont les processus Darwinien pourraient opérer dans le cerveau pour façonner des images mentales en l’espace de seulement quelques secondes, à partir de souvenirs mélangés d’une façon similaire au fouillis de nos rêves nocturnes, mais évoluant vers quelque chose de qualitatif, en tant que phrase dite à haute voix.

Jung a déclaré que le rêve se poursuit continuellement, mais vous ne pouvez pas le voir quand vous êtes éveillé, tout comme vous ne pouvez pas voir les étoiles en plein jour, car le ciel est trop lumineux. L’œuvre de Calvin est une théorie pour savoir ce qui se passe, caché de la vue par l’éclat des opérations mentales d’éveil, produisant notre type spécifiquement humain de conscience avec son intelligence polyvalente. Comme Piaget l’a souligné en 1929, l’intelligence est ce que nous utilisons quand nous ne savons pas quoi faire, quand nous avons à tâtonner plutôt qu’utiliser une réponse standard. Pour permettre cette exploration et cette amélioration, Calvin aborde un mécanisme afin d’en être déconnecté, de la même façon que nous pensons avant d’agir ou de pratiquer l’art de la bonne devinette.

Étonnamment, le terme « mosaïques de l’esprit » n’est pas une métaphore littéraire. Pour la première fois, nous avons à faire à une description d’un mécanisme de ce qui semble être un niveau approprié d’explication de nombreux phénomènes mentaux, ceux des mosaïques hexagonales de l’activité électrique qui sont en concurrence territoriale pour le cortex associatif du cerveau. Cette mosaïque bidimensionnelle est prévue pour se développer et se dissoudre autant que le font les cristaux de sucre dans un verre de thé glacé sursaturé.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Voici un compte rendu de certaines absurdités qui ont été transmises comme des « illusions populaires » : par exemple, l’Invasion de Mars (lorsqu’un extrait de la Guerre des mondes fut diffusé à la radio), le Gazeur fou de Mattoon et Bridey Murphy [ext]. Une autre forme d’absurdité apparaît en foule, et cela est partagé dans les croyances étranges de la fin du monde. Il semblerait que, en effet, les hommes sont capables d’auto-produire d’infinies supercheries. Il ya ici de brefs rapports des émeutes à Boston contre les catholiques, contre les Millérites – qui sont maintenant les Adventistes du Septième Jour – l’hystérie et la Peur Rouge des années 1920 et, bien sûr, les OVNIS.

Chaplin tente de fournir une sorte d’explication des comportements de masse et des phénomènes d’hystérie collective. Par exemple, dans sa description de la Peur Rouge, il suggère que le patriotisme de la Première Guerre mondiale, le déplacement agressif, l’anti-bolchevisme, le manque de leadership à la Maison Blanche (Wilson avait été malade et Harding était un fou), et la tendance à donner une direction autoritaire par A. Mitchell Palmer (le procureur général intendant de Wilson, qui a profité de l’incapacité du président), sont autant de facteurs. Je ne sais pas si ces explications s’ajoutent à une sorte de théorie sur l’hystérie de masse, mais, comme toutes les explications post-hoc, cela construit une sorte de sens.

Plusieurs des histoires racontées ici démontreraient des événements de nature scientifique. Cela semble indiquer que la science est juste un autre domaine dans lequel l’hystérie est possible. Si l’hystérie politique de Palmer a pris le pas, pourquoi ne devrions-nous pas nous attendre à ce que les OVNIS, par exemple, soient crédités par les gens.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Ce livre remarquable est l’étude de cas le plus complet, convaincant et troublant jamais passé sous plume contre ce qui est appelé ironiquement le système de justice pénale. C’est un classique, dévastant à sa base, qui est rendu de nouveau disponibles pour nous parler de notre époque où l’État est complètement hors de contrôle.
Clarence Darrow est mieux connu aujourd’hui comme l’avocat de Chicago qui a défendu John T. Scopes dans le procès du singe [ext] en 1925. Mais cette affaire a toutefois joué un rôle mineur dans sa vie. Il était un avocat en formation qui a appris sur le tas l’ensemble de l’appareil d’État, des tribunaux et des prisons comme étant les pires aspects. Il a vu l’ensemble de l’appareil comme une gigantesque fraude, un fournisseur d’injustice, un producteur de la criminalité elle-même.

Comment ? Parce que, de la même manière que l’État ne peut pas planifier l’économie, « l’État ne fournit aucun mécanisme pour parvenir à la justice ». Il en est la preuve. Il soumet à la population plus de taxes qu’il ne la rémunère. Il tue plutôt que de résoudre les injustices de l’homme. Il ruine la vie au lieu de la soutenir. Il ne se soucie pas des victimes et en fabrique toujours plus de nouvelles. Darrow fait même valoir que l’État tente de créer plus de criminels que d’arrêter le crime en lui-même. Pour cette raison, et après avoir vu ces vérités se jouer dans son travail, il est devenu radical, et Resist Not Evil est son manifeste.

Ce qui est frappant à la lecture, c’est que certains points négatifs concernant « la justice pénale » ne sont pas que des incidents anecdotiques. Ce ne sont pas des erreurs. Ce ne sont pas des exceptions. Darrow explique que l’injustice du système est intrinsèque au système lui-même. Loin d’être l’agence appropriée pour statuer et administrer la justice, l’État est en fait le pire instigateur.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un assaut divertissant et plein d’esprit sur des erreurs, des légendes, des idées préconçues et des croyances absurdes.

« Un récit gay et spirituel de la crédulité humaine. » ~ Arthur Schlesinger, Jr

« Il y a une légèreté, une rapidité et une exactitude voltairiennes dans l’objectif de ces pages… et je pense que l’irrationalité qui règne dans nos époques éclairées ne peut pas être plus professionnellement attaquée… Pour ma part, l’émerveillement et la joie dans une telle quantité de matériels, présentées si clairement et avec tant d’élégance, comblées d’une ambiance générale de bonne humeur avec laquelle le masque est enlevé du visage de la vie humaine… pauvre et stupide. » ~ Howard Mumford Jones

« Si on juge les couvertures avec les choses que je ne connaissais pas avant. Vous pouvez manger dessus durant des semaines. » ~ George S. Kaufman

« M. Evans écrit avec un esprit dynamique faisant flotter facilement quelques très graves vérités, plaçant son livre dans le faible nombre de références dans lesquelles vous apprenez tout en restant drôle – bien que beaucoup de vérités sont en aucun cas pour rire. » ~ Charles Poore, New York Times

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Mouvement et énergie… La fin de la thèse du livre de Gilligan [semble être] une vérité évidente et vitale. » ~ Elle

La violence est le problème qui concerne la plupart des Américains. Et c’est un problème qui a défié la plupart des solutions que nous avons adoptées contre elle ; de plus longues peines de prison à la peine de mort. À une époque où les solutions traditionnelles ont échoué, James Gilligan, un psychiatre qui a travaillé avec des criminels irréductiblement violents a réussi à changer leur comportement et a écrit ce livre de rupture.

En s’appuyant sur l’expérience concrète en tant que psychiatre de prison, sa propre histoire familiale, et la littérature, Gilligan dévoile les motivations des hommes qui commettent des crimes horribles, ce n’est pas seulement tuer d’autres personnes, mais se détruire plutôt que de subir une perte de respect de soi. Avec une clarté dévastatrice, Gilligan retrace le rôle que joue la honte dans l’étiologie de l’assassin et explique pourquoi notre système pénal actuel ne fait qu’exacerber cet état de fait. Brillamment soutenu, déchirant dans ses portraits des morts vivants, Violence doit être lu par toute personne concernée par cette épidémie nationale et ses conséquences répandues.

« Extraordinairement. Les recommandations de Gilligan concernent ce qui fonctionne pour prévenir la violence d’une façon… extrêmement convaincante… Un livre énormément instructif, sage et prudent. » ~ Owen Renik, M.D., éditeur, Psychoanalytic Quarterly

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


La violence, Jim Gilligan en sait quelque chose. Pendant 25 ans, il était directeur du centre de soin psychiatrique aux détenus des pénitenciers du Massachusetts. Il a conseillé des présidents et des premiers ministres ; influencé la politique et l’éducation entre autres choses. Donc quand Jim Gilligan dit savoir comme prévenir (ou réduire) la violence, il est à écouter.

Dr. Gilligan a de nombreuses idées radicales. Il fait valoir que l’approche traditionnelle de la prévention de la violence, en mettant l’accent sur la punition, rend la violence plus dure encore ; et plus la sévérité de la punition s’accroît, plus la violence croît. La violence émerge plus facilement là où il y a une culture de la honte. Le facteur risque clé concernant la honte inclut le stéréotype rigide du rôle dans le genre, avec pour résultante une vision déformée d’être « masculin » ou « féminin », et l’enracinement des hiérarchies sociales se basant sur les inégalités d’opportunité, de revenu et d’espoir.

Une des forces concrètes de l’analyse de Gilligan est l’accent mis sur les contributions individuelles et sociales à la violence. La complexité de la violence veut souvent dire que les chercheurs et les commentateurs se concentrent soit sur une vision au niveau micro, soit au niveau macro.

Gilligan conclut en soulignant que nous pouvons réduire la violence en réduisant les inégalités sociales et les autres stigmates de la honte. Nous devrions également arrêter de mettre des gens en prison excepté dans des cas où les personnes ont besoin d’une contrainte thérapeutique pour la protection des autres. Si nous faisions cela, nous privilégierions les thérapies et l’éducation pour les cas les plus agressifs, au lieu de la privation, de l’isolement et ajouter plus encore de honte. Localement, il soutient que la décriminalisation du cannabis pour aussi aider à réduire la violence.

Mais voilà le problème – renommer quelque chose comme un problème médical ne rend pas ce problème moins politique. Bien que je pense que Gilligan aimerait faire de la violence une question de santé publique, ses propositions ne sont pas seulement dans la prescription d’un excellent médecin. Elles sont profondément politique en termes de comment le pouvoir et les marchandises sont distribuées dans les sociétés humaines. Il sait cela, bien sûr, et fait se terminer le livre avec un questionnement intéressant se demandant à qui profitent l’échec de prévenir la violence, qui a intérêt à la laisser se perpétuer. C’est un exemple particulièrement douloureux : Gilligan et son équipe ont commencé un programme d’éducation dans leur prison à destination des détenus. Les preuves étant que six mois après la libération parmi ceux qui avaient terminé le programme ont vu un risque réduit de récidive. Lorsque le nouveau gouverneur (Républicain) du Massachusetts a entendu parler de ce programme, il l’a fait arrêter « au cas où les gens seraient encouragés à commettre des crimes pour obtenir une éducation ».

Chaque citoyen ayant un intérêt pour réduire la violence devrait lire ce lire qui a été écrit pour être accessible au plus grand nombre. Et il y a une autre raison qui pourrait vous encourager à l’acquérir : je parie que Bush détesterait ça (src).

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


L’exposé irremplaçable et fondamental de la sémantique générale. Dans cette œuvre, Korzybski a développé les traits importants de la formulation négligés par les autres auteurs. Un incontournable pour les étudiants en sémantique générale intéressés par la formulation originale d’Alfred Korzybski.

[Envoyez-nous le résumé]

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Jamais peur de s’exposer sur les cas difficiles ou de s’attaquer aux questions complexes. Dans From Freedom to Slavery, Gerry Spence écrit sans langue de bois, d’une passion enflammée. Dans ce best-seller sous le manteau, qui définit la philosophie politique de Spence, il évoque les forces destructrices dans l’Amérique d’aujourd’hui – les forces de gouvernance et la tyrannie d’entreprise qui nous volent notre liberté – et il nous avertit que le temps nous est compté.

Dans un nouveau chapitre dramatique, présenté pour la première fois sous une forme reliée, Spence raconte en détail l’étonnante affaire de la fusillade de Rudy Ridge et le procès résultant du séparatiste Randy Weaver, révélant les leçons importantes que nous devons tirer de cette affaire tragique.

Au final, Spence fait comprendre ce cas éloquent que nous, Américains, avons livré nos libertés à de nouveaux maîtres : des conglomérats corporatistes et gouvernementaux, notre système judiciaire biaisé, et les médias censurés. From Freedom to Slavery est un travail urgent qui nous pousse à résister à cette tyrannie, un livre qui doit être lu et discuté par tous les citoyens se sentant concernés de notre pays troublé.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Pourquoi les Anglais ne font-ils pas confiance aux autres alors que les Japonais le font plus facilement ? Pourquoi le taux de grossesse des adolescentes est-il plus élevé aux États-Unis qu’en France ? Pourquoi les Suédois ont-ils la taille plus fine que les Grecs ? La réponse est chaque fois : l’inégalité. D’après les auteurs, les résultats exprimés sont clairs : état de santé, espérance de vie, obésité, santé mentale, taux d’incarcération ou d’homicides, toxicomanie, grossesses précoces, succès ou échecs scolaires, bilan carbone et recyclage des déchets, tous les chiffres vont dans le même sens. Plus qu’à n’importe quel autre indicateur (de richesse, de culture ou de dépense publique), c’est à l’écart variable des revenus que l’on doit attribuer le score de chacun des pays sur l’échelle des performances. Sur presque tous les points étudiés, le Japon, la Norvège et souvent la France et le Canada font mieux que les États-Unis, l’Angleterre ou le Portugal, où les écarts de revenus sont plus importants. De plus, les sociétés montrant un grand fossé entre riches et pauvres nuisent à chacun de leurs membres, y compris les nantis se croyant à l’abri ! Les riches ont donc tout intérêt à vouloir eux aussi plus d’égalité pour tous. Provocateur et salutaire, ce livre, en s’appuyant sur de nombreuses recherches en psychologie, biologie et sciences sociales, fournit une nouvelle manière de penser et de réfléchir sur nous-mêmes et notre société, et pourrait changer la façon dont nous voyons le monde.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Cette évaluation juste et drôle examine certains des engouements et charlataneries qui ont accompagnés que la science. L’œuvre comprend des théories de la terre creuse ; Charles Fort et la Société Fortean ; Wilhelm Reich et l’énergie orgone du sexe ; la dianétique ; les soucoupes volantes ; les légendes sur la nourriture et le médical ; et beaucoup d’autres.

« Une présentation très habile et relaxante ». ~ The New Yorker.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Un livre édifiant… une défense fougueuse de la science… de la première page à la dernière, ce livre est une manifeste pour clarifier la pensée. » ~ Los Angeles Times

« PUISSANT… Une défense remuante d’une rationalité éclairée… Riche en informations surprenantes et une magnifique écriture. » ~ The Washington Post Book World

Comment pouvons-nous prendre des décisions intelligentes sur nos vies de plus en plus axées sur la technologie si nous ne comprenons pas la différence entre les mythes pseudoscientifiques et les hypothèses vérifiables de la science ? Auteur lauréat du prix Pulitzer et astronome distingué, Carl Sagan soutient que la pensée scientifique est essentielle non seulement à la recherche de la vérité, mais au bien-être de nos institutions démocratiques.

Par une vaste explication à travers l’histoire et la culture, Sagan examine et démystifie quelques erreurs célèbres du passé comme la sorcellerie, la guérison par la foi, les démons, et les OVNIS. Et pourtant, troublant, dans ce qu’on appelle l’ère de l’information d’aujourd’hui, la pseudoscience est en plein essor avec des histoires d’enlèvement extraterrestre, la canalisation des vies passées, et des hallucinations communes portant une attention et un respect croissants. Comme le démontre Sagan avec une éloquence lucide, le chant des sirènes de la déraison n’est pas seulement un mauvais virage culturel, mais un plongeon dans l’obscurité dangereuse qui menace nos libertés les plus fondamentales.

« CONVAINCANT. » ~ USA Today

« Une vision claire de ce que bonne science signifie et pourquoi cela fait une différence… Un témoignage de la puissance de la science et un avertissement sur les dangers de la crédulité effrénée. » ~ The Sciences

« PASSIONNANT. » ~ San Francisco Examiner-Chronicle

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


En cette période supposée d’éveil scientifique, beaucoup de gens continuent de croire encore à la télépathie, à la théorie de régression dans des vies antérieures, aux idioties New Age et aux enlèvements d’extraterrestres. Un assaut où tous les coups sont permis contre les superstitions et les préjugés populaires, avec plus de 80.000 exemplaires en version imprimée. Why People Believe Weird Things démystifie ces allégations absurdes et explore les raisons très humaines des gens à trouver des phénomènes surnaturels, des théories du complot, et de l’attrait aux cultes. Dans un chapitre entièrement nouveau, Why Smart People Believe in Weird Things Michael Shermer met en lumière des sommités scientifiques comme le physicien Frank Tippler et d’autres, qui se cachent leurs croyances spirituelles derrière les atours de la science.

Shermer, historien des sciences et activiste en croisade, révèle ainsi le côté plus dangereux de telles pensées illogiques, y compris le négationnisme, le mouvement de recouvrement de la mémoire, l’abus des terrifiants rituels sataniques et d’autres engouements modernes. Pourquoi les gens croient à des choses étranges est une ressource révélatrice en direction des plus crédules d’entres nous et ceux qui veulent les en protéger.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


La technologie commence à opérer aujourd’hui au niveau moléculaire. La nanotechnologie, connu également sous le nom d’ingénierie moléculaire, sera bientôt capable de créer des machines efficaces aussi minuscule qu’un brin d’ADN. Cette capacité à manipuler la matière – pour la programmer – avec une précision atomique changera complètement le tissu économique, écologique et culturel de nos vies. Ce livre, qui est accessible à un large public tout en offrant des références à la littérature technique, présente un large éventail d’applications potentielles de cette nouvelle technologie des matériaux.

Le premier chapitre présente les concepts de base de l’ingénierie moléculaire et démontre que plusieurs tendances se renforcent mutuellement dans la recherche actuelle, menant directement à un monde de machines moléculaires étonnamment puissantes. Neuf essais originaux sur des applications spécifiques suivent le chapitre introductif. La première section présente des applications de la nanotechnologie qui interagissent directement avec les systèmes moléculaires du corps humain. La deuxième présente des applications qui fonctionnent, pour la plupart, en-dehors du corps. La dernière détaille les mécanismes d’une interface homme-machine universelle et le fonctionnement d’un système d’affichage de très haute résolution.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les découvertes au niveau atomique et moléculaire, les avancées de la génétique ont mis en évidence un certain nombre de mécanismes de synthèse et de réplication dont les hommes pourraient s’inspirer pour produire demain, avec un minimum d’énergie et sans déchet, n’importe quelle molécule, organique ou non.

Le vivant et ses machines naturelles opérant à l’échelle du milliardième de mètre (d’où l’expression de « nanotechnologies ») deviennent le modèle du développement de l’humanité et du progrès technologique.

Poursuivant l’idée du physicien Richard Feynman d’une machine construite atome par atome à l’aide d’autres machines, K. Eric Drexler décrit un horizon d’abondance (environnement préservé, matières premières épargnées, fin du travail et du gaspillage), basé sur la reproduction et le contrôle des processus biochimiques.
Il explique comment nous pouvons envisager ces technologies futures, explorer tant les opportunités que les périls qu’elles présentent et nous préparer à leur arrivée.

Le propos de cet ouvrage visionnaire, inédit en français, publié en 1986 et réédité de nombreuses fois, n’a cessé d’être confirmé par les avancées de la science et de nourrir débats de société, polémiques entre chercheurs et imaginaires d’auteurs et scénaristes de science-fiction. Il constitue le texte fondateur des nanotechnologies.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Paul Krugman a décrit le mélange de genre dans la politique ferme et le favoritisme économique de Bush comme le « capitalisme de copinage », tandis que le sénateur John McCain est appellé le mercantiliste guerrier.

L’approche de George W. Bush pour les dépenses militaires est une version plus onéreuse encore que l’histoire du régime de Suharto en Indonésie, lorsque les entreprises militaire et l’entourage du président avaient la main-mise sur les contrats lucratifs du gouvernement.

Le budget militaire est passé de 300 milliards de dollars à plus de 400 milliards annuels depuis que George W. Bush a pris ses fonctions. L’invasion et l’occupation de l’Irak coûteront au minimum un autre 200 milliards de dollars au cours des trois à cinq prochaines années. La politique américaine se base maintenant sur ce qui est bon pour Chevron, Halliburton, Lockheed Martin, Boeing et Bechtel, pas sur ce qui est bon pour le citoyen moyen.

Les liens de Dick Cheney au conglomérat Halliburton ne sont que le sommet de l’iceberg depuis qu’au moins trente-deux hauts responsables de l’administration Bush ont servi de cadres ou de consultants rémunérés pour des marchands d’armes avant de rejoindre l’administration. Dans le Washington de George W. Bush, on a atteint le point où vous ne pouvez pas parler aux généraux des lobbyistes d’armes sans un tableau de performance. Ce livre fournit ce tableau, dans un style conçu pour provoquer une action pour le changement.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Passionnant et explosif, Prophets of War est un exposé des plus grands entrepreneurs militaires d’Amérique de Lockheed Martin. Lorsque le président Dwight D. Eisenhower a donné son célèbre avertissement sur les dangers du complexe militaro-industriel, il n’aurait jamais pu imaginer qu’une telle entreprise pourrait accumuler le type de pouvoir et d’influence désormais exercé par cette société mastodonte.

En tant que fabricant de toutes les armes possibles, Lockheed Martin reçoit plus de 25 milliards de dollar par an en contrats du Pentagone. Des avions aux munitions, du programme catastrophique de défense antimissile Guerre des étoiles, des satellites espions que la NSA a utilisés pour surveiller les appels téléphoniques des Américains à leur insu, Lockheed Martin est partout au sein de la défense des États-Unis et de la vie américaine. L’histoire méticuleusement documenté par William Hartung suit la croissance fulgurante de l’entreprise et explique comment cette gigantesque industrie américaine de l’armement a façonné la politique étrangère depuis des décennies.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Ô lecteur, dévore ce livre ! » souhaitent en secret la plupart des auteurs, et ceux de l’ouvrage que vous tenez entre vos mains ne dérogent pas à la règle, à ceci près que pour eux, la formule ne s’entend pas uniquement au sens figuré ! Car au-delà du fait que Michael Braungart et William McDonough espèrent que cet essai sera lu d’un trait par un lecteur passionné par le sujet, ils espèrent tout autant qu’un jour, le plus tôt possible, ce livre, comme toute production humaine, pourra littéralement être mangé, ou tout du moins digéré, sous forme biologique ou technologique.

En effet, les deux auteurs de Cradle to Cradle, entendez du Berceau au Berceau – et non plus du berceau à la tombe ! – militent depuis plusieurs années pour une « éco-efficacité » qui ne mettrait plus la croissance économique et l’écologie dos-à-dos : plutôt que de chercher à réduire notre consommation, créons un modèle industriel basé sur une sorte de compostage appliqué à tous les objets, imitant ainsi l’équilibre des écosystèmes naturels.

Loin des habituels discours catastrophistes sur l’avenir de notre planète, Cradle to Cradle propose des solutions concrètes qui peuvent faire de nos déchets d’aujourd’hui nos ressources de demain.
Depuis sa parution initiale en américain, Cradle to Cradle a été traduit en plusieurs langues.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Addicted to war porte sur le militarisme le plus actif, puissant et destructeur du monde. Il raconte l’histoire des guerres américaines – des guerres indiennes aux guerres actuelles en Irak et en Afghanistan – sous forme de bande dessinée.

Composé 74 pages percutantes, ce livre révèle pourquoi les États-Unis ont été impliqués dans plus de guerres au cours des dernières années que tout autre pays. Illustré de photographies historiques et de citations de gens dans l’armée, le gouvernement, et de grandes entreprises, Accro à la guerre explique qui bénéficie de ces aventures militaires, qui paie, et qui meurt.

Addicted To War est utilisé en tant que manuel d’histoire dans des centaines de collèges et lycées. Il est soigneusement documenté avec près de 164 notes de référence.

Howard Zinn, author of ‘A People’s History of the United States’ says: – « Addicted To War is a witty and devastating portrait of U.S. military policy, a fine example of art serving society. »

Howard Zinn, auteur de « Une histoire populaire des États-Unis », explique : « Addicted To War est un portrait spirituel et dévastateur de la politique militaire américaine, un bel exemple dans l’art de servir la société ».

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Mettre en pièces les mythes sur la monnaie. Notre système monétaire n’est pas ce que nous avons été amenés à croire. La création monétaire a été privatisée, ou reprise par un cartel de privatisation monétaire.
Presque tout notre argent est maintenant créé sous forme de prêts avancés par les institutions bancaires privées – y compris la Réserve fédérale, dont le stock est 100% privé. Les banques créent le capital, mais pas l’intérêt pour le service de leurs prêts.

Pour trouver à rembourser les intérêts, de nouveaux prêts doivent continuellement être contractés, facilitant l’expansion de la masse monétaire, gonflant les prix – et vous privant de la valeur de votre argent. Web of Debt met en avant la duperie et présente une image parfaitement claire de l’abîme financier vers lequel nous nous dirigeons.

Ensuite, il explore une alternative viable, une de celles qui a été testée dans l’Amérique coloniale et est fondée sur le meilleur de la pensée économique américaine, y compris les écrits de Benjamin Franklin, Thomas Jefferson et Abraham Lincoln.

Si vous vous souciez de la sécurité financière – la vôtre ou de la nation – vous devriez lire ce livre.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans cet exposé de Schumacher, Richard Douthwaite fait valoir que, tout comme différents insectes et les animaux ont des différents effets sur la société humaine et le monde naturel, l’argent a des différents effets en fonction de ses origines et de ses fins.
A-t-il été créé dans le but de faire des profits à une banque commerciale, ou émis par un gouvernement sous une forme de taxes ? Ou a-t-il été créé par ses utilisateurs eux-mêmes purement pour faciliter leur commerce ? Et a-t-il a été fait à l’endroit où il est utilisé, ou les populations locales doivent-elles fournir des biens et services à l’extérieur pour en obtenir assez afin qu’elles puissent faire du commerce ?

L’exposé montre qu’il sera impossible de construire un monde juste et durable à moins et jusqu’à ce que la création monétaire se démocratise.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


L’auteur du Nouvel État industriel, livre qui a connu un énorme succès dans le monde entier, retrace cette fois-ci l’histoire de l’argent, explique sa fonction et nous assure qu’il n’y a rien d’énigmatique autour de la notion de l’argent et que tout le monde doit comprendre parfaitement, après la lecture de cet essai, tous les prétendus mystères qui entourent d’habitude le rôle de l’argent dans l’Histoire et – surtout – dans l’économie contemporaine.

Cet ouvrage est, en réalité, une histoire de l’économie occidentale du XVIème siècle.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans le livre La créature de l’île Jekyll, l’auteur, Edward Griffin, explique comment se servir du pouvoir et de l’argent pour contrôler les groupes et les institutions, en achetant l’autorité et l’emprise des gens qui les dominent.

Ce procédé consiste à corrompre des politiciens, des partis politiques, des réseaux de télévision, des réseaux câblés, des journaux, des magazines, des agences de publicité, des agences de presse, des studios cinématographiques, des universités, des syndicats de travailleurs, des organismes religieux, des associations commerciales, des institutions à but non lucratif, des sociétés multinationales, des mouvements de scoutisme pour garçons et filles et ainsi de suite.

En fait, n’importe quel groupe qui exerce une influence constitue une cible parfaite pour accroître ce contrôle. Les acquéreurs dont il est question dans cette leçon, ont beaucoup d’argent pour se procurer ce contrôle.

ACQUÉRIR ICI, Lire un extrait : EXTRAIT

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Il y a des décennies, une bombe est apparu racontant l’histoire des dieux de la richesse et de leurs clans clinquants. Ils ont été appelés les Soixante familles d’Amérique. L’œuvre a secoué la nation et est devenue un classique.

Lundberg a montré comment l’Amérique a été gouverné par une ploutocratie d’une richesse héritée, même dans la période du New Deal. À l’époque, il ne pouvait fournir qu’un échantillon des modèles économiques et politiques de ces familles, qui, pour une raison ou une autre, en étaient venus à l’examen public. En plus des 60 familles qu’il a traités en profondeur, il a été en mesure de présenter les positions probables de quelques centaines d’autres familles.

Où sont-elles aujourd’hui – ces 60 familles ? Qu’est-ce que les ravages du temps, la mort et les impôts ont fait sur ces fortunes puissantes d’antan ? Est-ce que l’État-providence les a privées de l’opulence qu’ils connaissaient dans leurs bons vieux jours ?…

Lundberg montre qu’il y a 200.000 personnes très riches aux États-Unis. La plupart d’entre elles représentent quelques 500 familles super-millionnaires. Les exemples des 250 Du Ponts et des 73 Rockefellers. Quelques 61% des 200.000 ont hérité de leur fortune.

Ces familles sont beaucoup plus riches que jamais… Elles possèdent tous les anciens leviers du pouvoir et de la finance, plus une foule de nouveaux créés pour eux au cours des décennies qui ont suivi – par les politiciens, les avocats et les juges qui les servent.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


The Cancer Stage of Capitalism est un classique moderne de la philosophie critique et de l’économie politique, réputé pour sa recherche approfondie et exhaustive. Il fournit étape par étape un diagnostic de l’effondrement économique continue aux États-Unis et en Europe, et a eu une énorme influence sur les nouvelles visions d’alternatives économiques.

John McMurtry soutient que notre désordre mondial issu des crises interminables prévisibles est le résultat d’un système économique cancéreux démultipliant son effet hors de tout contrôle et détruisant la vie écologique, sociale et biologique – un processus qu’il décrit comme un « écogénocide mondial ».
Dans cette édition mise à jour, il explique la « réponse immunitaire sociale » nécessaire pour lutter contre le « macrocancer », quelque chose qui a déjà été démontré dans des développements tels que le mouvement d’occupation et la transformation sociale démocratique en Amérique latine.

Dans une culture mondiale officielle accélérant la destruction de la vie, ce livre montre la nécessité et la possibilité de construire une société durable, fondée sur un engagement universel à la vie et à la nature.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les assassins financiers sont des professionnels grassement payés qui escroquent des milliards de dollars à divers pays du globe.

Leurs armes principales : les rapports financiers frauduleux, les élections truquées, les pots-de-vin, l’extorsion, le sexe et le meurtre.

L’auteur sait de quoi il parle, c’était son métier.

Il a exercé pour le compte des États-Unis et il confesse aujourd’hui ses terribles manipulations.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans cette suite à Confessions d’un assassin financier, l’auteur explore les dessous de la crise géopolitique actuelle et offre des solutions audacieuses à nos problèmes les plus urgents.

Puisant à même ses propres expériences et s’inspirant d’entrevues avec d’autres assassins financiers, des espions à la solde de la CIA, des hommes d’affaires…, Perkins révèle la conspiration ourdie par les gens corrompus qui ont alimenté l’instabilité et l’antiaméricanisme autour du globe.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans ce livre remarquablement informé, devenu un best-seller aux États-Unis, Jeremy Rifkin présente d’abord un constat : nous sommes entrés dans une nouvelle phase de l’histoire qui se caractérise par le déclin inexorable de l’emploi.

Le monde, explique l’auteur, est en train de se polariser dangereusement : d’un côté, une élite de gestionnaires, de chercheurs et de manipulateurs d’information surqualifiés ; de l’autre, une majorité de travailleurs précaires.

Il est selon lui urgent de nous préparer à une économie qui supprime l’emploi de masse dans la production et la distribution et d’agir dans deux directions : la réduction du temps de travail et le développement du « troisième secteur ».

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un compte-rendu lucide et original pour comprendre d’où vient l’argent et pourquoi la plupart des gens et des entreprises sont tellement endettés.

Il brise les mythes plus que tout autre livre de ce siècle. Son ouvrage aborde des sujets très proches du lecteur : les prêts hypothécaires, les sociétés de construction et les banques, l’agriculture, les transports, la pauvreté mondiale, et ce qui se trouve dans les rayons d’un supermarché.

L’auteur propose un nouveau mécanisme de distribution de l’argent, créant un environnement financier favorable et une régression de la dette.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Defeating Terrorism: Shaping the New Security Environment présente de nouveaux standards pour aborder les besoins de sécurité du XXIe siècle.

Les auteurs poussent dans ce volume à un niveau supérieur, faisant suite à l’ouvrage Terrorism and Counterterrorism: Understanding the New Security Environment. Ils parlent avec leur autorité issu d’une vaste expérience dans le domaine, et leur collection d’auteurs éminents qui apportent une compréhension significative à tous les lecteurs de ce livre.

Des experts dans de nombreux domaines antiterroristes ont analysé les menaces qui ont maintenant des visages diversifiés, sur un niveau national comme mondial : les mouvements terroristes régionaux, les armes de destruction massive, et les nouvelles tactiques telles que les kamikazes, entre autres.
Les stratégies pour contrer ces menaces exigent une approche flexible et la coopération à de multiples niveaux. Les efforts de tous les secteurs – renseignement militaire, la technologie, les affaires, les organismes gouvernementaux locaux à internationaux – sont présentés, afin que les lecteurs prennent conscience de l’ampleur du problème et comment il sera abordé avec succès.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Quarante ans avant Baran et Sweezy, un des observateurs les plus impitoyables de la société américaine, s’interroge sur l’avenir du capitalisme monopoliste qu’il appelle pudiquement « Système des prix » (Prices System).

Veblen, chantre du travail productif et ennemi juré du parasitisme social, s’interroge particulièrement dans le premier des essais ici traduits sur le choix des ingénieurs, couche dont il pressent dès 1919 le poids croissant; avec les ouvriers, pour un socialisme des producteurs ou avec La classe de loisir, pour la pérennité du système.

Dans le second essai – La Nature du Capital -, il expose la contradiction insurmontable à ses yeux, entre capital industriel et capital financier, et les conséquences catastrophiques de l’absorption du premier par le second. Des thèses toujours actuelles qui ont inspiré « New Deal » et l’oeuvre de Galbraith.

ACQUÉRIR ICI (EN)

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Pendant plus de vingt ans, Charles R. Darwin travailla sur la question de l’origine des espèces, ce « mystère des mystères ». D’abord partisan de la stabilité des espèces, il finit par être convaincu de leur mutabilité progressive. Cette thèse était radicale, l’admettre était « comme confesser un meurtre ». Après un premier manuscrit, rédigé en 1844, le naturaliste anglais finit par publier, en 1859, un « résumé » de sa théorie : c’est le livre devenu célèbre sous le titre de L’Origine des espèces.

Ce texte connaîtra, du vivant de Darwin, six éditions successives et les deux tiers des phrases en seront modifiés. Dès lors, quelle édition faut-il lire ? La sixième et dernière édition (1872) passa longtemps pour être la formulation ultime du message que Darwin adressa à la postérité. Aujourd’hui, cependant, le public anglophone se tourne massivement vers la première édition : la version originale de 1859, celle « qui a ébranlé les bases du monde » selon le mot d’Ernst W. Mayr.

C’est donc le texte originel de Darwin que cette traduction met à la disposition des lecteurs francophones. Ce volume offre une véritable édition scientifique de L’Origine. Les nombreuses notes permettent de décoder les références implicites de Darwin et rendent accessibles de nouvelles découvertes faites dans ses manuscrits et sa correspondance.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les chroniques classiques des impacts que des maladies et d’autres fléaux ont eu sur l’histoire et la société au cours du dernier demi-millénaire.

Une lecture curieusement fascinante et divertissante pour quiconque est intéressé à la façon dont la société fait face à la catastrophe et à la douleur.

Relevant today in face of the worldwide medical calamity of AIDS. Continuously in print since its first publication in 1934, with over 75 printings.

Toujours pertinent face à la calamité médicale mondiale du SIDA. Continuellement imprimé depuis sa première publication en 1934, avec plus de 75 impressions.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Le titre de ce livre est tiré de la comparaison de Mohandas Gandhi de l’ordre se trouvant dans les cercles toujours plus larges qui résultent quand une pierre tombe dans l’océan. Cet ordre humain englobe l’individu, le village, la nation, la région et la communauté mondiale. Un tel ordre est en train d’émerger dans le contexte de la gouvernance des océans, créée par la Convention des Nations Unies de 1982 sur le droit de la mer et les conventions ultérieures – accords et programmes mis en place après le Sommet de la Terre de Rio en 1992.

Cette ordre émergent présente des aspects culturels, sociaux, environnementaux, économiques et éthiques. Il est non-hiérarchique, participatif, multidisciplinaire et comprend le secteur privé comme les gouvernements. Une telle ordonnance est nécessaire pour résoudre les problèmes les plus urgents de la surpêche et de l’épuisement des stocks ; de la pollution de sources océaniques, atmosphériques et terrestres ; des changements climatiques et du niveau de la mer ; et de la conservation de la biodiversité.

Oceanic governance will require profound changes in the ways we deal with each other and with nature. Like life itself, the new order started in the ocean, which has been declared the common heritage of humanity, and is expanding to embrace the whole biosphere in ‘the majesty of the oceanic circle,’ leading to a more peaceful and equitable world order.

La gouvernance océanique nécessitera des changements profonds dans la façon dont nous nous traitons les uns avec les autres et notre lien avec la nature. Comme la vie elle-même, le nouvel ordre a commencé dans l’océan, qui a été déclaré patrimoine commun de l’humanité, et se développe à embrasser l’ensemble de la biosphère dans la majesté du cercle océanique, conduisant à un ordre mondial plus pacifique et équitable.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Buckminster Fuller (1895-1983) n’est pas qu’un ingénieur de talent. Il est également cet inventeur un peu fou qui a imaginé aussi bien les dômes héliportables pour l’US Army que ceux bricolés par les hippies de Drop City.

Du premier Pas sur la Lune à la Chute de Saigon (en passant par la « bombe P », le Rapport Meadows et le Premier Choc pétrolier), Fuller organisa des universités d’été se proposant de modéliser la crise énergétique mondiale à venir. Surnommé E3 par Stewart Brand (le fondateur du Whole Earth Catalog), Energy, Earth, and Everyone est le titre judicieusement retenu par Medard Gabel en 1975.

Accompagné d’une contribution de Gene Youngblood, un disciple de la première heure, prend alors forme une passionnante archéologie des politiques énergétiques contemporaines…

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Julian West, jeune homme de bonne famille établi à Boston, fait une expérience sans précédent : il s’endort un soir de 1887 et se réveille en l’an 2000. Le monde qu’il découvre est pacifique, heureux, riche à souhait.

Comment la transformation s’est-elle opérée ? C’est ce que raconte Bellamy dans ce roman publié en 1888, qui fut un immense succès de librairie.

Dans le futur qu’il met en scène, l’humanité a compris qu’industrialisation et urbanisation peuvent produire des merveilles, si elles s’appuient sur une redistribution égalitaire des richesses.

Les exploits de la technologie, l’ingénieuse organisation du travail et de l’économie y rendent la vie quotidienne exquise et les mœurs aussi simples que vertueuses.

Une utopie prospective qui a le charme des rêves d’antan.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Ce livre paru à l’origine en 1962, et s’est fondé sur des essais écrits au cours de la période 1959-1961.

Dès lors, il s’est questionné sur d’ultimes possibilités, et non avec des réalisations s’orientant dans un avenir proche. Arthur Clarke a dépassé les simples corrections et commentaires pour les pousser à nous mettre à jour toujours plus loin.

L’auteur, parmi beaucoup d’excursions fascinantes de ce que l’avenir pourrait nous réserver, parle de la quatrième dimension et de l’obsolescence de la loi de la gravité, l’exploration de l’ensemble du système solaire et la colonisation de certaines d’entre elles ; d’exploitations des mers pour l’énergie et les minéraux, et la capture d’astéroïdes sur Terre pour fournir les matériaux nécessaires ; les hommes, déjà plus grand que ce qu’ils devraient être, pourraient être façonnés plus petits pour être plus efficace et consommer moins de nourriture.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


R. Buckminster Fuller (1895-1983) fut architecte, ingénieur, cartographe, philosophe, l’inventeur des célèbres coupoles géodésiques et l’un des plus géniaux théoriciens de son temps. Pendant plus de cinquante ans, il a publié de nombreux essais dans lesquels il a exposé ses vastes théories sur les problèmes de notre planète. Ses textes offrent des éclairages instructifs sur son univers de savant universel. Plusieurs décennies après leur première publication, ils restent d’une étonnante actualité.

Manuel d’instruction pour le vaisseau spatial Terre a été publié pour la première fois en anglais en 1969. La première édition en français date quant elle de 1980. C’est une brillante synthèse de sa conception du monde et ce titre, l’un de ses ouvrages les plus célèbres.

Dans ce texte d’une grande limpidité, Fuller étudie les grands défis auxquels l’humanité est confrontée. Comment l’humanité survivra-t-elle ? Quels sont les effets de l’automatisation sur l’individualisation ? Comment utiliser plus efficacement nos ressources pour mettre fin à la pauvreté de cette génération ?

Il remet en question le concept de spécialisation, appelle de ses vœux une révolution du design avec de nouvelles découvertes, et indique des moyens pour conduire le vaisseau spatial Terre vers un avenir durable.

Jaime Snyder, petit-fils de Buckminster Fuller, a dirigé cette édition révisée de la traduction française. Dans son introduction et ses commentaires, il nous donne accès au contexte dans lequel Fuller a écrit son ouvrage, et il complète ses visions en les actualisant et en les interprétant concrètement.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Pendant plus de trois décennies, Ray Kurzweil a été l’un des avocats les plus respectés et les plus provocateurs du rôle de la technologie dans notre avenir. Dans son classique The Age of Spiritual Machines, il a fait valoir que les ordinateurs rivaliseraient bientôt avec l’ensemble du meilleur de l’intelligence humaine.

Aujourd’hui, il examine la prochaine étape de ce processus d’évolution inexorable : l’union de l’homme et de la machine, dans laquelle les connaissances et les compétences intégrées dans nos cerveaux seront combinés avec une capacité considérablement plus grande, et une habilité à partager la connaissance de nos créations.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les douze stratégies futuristes représentent un ensemble inspiré d’outils pour une pensée créative et active, visant à promouvoir un avenir écologiquement soutenable pour le bénéfice universel de la race humaine, sa maison-monde planétaire, et les générations à venir.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Utopies – que ce soit des expériences philosophiques, littéraires ou réels – ou les tentatives pour résoudre tous les problèmes sociaux. Dans le sillage de l’attaque sur le World Trade Center, de scandales financiers, et d’autres chocs dévastateurs, il est naturel de chercher des leçons pratiques de la littérature d’utopistes.

Dans cette collection, des sociologues renommés renouvellent leur appel à développer un ordre social altruiste. Ils abordent une grande variété de sujets en observant des idées utopiques viables qui peuvent être appliquées à la société d’aujourd’hui.

Rédigé dans un style engageant, sans jargon, et destiné comme une introduction aux étudiants de sociologie, ainsi que toute personne concernée par les problèmes sociaux, le livre fournit à la fois des idéaux et des idées visionnaires pour la prise de décisions pragmatiques dans l’incertitude dans l’avenir dans lequel nous nous aventurons.

ACQUÉRIR ICI (Kindle, papier)

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un long moment plus tard, à l’issue de maintes questions, Satan dit : « L’araignée tue la mouche et la mange ; l’oiseau tue l’araignée et la mange ; le chat sauvage tue l’oie ; le – finalement, ils s’entretuent tous les uns les autres. C’est du meurtre pur et simple sur toute la ligne. Voilà donc d’innombrables multitudes de créatures qui toutes tuent, tuent, tuent, qui toutes ne sont que des meurtrières. Et elles ne sauraient être blâmées en rien, Divin Unique ?
– Elles ne sauraient effectivement être blâmées en rien. Car c’est la loi de leur nature. Et toujours la Loi de la nature est la Loi de Dieu. Maintenant, observez, contemplez ! Une créature nouvelle – LE chef-d’œuvre ultime – l’Homme ! »

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


À la fin du XVe siècle, en Autriche, une communauté d’imprimeurs vivait dans un immense château. C’était à l’aube de l’âge de l’imprimerie – qui allait révolutionner la circulation du savoir et éveiller les consciences.

Un jour, arrive un jeune vagabond. Il dit s’appeler N° 44 et suscite aussitôt, parmi la famille du maître imprimeur et ses ouvriers, autant de fascination que de défiance.

Rapidement, sous l’action de ce mystérieux étranger, chacun est contraint de tomber le masque.

Incidents et révélations de plus en plus extraordinaires secouent le château, tandis qu’à l’atelier est fabriquée l’une des premières Bibles industrielles…

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Source d’inspiration pour les tâcherons du savoir, exemple de sagesse froide – ni la mesure de Tocqueville ni l’indignation tempétueuse de Marx -, l’œuvre de Thorstein Veblen apprend à discerner, au-delà de l’accoutumance à la vie quotidienne, la comédie humaine, la rivalité puérile des adultes en quête d’argent, de gloire et de prestige, jamais capables d’atteindre un but qui fuit à mesure qu’ils en approchent puisque ce but se définit non pas en soi mais par rapport aux conquêtes des autres ». ~ Raymond Aron.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Lorsque le Dr Philip Raven, un employé intellectuel de la Société des Nations, meurt en 1930, il laisse derrière lui un héritage puissant – un « livre de rêve » inédit. Inspiré par des visions qu’il a expérimentées pendant de nombreuses années, il semble avoir écrit un livre pour un avenir lointain : une histoire de l’humanité à partir de la date de sa mort jusqu’à 2105.

The Shape of Things to Come fournit cette « histoire de l’avenir », qui était à certains égards remarquable de prescience – prédisant la catastrophe climatique et balayant les changements culturels, y compris d’une Seconde Guerre mondiale, l’évolution de la guerre chimique, et les instabilités politiques du Moyen-Orient.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans The Story of My Life Darrow raconte, et réfléchit sur ses plus de cinquante années d’activités en tant qu’avocat criminel, employé et entrepreneur, y compris les cas les plus célèbres et notoires de sa carrière : établir le droit légal d’un syndicat à la grève dans l’affaire du complot des travailleurs du bois ; exposer, pour le compte des Ouvriers mineurs unis (United Mine Workers), les conditions choquantes dans les mines et l’utilisation généralisée du travail des enfants ; défendre Leopold et Loeb dans la terrifiante enquête d’assassinat de Chicago ; la défense du droit d’un enseignant de présenter la théorie darwinienne de l’évolution dans le célèbre procès Scopes ; la lutte contre la haine raciale dans les cas Sweet anti-Negro & the Scottsboro ; & bien plus.

Écrit dans son style désarmement, oral, et avec plein de points de vue rafraîchissants sur la peine capitale, les libertés civiles et le système judiciaire, l’autobiographie de Darrow est la sommation finale d’une vie remarquable.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un regard instructif et amusant sur des découvertes scientifiques et les moyens souvent loufoques et accidentels dans lesquels ils ont conduit à certaines des inventions les plus importantes – par le journaliste primé Ira Flatow.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Cette histoire des Etats-Unis présente le point de vue de ceux dont les manuels d’histoire parlent habituellement peu. L’auteur confronte avec minutie la version officielle et héroïque (de Christophe Colomb à George Walker Bush) aux témoignages des acteurs les plus modestes.

Les Indiens, les esclaves en fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du textile, les syndicalistes, les GI du Vietnam, les activistes des années 1980-1990, tous, jusqu’aux victimes contemporaines de la politique intérieure et étrangère américaine, viennent ainsi battre en brèche la conception unanimiste de l’histoire officielle.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Par The Venus Project (0)

Science et comportement humain est l’ouvrage de référence de la théorie comportementaliste. Très souvent cité dans le milieu des chercheurs et des enseignants, ce livre est en fait très peu connu. Publié aux États-Unis en 1953, il aura fallu attendre 2005 pour qu’il devienne enfin accessible au public français.
Le modèle de Pavlov n’était pas suffisant pour expliquer un grand nombre de phénomènes animaux et humains. À partir de données expérimentales animales appliquées à l’homme, B. F. Skinner découvre le processus du renforcement opérant, c’est-à-dire le rôle essentiel de l’action et son effet sur le sujet lui-même.
Dans cet ouvrage, l’auteur donne des clés pour étudier l’influence de l’environnement, du groupe, des rôles sociaux, mais aussi des émotions dans le comportement humain et dans la prise de décision. Une théorie qui n’hésite pas à aborder des domaines comme l’éducation, la religion, la culture ou le fonctionnement des sciences, de façon libre.
À l’heure où les polémiques se sont apaisées, il paraissait nécessaire de publier ce livre, pour comprendre les apports de l’expérimentation, notamment animale, dans le champ psychologique et analyser objectivement l’apport skynnérien dans les théories psychologiques actuelles. À lire pour éviter les a-priori à l’heure où l’on redécouvre l’originalité et l’utilité de cette pensée.

B.F. Skinner (1904-1990), un des psychologues les plus renommés du XXè siècle, en fut aussi l’un des plus controversés. Il est considéré comme le théoricien du béhavorisme dont sont issus les courants du comportementalisme et les approches cognitivo-comportementales.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans cet essai aussi profond que provocant, l’éminent behavioriste B. F. Skinner, que beaucoup tiennent pour le plus discuté des psychologues contemporains, fournit un exposé définitif de ses conceptions de l’homme et de la science. Pour Skinner, les problèmes terrifiants auxquels nous devons faire face dans le monde d’aujourd’hui ne peuvent trouver leur solution que si nous abordons plus efficacement le comportement humain. Nos notions traditionnelles de liberté et de dignité doivent être radicalement repensées. Elles ont joué un rôle historique important dans la lutte contre les tyrannies de tous genres, mais elles sont responsables, aujourd’hui, de la défense stérile de « l’homme autonome » ; elles perpétuent l’usage des techniques punitives et entravent le développement de pratiques culturelles plus efficaces. Fondant ses arguments sur les résultats de l’analyse expérimentale du comportement dont il fut le pionnier, Skinner rejette les explications traditionnelles du comportement, qui font appel aux états d’esprit, aux sentiments et aux autres attributs mentaux, pour chercher les origines des conduites dans l’équipement génétique et l’histoire personnelle de l’individu. Skinner nous dit pourquoi, au lieu de plaider pour la liberté et la dignité de la personne, nous devrions plutôt porter notre attention sur l’environnement physique et social dans lequel les gens vivent. C’est l’environnement qu’il faut changer, plutôt que l’homme lui-même, si nous souhaitons atteindre les buts traditionnels de la lutte pour la liberté et la dignité.

Une technologie du comportement capable de résoudre nos problèmes en changeant le monde dans lequel les gens vivent, pose à son tour, des questions inquiétantes. Les hommes deviendront-ils des robots? Ou des victimes? Ou des spectateurs passifs? Qui planifiera le meilleur des mondes de l’avenir? Pouvons-nous compter sur la bienveillance du planificateur, ou une technologie du comportement débouchera-t-elle inévitablement sur une nouvelle forme de tyrannie?

Skinner aborde, avec lucidité, ces questions relatives aux « jugements de valeurs ». Ce livre nous force à examiner d’un regard neuf les idéaux que nous avons toujours tenus pour indiscutables, et à envisager la possibilité d’une approche scientifique qui, bien qu’elle puisse, à première vue, paraître incompatible avec ces idéaux, nous permettra d’éviter la destruction à laquelle nous marchons, et de construire peut-être un monde dans lequel l’humanité accomplisse ses plus grandes réalisations.

« Notre culture a produit la science et la technologie dont elle a besoin pour se sauver elle-même. Elle dispose des richesses nécessaires à une action efficace. Elle a, à un haut degré, le souci de son propre avenir. Mais elle s’obstine à considérer comme sa valeur principale la liberté ou la dignité plutôt que sa propre survie. Rien n’exclut dès lors qu’une autre culture fasse une contribution plus importante au futur. Le défenseur de la liberté et de la dignité peut alors, comme le Satan de Milton, continuer à se réciter qu’il possède « un esprit que rien ne peut changer ni dans le temps ni dans l’espace » et une identité personnelle satisfaite d’elle-même (« Qu’importe où je suis, si je reste le même? ») ; mais il se retrouvera néanmoins en enfer sans autre consolation que l’illusion qu’ici au moins nous serons libres » B.F. Skinner

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Skinner commence par définir le comportement verbal, et explicite l’utilisation de l’appareillage conceptuel de l’analyse béhaviouriste dans le domaine de la langue. Ainsi, il présente et explicite les diverses formes d’opérants verbaux (les unités du comportement verbal). La discrimination opérée dans le comportement verbal permet une généralisation des formes, en permettant l’élaboration de formes nouvelles, plus complexes, de comportement verbal. Skinner souligne particulièrement la motivation multicausale des actes de langage : un comportement verbal n’est que rarement déclenché par un seul des processus décrits par Skinner, et également, les variables du comportement verbal peuvent contrôler plusieurs sortes de comportement. Sous la désignation de comportement autoclitique, Skinner énonce comment le comportement linguistique même du locuteur peut se contrôler soi-même. Enfin, Skinner décrit le contrôle du comportement linguistique par le locuteur, c’est-à-dire comment le comportement linguistique est contrôlé par les autres types de comportements. Et Skinner considère la pensée aussi comme un comportement. [Source]

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Une approche tout public à la sémantique dans laquelle l’auteur s’efforce de clarifier le sens des mots dans l’objectif de communiquer avec plus d’exactitude.

Cette analyse précieusement utile du langage continue d’exercer une puissante influence, nous faisant opter pour des mots ayant pour vocation de véritablement communiquer avec plus d’exactitude et d’une manière plus adéquate.

« Une lecture de ce livre instille la croyance que nous ne devons pas être esclaves des mots, qui ne sont eux-mêmes qu’uniquement des outils. » ~ Harry Hansen
« Le premier écrivain à vulgariser à destination du langage du profane la science attrayante de la signification des mots. » ~ Sterling North, Chicago News
« Ce livre expose cette sorte d’hérésie saine et irrévérencieuse pour les absolus qui emprunteront l’émergence d’un nouveau bon sens – quand et si il émerge. » ~ Ralph Thompson, The New York Times
« J’espère de tout mon cœur que vous pourrez provoquer d’une certaine manière chez tous les politiciens, enseignants, pasteurs et tous ceux qui les écoutent la lecture de ceci. » ~ Julia Peterkin

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


À une époque où la communication est devenue plus diversifiée et complexe, ce travail classique sur la sémantique – maintenant entièrement révisés et actualisés – distille la relation entre le langage et ceux qui l’utilisent.

Le Professeur renommé et ancien sénateur américain, SI Hayakawa, examine le rôle de la langue dans la vie humaine, les nombreuses fonctions du langage, et comment le langage – parfois à notre insu – façonne notre pensée dans ce livre séduisant et très respecté. Provocant et érudit, il examine la relation entre le langage et les préjugés raciaux et religieux ; la nature et les dangers de la publicité d’un point de vue linguistique ; et, dans un chapitre supplémentaire intitulé « The Empty Eye » (Le regard vide), il décrit le contenu, la forme et les messages cachés de la télévision, des comédies de situation à la couverture des nouvelles campagnes politiques.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« A Grammar of Motives », publié en 1945, est le premier volume d’une trilogie gigantesque, planifié pour intégrer A Rhetoric of Motive et A Symbolic of Motives, qui sera appelée quelque chose comme On Human Relations. Le but de toute la série n’est ni plus ni mois que d’explorer de manière exhaustive les motivations et les formes de pensées et d’expression construites autour d’elles humaines, et son objectif ultime cette expression comme épigraphe : « ad bellum purificandum » (pour la purification de la guerre), est l’élimination mondiale des conflits pouvant être annihilés par la compréhension.
La méthode ou une métaphore-clé de l’étude est « drame » ou « dramatisme », et les termes de base de l’analyse sont la pentade dramatistique : Loi, Scène, Agent, Agence, et Proposition. La Grammaire – Burke confesse dans l’introduction qu’il est passé d’un prolégomènes d’une centaine de mots à près de 200.000 – est un examen de la relation purement interne des cinq termes évoqués plus haut, ainsi que de « leurs possibilités de transformation, leur gamme de permutations et de combinaisons » ~ Stanley Edgar Hyman, auteur de The Armed Vision.

Pour expliquer ce livre, M. Burke contribue en une remarque introductive et résumante : « Qu’est-ce qui est en cause quand nous disons ce que les gens font et pourquoi il le font ? Une réponse à cette question est l’objet de ce livre. Il s’intéresse aux formes de pensées fondatrices par lesquelles, en accord avec la nature du monde comme tous les hommes peuvent l’expérimenter, sont illustrées les attributions des motivations. Ces formes peuvent être présente profondément ou trivialement, sincèrement ou fallacieusement. Elles sont également intégrées systématiquement dans les structures élaborées ou métaphysiques, dans les décisions juridiques, dans la poésie et les fictions, dans les travaux politiques et scientifiques, dans les actualités et les potins distribuées au hasard ».

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Le système est une vision complète et cohérente, une façon indépendante et rationnelle de voir l’homme, les différentes scènes dans lesquelles il vit, et le drame des relations humaines qui s’y jouent. » ~ W. H. Rueckert, Kenneth Burke et le drame des relations humaines

En tant que critique, les préoccupations de Kenneth Burke étaient au début purement esthétiques et littéraires ; mais après son autre livre Counter-Statement (1931), il a commencé à discriminer un élément de persuasion ou de « rhétorique » dans la littérature, il est alors devenu un philosophe du langage et de la conduite humaine.

Dans A Grammar of Motives (1945) et A Rhetoric of Motives (1950), le concept d’action symbolique de Burke prend tout son sens : toutes les activités linguistiques ou extra-linguistiques humaines sont emplies de symboliques ; l’homme est défini comme un animal utilisateur-de-symbôle (et mauvais-utilisateur-de-symbole). Le travail de critique devient un symbole interprétant l’homme où qu’il se trouve, avec l’objectif de mettre la motivation humaine en perspective. Ainsi, la portée de la critique littéraire s’étend maintenant à l’éthique et au social.

A Grammar of Motives est une « méditation méthodique » sur bien des formes complexes de la linguistique dans les systèmes de jeux, d’histoires, théologiques, métaphyiques, dans les philosophies politiques, et les constitutions. A Rhetoric of Motives étend cette dimension aux fonctions humaines de persuasion et d’identification. Burke voit la persuasion de la quête brutale de recherche d’avantages, comme les promotions en vente ou la propagande, la drague, le rang social et le sermon, à la forme pure ravissant le processus d’appel auto-alimentant, sans but inavoué. Et l’identification va de l’homme politique qui, s’adressant à un public de paysans, dit « j’étais moi-même un garçon de ferme », en passant par les mystères du statut social, jusqu’au pieux mystique comme sources du bien-être.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


The Cerebral Code est une nouvelle compréhension de la façon dont les processus Darwinien pourraient opérer dans le cerveau pour façonner des images mentales en l’espace de seulement quelques secondes, à partir de souvenirs mélangés d’une façon similaire au fouillis de nos rêves nocturnes, mais évoluant vers quelque chose de qualitatif, en tant que phrase dite à haute voix.

Jung a déclaré que le rêve se poursuit continuellement, mais vous ne pouvez pas le voir quand vous êtes éveillé, tout comme vous ne pouvez pas voir les étoiles en plein jour, car le ciel est trop lumineux. L’œuvre de Calvin est une théorie pour savoir ce qui se passe, caché de la vue par l’éclat des opérations mentales d’éveil, produisant notre type spécifiquement humain de conscience avec son intelligence polyvalente. Comme Piaget l’a souligné en 1929, l’intelligence est ce que nous utilisons quand nous ne savons pas quoi faire, quand nous avons à tâtonner plutôt qu’utiliser une réponse standard. Pour permettre cette exploration et cette amélioration, Calvin aborde un mécanisme afin d’en être déconnecté, de la même façon que nous pensons avant d’agir ou de pratiquer l’art de la bonne devinette.

Étonnamment, le terme « mosaïques de l’esprit » n’est pas une métaphore littéraire. Pour la première fois, nous avons à faire à une description d’un mécanisme de ce qui semble être un niveau approprié d’explication de nombreux phénomènes mentaux, ceux des mosaïques hexagonales de l’activité électrique qui sont en concurrence territoriale pour le cortex associatif du cerveau. Cette mosaïque bidimensionnelle est prévue pour se développer et se dissoudre autant que le font les cristaux de sucre dans un verre de thé glacé sursaturé.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Voici un compte rendu de certaines absurdités qui ont été transmises comme des « illusions populaires » : par exemple, l’Invasion de Mars (lorsqu’un extrait de la Guerre des mondes fut diffusé à la radio), le Gazeur fou de Mattoon et Bridey Murphy [ext]. Une autre forme d’absurdité apparaît en foule, et cela est partagé dans les croyances étranges de la fin du monde. Il semblerait que, en effet, les hommes sont capables d’auto-produire d’infinies supercheries. Il ya ici de brefs rapports des émeutes à Boston contre les catholiques, contre les Millérites – qui sont maintenant les Adventistes du Septième Jour – l’hystérie et la Peur Rouge des années 1920 et, bien sûr, les OVNIS.

Chaplin tente de fournir une sorte d’explication des comportements de masse et des phénomènes d’hystérie collective. Par exemple, dans sa description de la Peur Rouge, il suggère que le patriotisme de la Première Guerre mondiale, le déplacement agressif, l’anti-bolchevisme, le manque de leadership à la Maison Blanche (Wilson avait été malade et Harding était un fou), et la tendance à donner une direction autoritaire par A. Mitchell Palmer (le procureur général intendant de Wilson, qui a profité de l’incapacité du président), sont autant de facteurs. Je ne sais pas si ces explications s’ajoutent à une sorte de théorie sur l’hystérie de masse, mais, comme toutes les explications post-hoc, cela construit une sorte de sens.

Plusieurs des histoires racontées ici démontreraient des événements de nature scientifique. Cela semble indiquer que la science est juste un autre domaine dans lequel l’hystérie est possible. Si l’hystérie politique de Palmer a pris le pas, pourquoi ne devrions-nous pas nous attendre à ce que les OVNIS, par exemple, soient crédités par les gens.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Ce livre remarquable est l’étude de cas le plus complet, convaincant et troublant jamais passé sous plume contre ce qui est appelé ironiquement le système de justice pénale. C’est un classique, dévastant à sa base, qui est rendu de nouveau disponibles pour nous parler de notre époque où l’État est complètement hors de contrôle.
Clarence Darrow est mieux connu aujourd’hui comme l’avocat de Chicago qui a défendu John T. Scopes dans le procès du singe [ext] en 1925. Mais cette affaire a toutefois joué un rôle mineur dans sa vie. Il était un avocat en formation qui a appris sur le tas l’ensemble de l’appareil d’État, des tribunaux et des prisons comme étant les pires aspects. Il a vu l’ensemble de l’appareil comme une gigantesque fraude, un fournisseur d’injustice, un producteur de la criminalité elle-même.

Comment ? Parce que, de la même manière que l’État ne peut pas planifier l’économie, « l’État ne fournit aucun mécanisme pour parvenir à la justice ». Il en est la preuve. Il soumet à la population plus de taxes qu’il ne la rémunère. Il tue plutôt que de résoudre les injustices de l’homme. Il ruine la vie au lieu de la soutenir. Il ne se soucie pas des victimes et en fabrique toujours plus de nouvelles. Darrow fait même valoir que l’État tente de créer plus de criminels que d’arrêter le crime en lui-même. Pour cette raison, et après avoir vu ces vérités se jouer dans son travail, il est devenu radical, et Resist Not Evil est son manifeste.

Ce qui est frappant à la lecture, c’est que certains points négatifs concernant « la justice pénale » ne sont pas que des incidents anecdotiques. Ce ne sont pas des erreurs. Ce ne sont pas des exceptions. Darrow explique que l’injustice du système est intrinsèque au système lui-même. Loin d’être l’agence appropriée pour statuer et administrer la justice, l’État est en fait le pire instigateur.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un assaut divertissant et plein d’esprit sur des erreurs, des légendes, des idées préconçues et des croyances absurdes.

« Un récit gay et spirituel de la crédulité humaine. » ~ Arthur Schlesinger, Jr

« Il y a une légèreté, une rapidité et une exactitude voltairiennes dans l’objectif de ces pages… et je pense que l’irrationalité qui règne dans nos époques éclairées ne peut pas être plus professionnellement attaquée… Pour ma part, l’émerveillement et la joie dans une telle quantité de matériels, présentées si clairement et avec tant d’élégance, comblées d’une ambiance générale de bonne humeur avec laquelle le masque est enlevé du visage de la vie humaine… pauvre et stupide. » ~ Howard Mumford Jones

« Si on juge les couvertures avec les choses que je ne connaissais pas avant. Vous pouvez manger dessus durant des semaines. » ~ George S. Kaufman

« M. Evans écrit avec un esprit dynamique faisant flotter facilement quelques très graves vérités, plaçant son livre dans le faible nombre de références dans lesquelles vous apprenez tout en restant drôle – bien que beaucoup de vérités sont en aucun cas pour rire. » ~ Charles Poore, New York Times

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Mouvement et énergie… La fin de la thèse du livre de Gilligan [semble être] une vérité évidente et vitale. » ~ Elle

La violence est le problème qui concerne la plupart des Américains. Et c’est un problème qui a défié la plupart des solutions que nous avons adoptées contre elle ; de plus longues peines de prison à la peine de mort. À une époque où les solutions traditionnelles ont échoué, James Gilligan, un psychiatre qui a travaillé avec des criminels irréductiblement violents a réussi à changer leur comportement et a écrit ce livre de rupture.

En s’appuyant sur l’expérience concrète en tant que psychiatre de prison, sa propre histoire familiale, et la littérature, Gilligan dévoile les motivations des hommes qui commettent des crimes horribles, ce n’est pas seulement tuer d’autres personnes, mais se détruire plutôt que de subir une perte de respect de soi. Avec une clarté dévastatrice, Gilligan retrace le rôle que joue la honte dans l’étiologie de l’assassin et explique pourquoi notre système pénal actuel ne fait qu’exacerber cet état de fait. Brillamment soutenu, déchirant dans ses portraits des morts vivants, Violence doit être lu par toute personne concernée par cette épidémie nationale et ses conséquences répandues.

« Extraordinairement. Les recommandations de Gilligan concernent ce qui fonctionne pour prévenir la violence d’une façon… extrêmement convaincante… Un livre énormément instructif, sage et prudent. » ~ Owen Renik, M.D., éditeur, Psychoanalytic Quarterly

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


La violence, Jim Gilligan en sait quelque chose. Pendant 25 ans, il était directeur du centre de soin psychiatrique aux détenus des pénitenciers du Massachusetts. Il a conseillé des présidents et des premiers ministres ; influencé la politique et l’éducation entre autres choses. Donc quand Jim Gilligan dit savoir comme prévenir (ou réduire) la violence, il est à écouter.

Dr. Gilligan a de nombreuses idées radicales. Il fait valoir que l’approche traditionnelle de la prévention de la violence, en mettant l’accent sur la punition, rend la violence plus dure encore ; et plus la sévérité de la punition s’accroît, plus la violence croît. La violence émerge plus facilement là où il y a une culture de la honte. Le facteur risque clé concernant la honte inclut le stéréotype rigide du rôle dans le genre, avec pour résultante une vision déformée d’être « masculin » ou « féminin », et l’enracinement des hiérarchies sociales se basant sur les inégalités d’opportunité, de revenu et d’espoir.

Une des forces concrètes de l’analyse de Gilligan est l’accent mis sur les contributions individuelles et sociales à la violence. La complexité de la violence veut souvent dire que les chercheurs et les commentateurs se concentrent soit sur une vision au niveau micro, soit au niveau macro.

Gilligan conclut en soulignant que nous pouvons réduire la violence en réduisant les inégalités sociales et les autres stigmates de la honte. Nous devrions également arrêter de mettre des gens en prison excepté dans des cas où les personnes ont besoin d’une contrainte thérapeutique pour la protection des autres. Si nous faisions cela, nous privilégierions les thérapies et l’éducation pour les cas les plus agressifs, au lieu de la privation, de l’isolement et ajouter plus encore de honte. Localement, il soutient que la décriminalisation du cannabis pour aussi aider à réduire la violence.

Mais voilà le problème – renommer quelque chose comme un problème médical ne rend pas ce problème moins politique. Bien que je pense que Gilligan aimerait faire de la violence une question de santé publique, ses propositions ne sont pas seulement dans la prescription d’un excellent médecin. Elles sont profondément politique en termes de comment le pouvoir et les marchandises sont distribuées dans les sociétés humaines. Il sait cela, bien sûr, et fait se terminer le livre avec un questionnement intéressant se demandant à qui profitent l’échec de prévenir la violence, qui a intérêt à la laisser se perpétuer. C’est un exemple particulièrement douloureux : Gilligan et son équipe ont commencé un programme d’éducation dans leur prison à destination des détenus. Les preuves étant que six mois après la libération parmi ceux qui avaient terminé le programme ont vu un risque réduit de récidive. Lorsque le nouveau gouverneur (Républicain) du Massachusetts a entendu parler de ce programme, il l’a fait arrêter « au cas où les gens seraient encouragés à commettre des crimes pour obtenir une éducation ».

Chaque citoyen ayant un intérêt pour réduire la violence devrait lire ce lire qui a été écrit pour être accessible au plus grand nombre. Et il y a une autre raison qui pourrait vous encourager à l’acquérir : je parie que Bush détesterait ça (src).

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


L’exposé irremplaçable et fondamental de la sémantique générale. Dans cette œuvre, Korzybski a développé les traits importants de la formulation négligés par les autres auteurs. Un incontournable pour les étudiants en sémantique générale intéressés par la formulation originale d’Alfred Korzybski.

[Envoyez-nous le résumé]

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Jamais peur de s’exposer sur les cas difficiles ou de s’attaquer aux questions complexes. Dans From Freedom to Slavery, Gerry Spence écrit sans langue de bois, d’une passion enflammée. Dans ce best-seller sous le manteau, qui définit la philosophie politique de Spence, il évoque les forces destructrices dans l’Amérique d’aujourd’hui – les forces de gouvernance et la tyrannie d’entreprise qui nous volent notre liberté – et il nous avertit que le temps nous est compté.

Dans un nouveau chapitre dramatique, présenté pour la première fois sous une forme reliée, Spence raconte en détail l’étonnante affaire de la fusillade de Rudy Ridge et le procès résultant du séparatiste Randy Weaver, révélant les leçons importantes que nous devons tirer de cette affaire tragique.

Au final, Spence fait comprendre ce cas éloquent que nous, Américains, avons livré nos libertés à de nouveaux maîtres : des conglomérats corporatistes et gouvernementaux, notre système judiciaire biaisé, et les médias censurés. From Freedom to Slavery est un travail urgent qui nous pousse à résister à cette tyrannie, un livre qui doit être lu et discuté par tous les citoyens se sentant concernés de notre pays troublé.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Pourquoi les Anglais ne font-ils pas confiance aux autres alors que les Japonais le font plus facilement ? Pourquoi le taux de grossesse des adolescentes est-il plus élevé aux États-Unis qu’en France ? Pourquoi les Suédois ont-ils la taille plus fine que les Grecs ? La réponse est chaque fois : l’inégalité. D’après les auteurs, les résultats exprimés sont clairs : état de santé, espérance de vie, obésité, santé mentale, taux d’incarcération ou d’homicides, toxicomanie, grossesses précoces, succès ou échecs scolaires, bilan carbone et recyclage des déchets, tous les chiffres vont dans le même sens. Plus qu’à n’importe quel autre indicateur (de richesse, de culture ou de dépense publique), c’est à l’écart variable des revenus que l’on doit attribuer le score de chacun des pays sur l’échelle des performances. Sur presque tous les points étudiés, le Japon, la Norvège et souvent la France et le Canada font mieux que les États-Unis, l’Angleterre ou le Portugal, où les écarts de revenus sont plus importants. De plus, les sociétés montrant un grand fossé entre riches et pauvres nuisent à chacun de leurs membres, y compris les nantis se croyant à l’abri ! Les riches ont donc tout intérêt à vouloir eux aussi plus d’égalité pour tous. Provocateur et salutaire, ce livre, en s’appuyant sur de nombreuses recherches en psychologie, biologie et sciences sociales, fournit une nouvelle manière de penser et de réfléchir sur nous-mêmes et notre société, et pourrait changer la façon dont nous voyons le monde.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Cette évaluation juste et drôle examine certains des engouements et charlataneries qui ont accompagnés que la science. L’œuvre comprend des théories de la terre creuse ; Charles Fort et la Société Fortean ; Wilhelm Reich et l’énergie orgone du sexe ; la dianétique ; les soucoupes volantes ; les légendes sur la nourriture et le médical ; et beaucoup d’autres.

« Une présentation très habile et relaxante ». ~ The New Yorker.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Un livre édifiant… une défense fougueuse de la science… de la première page à la dernière, ce livre est une manifeste pour clarifier la pensée. » ~ Los Angeles Times

« PUISSANT… Une défense remuante d’une rationalité éclairée… Riche en informations surprenantes et une magnifique écriture. » ~ The Washington Post Book World

Comment pouvons-nous prendre des décisions intelligentes sur nos vies de plus en plus axées sur la technologie si nous ne comprenons pas la différence entre les mythes pseudoscientifiques et les hypothèses vérifiables de la science ? Auteur lauréat du prix Pulitzer et astronome distingué, Carl Sagan soutient que la pensée scientifique est essentielle non seulement à la recherche de la vérité, mais au bien-être de nos institutions démocratiques.

Par une vaste explication à travers l’histoire et la culture, Sagan examine et démystifie quelques erreurs célèbres du passé comme la sorcellerie, la guérison par la foi, les démons, et les OVNIS. Et pourtant, troublant, dans ce qu’on appelle l’ère de l’information d’aujourd’hui, la pseudoscience est en plein essor avec des histoires d’enlèvement extraterrestre, la canalisation des vies passées, et des hallucinations communes portant une attention et un respect croissants. Comme le démontre Sagan avec une éloquence lucide, le chant des sirènes de la déraison n’est pas seulement un mauvais virage culturel, mais un plongeon dans l’obscurité dangereuse qui menace nos libertés les plus fondamentales.

« CONVAINCANT. » ~ USA Today

« Une vision claire de ce que bonne science signifie et pourquoi cela fait une différence… Un témoignage de la puissance de la science et un avertissement sur les dangers de la crédulité effrénée. » ~ The Sciences

« PASSIONNANT. » ~ San Francisco Examiner-Chronicle

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


En cette période supposée d’éveil scientifique, beaucoup de gens continuent de croire encore à la télépathie, à la théorie de régression dans des vies antérieures, aux idioties New Age et aux enlèvements d’extraterrestres. Un assaut où tous les coups sont permis contre les superstitions et les préjugés populaires, avec plus de 80.000 exemplaires en version imprimée. Why People Believe Weird Things démystifie ces allégations absurdes et explore les raisons très humaines des gens à trouver des phénomènes surnaturels, des théories du complot, et de l’attrait aux cultes. Dans un chapitre entièrement nouveau, Why Smart People Believe in Weird Things Michael Shermer met en lumière des sommités scientifiques comme le physicien Frank Tippler et d’autres, qui se cachent leurs croyances spirituelles derrière les atours de la science.

Shermer, historien des sciences et activiste en croisade, révèle ainsi le côté plus dangereux de telles pensées illogiques, y compris le négationnisme, le mouvement de recouvrement de la mémoire, l’abus des terrifiants rituels sataniques et d’autres engouements modernes. Pourquoi les gens croient à des choses étranges est une ressource révélatrice en direction des plus crédules d’entres nous et ceux qui veulent les en protéger.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


La technologie commence à opérer aujourd’hui au niveau moléculaire. La nanotechnologie, connu également sous le nom d’ingénierie moléculaire, sera bientôt capable de créer des machines efficaces aussi minuscule qu’un brin d’ADN. Cette capacité à manipuler la matière – pour la programmer – avec une précision atomique changera complètement le tissu économique, écologique et culturel de nos vies. Ce livre, qui est accessible à un large public tout en offrant des références à la littérature technique, présente un large éventail d’applications potentielles de cette nouvelle technologie des matériaux.

Le premier chapitre présente les concepts de base de l’ingénierie moléculaire et démontre que plusieurs tendances se renforcent mutuellement dans la recherche actuelle, menant directement à un monde de machines moléculaires étonnamment puissantes. Neuf essais originaux sur des applications spécifiques suivent le chapitre introductif. La première section présente des applications de la nanotechnologie qui interagissent directement avec les systèmes moléculaires du corps humain. La deuxième présente des applications qui fonctionnent, pour la plupart, en-dehors du corps. La dernière détaille les mécanismes d’une interface homme-machine universelle et le fonctionnement d’un système d’affichage de très haute résolution.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les découvertes au niveau atomique et moléculaire, les avancées de la génétique ont mis en évidence un certain nombre de mécanismes de synthèse et de réplication dont les hommes pourraient s’inspirer pour produire demain, avec un minimum d’énergie et sans déchet, n’importe quelle molécule, organique ou non.

Le vivant et ses machines naturelles opérant à l’échelle du milliardième de mètre (d’où l’expression de « nanotechnologies ») deviennent le modèle du développement de l’humanité et du progrès technologique.

Poursuivant l’idée du physicien Richard Feynman d’une machine construite atome par atome à l’aide d’autres machines, K. Eric Drexler décrit un horizon d’abondance (environnement préservé, matières premières épargnées, fin du travail et du gaspillage), basé sur la reproduction et le contrôle des processus biochimiques.
Il explique comment nous pouvons envisager ces technologies futures, explorer tant les opportunités que les périls qu’elles présentent et nous préparer à leur arrivée.

Le propos de cet ouvrage visionnaire, inédit en français, publié en 1986 et réédité de nombreuses fois, n’a cessé d’être confirmé par les avancées de la science et de nourrir débats de société, polémiques entre chercheurs et imaginaires d’auteurs et scénaristes de science-fiction. Il constitue le texte fondateur des nanotechnologies.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Paul Krugman a décrit le mélange de genre dans la politique ferme et le favoritisme économique de Bush comme le « capitalisme de copinage », tandis que le sénateur John McCain est appellé le mercantiliste guerrier.

L’approche de George W. Bush pour les dépenses militaires est une version plus onéreuse encore que l’histoire du régime de Suharto en Indonésie, lorsque les entreprises militaire et l’entourage du président avaient la main-mise sur les contrats lucratifs du gouvernement.

Le budget militaire est passé de 300 milliards de dollars à plus de 400 milliards annuels depuis que George W. Bush a pris ses fonctions. L’invasion et l’occupation de l’Irak coûteront au minimum un autre 200 milliards de dollars au cours des trois à cinq prochaines années. La politique américaine se base maintenant sur ce qui est bon pour Chevron, Halliburton, Lockheed Martin, Boeing et Bechtel, pas sur ce qui est bon pour le citoyen moyen.

Les liens de Dick Cheney au conglomérat Halliburton ne sont que le sommet de l’iceberg depuis qu’au moins trente-deux hauts responsables de l’administration Bush ont servi de cadres ou de consultants rémunérés pour des marchands d’armes avant de rejoindre l’administration. Dans le Washington de George W. Bush, on a atteint le point où vous ne pouvez pas parler aux généraux des lobbyistes d’armes sans un tableau de performance. Ce livre fournit ce tableau, dans un style conçu pour provoquer une action pour le changement.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Passionnant et explosif, Prophets of War est un exposé des plus grands entrepreneurs militaires d’Amérique de Lockheed Martin. Lorsque le président Dwight D. Eisenhower a donné son célèbre avertissement sur les dangers du complexe militaro-industriel, il n’aurait jamais pu imaginer qu’une telle entreprise pourrait accumuler le type de pouvoir et d’influence désormais exercé par cette société mastodonte.

En tant que fabricant de toutes les armes possibles, Lockheed Martin reçoit plus de 25 milliards de dollar par an en contrats du Pentagone. Des avions aux munitions, du programme catastrophique de défense antimissile Guerre des étoiles, des satellites espions que la NSA a utilisés pour surveiller les appels téléphoniques des Américains à leur insu, Lockheed Martin est partout au sein de la défense des États-Unis et de la vie américaine. L’histoire méticuleusement documenté par William Hartung suit la croissance fulgurante de l’entreprise et explique comment cette gigantesque industrie américaine de l’armement a façonné la politique étrangère depuis des décennies.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Ô lecteur, dévore ce livre ! » souhaitent en secret la plupart des auteurs, et ceux de l’ouvrage que vous tenez entre vos mains ne dérogent pas à la règle, à ceci près que pour eux, la formule ne s’entend pas uniquement au sens figuré ! Car au-delà du fait que Michael Braungart et William McDonough espèrent que cet essai sera lu d’un trait par un lecteur passionné par le sujet, ils espèrent tout autant qu’un jour, le plus tôt possible, ce livre, comme toute production humaine, pourra littéralement être mangé, ou tout du moins digéré, sous forme biologique ou technologique.

En effet, les deux auteurs de Cradle to Cradle, entendez du Berceau au Berceau – et non plus du berceau à la tombe ! – militent depuis plusieurs années pour une « éco-efficacité » qui ne mettrait plus la croissance économique et l’écologie dos-à-dos : plutôt que de chercher à réduire notre consommation, créons un modèle industriel basé sur une sorte de compostage appliqué à tous les objets, imitant ainsi l’équilibre des écosystèmes naturels.

Loin des habituels discours catastrophistes sur l’avenir de notre planète, Cradle to Cradle propose des solutions concrètes qui peuvent faire de nos déchets d’aujourd’hui nos ressources de demain.
Depuis sa parution initiale en américain, Cradle to Cradle a été traduit en plusieurs langues.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Addicted to war porte sur le militarisme le plus actif, puissant et destructeur du monde. Il raconte l’histoire des guerres américaines – des guerres indiennes aux guerres actuelles en Irak et en Afghanistan – sous forme de bande dessinée.

Composé 74 pages percutantes, ce livre révèle pourquoi les États-Unis ont été impliqués dans plus de guerres au cours des dernières années que tout autre pays. Illustré de photographies historiques et de citations de gens dans l’armée, le gouvernement, et de grandes entreprises, Accro à la guerre explique qui bénéficie de ces aventures militaires, qui paie, et qui meurt.

Addicted To War est utilisé en tant que manuel d’histoire dans des centaines de collèges et lycées. Il est soigneusement documenté avec près de 164 notes de référence.

Howard Zinn, author of ‘A People’s History of the United States’ says: – « Addicted To War is a witty and devastating portrait of U.S. military policy, a fine example of art serving society. »

Howard Zinn, auteur de « Une histoire populaire des États-Unis », explique : « Addicted To War est un portrait spirituel et dévastateur de la politique militaire américaine, un bel exemple dans l’art de servir la société ».

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Mettre en pièces les mythes sur la monnaie. Notre système monétaire n’est pas ce que nous avons été amenés à croire. La création monétaire a été privatisée, ou reprise par un cartel de privatisation monétaire.
Presque tout notre argent est maintenant créé sous forme de prêts avancés par les institutions bancaires privées – y compris la Réserve fédérale, dont le stock est 100% privé. Les banques créent le capital, mais pas l’intérêt pour le service de leurs prêts.

Pour trouver à rembourser les intérêts, de nouveaux prêts doivent continuellement être contractés, facilitant l’expansion de la masse monétaire, gonflant les prix – et vous privant de la valeur de votre argent. Web of Debt met en avant la duperie et présente une image parfaitement claire de l’abîme financier vers lequel nous nous dirigeons.

Ensuite, il explore une alternative viable, une de celles qui a été testée dans l’Amérique coloniale et est fondée sur le meilleur de la pensée économique américaine, y compris les écrits de Benjamin Franklin, Thomas Jefferson et Abraham Lincoln.

Si vous vous souciez de la sécurité financière – la vôtre ou de la nation – vous devriez lire ce livre.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans cet exposé de Schumacher, Richard Douthwaite fait valoir que, tout comme différents insectes et les animaux ont des différents effets sur la société humaine et le monde naturel, l’argent a des différents effets en fonction de ses origines et de ses fins.
A-t-il été créé dans le but de faire des profits à une banque commerciale, ou émis par un gouvernement sous une forme de taxes ? Ou a-t-il été créé par ses utilisateurs eux-mêmes purement pour faciliter leur commerce ? Et a-t-il a été fait à l’endroit où il est utilisé, ou les populations locales doivent-elles fournir des biens et services à l’extérieur pour en obtenir assez afin qu’elles puissent faire du commerce ?

L’exposé montre qu’il sera impossible de construire un monde juste et durable à moins et jusqu’à ce que la création monétaire se démocratise.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


L’auteur du Nouvel État industriel, livre qui a connu un énorme succès dans le monde entier, retrace cette fois-ci l’histoire de l’argent, explique sa fonction et nous assure qu’il n’y a rien d’énigmatique autour de la notion de l’argent et que tout le monde doit comprendre parfaitement, après la lecture de cet essai, tous les prétendus mystères qui entourent d’habitude le rôle de l’argent dans l’Histoire et – surtout – dans l’économie contemporaine.

Cet ouvrage est, en réalité, une histoire de l’économie occidentale du XVIème siècle.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans le livre La créature de l’île Jekyll, l’auteur, Edward Griffin, explique comment se servir du pouvoir et de l’argent pour contrôler les groupes et les institutions, en achetant l’autorité et l’emprise des gens qui les dominent.

Ce procédé consiste à corrompre des politiciens, des partis politiques, des réseaux de télévision, des réseaux câblés, des journaux, des magazines, des agences de publicité, des agences de presse, des studios cinématographiques, des universités, des syndicats de travailleurs, des organismes religieux, des associations commerciales, des institutions à but non lucratif, des sociétés multinationales, des mouvements de scoutisme pour garçons et filles et ainsi de suite.

En fait, n’importe quel groupe qui exerce une influence constitue une cible parfaite pour accroître ce contrôle. Les acquéreurs dont il est question dans cette leçon, ont beaucoup d’argent pour se procurer ce contrôle.

ACQUÉRIR ICI, Lire un extrait : EXTRAIT

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Il y a des décennies, une bombe est apparu racontant l’histoire des dieux de la richesse et de leurs clans clinquants. Ils ont été appelés les Soixante familles d’Amérique. L’œuvre a secoué la nation et est devenue un classique.

Lundberg a montré comment l’Amérique a été gouverné par une ploutocratie d’une richesse héritée, même dans la période du New Deal. À l’époque, il ne pouvait fournir qu’un échantillon des modèles économiques et politiques de ces familles, qui, pour une raison ou une autre, en étaient venus à l’examen public. En plus des 60 familles qu’il a traités en profondeur, il a été en mesure de présenter les positions probables de quelques centaines d’autres familles.

Où sont-elles aujourd’hui – ces 60 familles ? Qu’est-ce que les ravages du temps, la mort et les impôts ont fait sur ces fortunes puissantes d’antan ? Est-ce que l’État-providence les a privées de l’opulence qu’ils connaissaient dans leurs bons vieux jours ?…

Lundberg montre qu’il y a 200.000 personnes très riches aux États-Unis. La plupart d’entre elles représentent quelques 500 familles super-millionnaires. Les exemples des 250 Du Ponts et des 73 Rockefellers. Quelques 61% des 200.000 ont hérité de leur fortune.

Ces familles sont beaucoup plus riches que jamais… Elles possèdent tous les anciens leviers du pouvoir et de la finance, plus une foule de nouveaux créés pour eux au cours des décennies qui ont suivi – par les politiciens, les avocats et les juges qui les servent.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


The Cancer Stage of Capitalism est un classique moderne de la philosophie critique et de l’économie politique, réputé pour sa recherche approfondie et exhaustive. Il fournit étape par étape un diagnostic de l’effondrement économique continue aux États-Unis et en Europe, et a eu une énorme influence sur les nouvelles visions d’alternatives économiques.

John McMurtry soutient que notre désordre mondial issu des crises interminables prévisibles est le résultat d’un système économique cancéreux démultipliant son effet hors de tout contrôle et détruisant la vie écologique, sociale et biologique – un processus qu’il décrit comme un « écogénocide mondial ».
Dans cette édition mise à jour, il explique la « réponse immunitaire sociale » nécessaire pour lutter contre le « macrocancer », quelque chose qui a déjà été démontré dans des développements tels que le mouvement d’occupation et la transformation sociale démocratique en Amérique latine.

Dans une culture mondiale officielle accélérant la destruction de la vie, ce livre montre la nécessité et la possibilité de construire une société durable, fondée sur un engagement universel à la vie et à la nature.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les assassins financiers sont des professionnels grassement payés qui escroquent des milliards de dollars à divers pays du globe.

Leurs armes principales : les rapports financiers frauduleux, les élections truquées, les pots-de-vin, l’extorsion, le sexe et le meurtre.

L’auteur sait de quoi il parle, c’était son métier.

Il a exercé pour le compte des États-Unis et il confesse aujourd’hui ses terribles manipulations.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans cette suite à Confessions d’un assassin financier, l’auteur explore les dessous de la crise géopolitique actuelle et offre des solutions audacieuses à nos problèmes les plus urgents.

Puisant à même ses propres expériences et s’inspirant d’entrevues avec d’autres assassins financiers, des espions à la solde de la CIA, des hommes d’affaires…, Perkins révèle la conspiration ourdie par les gens corrompus qui ont alimenté l’instabilité et l’antiaméricanisme autour du globe.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans ce livre remarquablement informé, devenu un best-seller aux États-Unis, Jeremy Rifkin présente d’abord un constat : nous sommes entrés dans une nouvelle phase de l’histoire qui se caractérise par le déclin inexorable de l’emploi.

Le monde, explique l’auteur, est en train de se polariser dangereusement : d’un côté, une élite de gestionnaires, de chercheurs et de manipulateurs d’information surqualifiés ; de l’autre, une majorité de travailleurs précaires.

Il est selon lui urgent de nous préparer à une économie qui supprime l’emploi de masse dans la production et la distribution et d’agir dans deux directions : la réduction du temps de travail et le développement du « troisième secteur ».

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un compte-rendu lucide et original pour comprendre d’où vient l’argent et pourquoi la plupart des gens et des entreprises sont tellement endettés.

Il brise les mythes plus que tout autre livre de ce siècle. Son ouvrage aborde des sujets très proches du lecteur : les prêts hypothécaires, les sociétés de construction et les banques, l’agriculture, les transports, la pauvreté mondiale, et ce qui se trouve dans les rayons d’un supermarché.

L’auteur propose un nouveau mécanisme de distribution de l’argent, créant un environnement financier favorable et une régression de la dette.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Defeating Terrorism: Shaping the New Security Environment présente de nouveaux standards pour aborder les besoins de sécurité du XXIe siècle.

Les auteurs poussent dans ce volume à un niveau supérieur, faisant suite à l’ouvrage Terrorism and Counterterrorism: Understanding the New Security Environment. Ils parlent avec leur autorité issu d’une vaste expérience dans le domaine, et leur collection d’auteurs éminents qui apportent une compréhension significative à tous les lecteurs de ce livre.

Des experts dans de nombreux domaines antiterroristes ont analysé les menaces qui ont maintenant des visages diversifiés, sur un niveau national comme mondial : les mouvements terroristes régionaux, les armes de destruction massive, et les nouvelles tactiques telles que les kamikazes, entre autres.
Les stratégies pour contrer ces menaces exigent une approche flexible et la coopération à de multiples niveaux. Les efforts de tous les secteurs – renseignement militaire, la technologie, les affaires, les organismes gouvernementaux locaux à internationaux – sont présentés, afin que les lecteurs prennent conscience de l’ampleur du problème et comment il sera abordé avec succès.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Quarante ans avant Baran et Sweezy, un des observateurs les plus impitoyables de la société américaine, s’interroge sur l’avenir du capitalisme monopoliste qu’il appelle pudiquement « Système des prix » (Prices System).

Veblen, chantre du travail productif et ennemi juré du parasitisme social, s’interroge particulièrement dans le premier des essais ici traduits sur le choix des ingénieurs, couche dont il pressent dès 1919 le poids croissant; avec les ouvriers, pour un socialisme des producteurs ou avec La classe de loisir, pour la pérennité du système.

Dans le second essai – La Nature du Capital -, il expose la contradiction insurmontable à ses yeux, entre capital industriel et capital financier, et les conséquences catastrophiques de l’absorption du premier par le second. Des thèses toujours actuelles qui ont inspiré « New Deal » et l’oeuvre de Galbraith.

ACQUÉRIR ICI (EN)

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Pendant plus de vingt ans, Charles R. Darwin travailla sur la question de l’origine des espèces, ce « mystère des mystères ». D’abord partisan de la stabilité des espèces, il finit par être convaincu de leur mutabilité progressive. Cette thèse était radicale, l’admettre était « comme confesser un meurtre ». Après un premier manuscrit, rédigé en 1844, le naturaliste anglais finit par publier, en 1859, un « résumé » de sa théorie : c’est le livre devenu célèbre sous le titre de L’Origine des espèces.

Ce texte connaîtra, du vivant de Darwin, six éditions successives et les deux tiers des phrases en seront modifiés. Dès lors, quelle édition faut-il lire ? La sixième et dernière édition (1872) passa longtemps pour être la formulation ultime du message que Darwin adressa à la postérité. Aujourd’hui, cependant, le public anglophone se tourne massivement vers la première édition : la version originale de 1859, celle « qui a ébranlé les bases du monde » selon le mot d’Ernst W. Mayr.

C’est donc le texte originel de Darwin que cette traduction met à la disposition des lecteurs francophones. Ce volume offre une véritable édition scientifique de L’Origine. Les nombreuses notes permettent de décoder les références implicites de Darwin et rendent accessibles de nouvelles découvertes faites dans ses manuscrits et sa correspondance.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les chroniques classiques des impacts que des maladies et d’autres fléaux ont eu sur l’histoire et la société au cours du dernier demi-millénaire.

Une lecture curieusement fascinante et divertissante pour quiconque est intéressé à la façon dont la société fait face à la catastrophe et à la douleur.

Relevant today in face of the worldwide medical calamity of AIDS. Continuously in print since its first publication in 1934, with over 75 printings.

Toujours pertinent face à la calamité médicale mondiale du SIDA. Continuellement imprimé depuis sa première publication en 1934, avec plus de 75 impressions.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Le titre de ce livre est tiré de la comparaison de Mohandas Gandhi de l’ordre se trouvant dans les cercles toujours plus larges qui résultent quand une pierre tombe dans l’océan. Cet ordre humain englobe l’individu, le village, la nation, la région et la communauté mondiale. Un tel ordre est en train d’émerger dans le contexte de la gouvernance des océans, créée par la Convention des Nations Unies de 1982 sur le droit de la mer et les conventions ultérieures – accords et programmes mis en place après le Sommet de la Terre de Rio en 1992.

Cette ordre émergent présente des aspects culturels, sociaux, environnementaux, économiques et éthiques. Il est non-hiérarchique, participatif, multidisciplinaire et comprend le secteur privé comme les gouvernements. Une telle ordonnance est nécessaire pour résoudre les problèmes les plus urgents de la surpêche et de l’épuisement des stocks ; de la pollution de sources océaniques, atmosphériques et terrestres ; des changements climatiques et du niveau de la mer ; et de la conservation de la biodiversité.

Oceanic governance will require profound changes in the ways we deal with each other and with nature. Like life itself, the new order started in the ocean, which has been declared the common heritage of humanity, and is expanding to embrace the whole biosphere in ‘the majesty of the oceanic circle,’ leading to a more peaceful and equitable world order.

La gouvernance océanique nécessitera des changements profonds dans la façon dont nous nous traitons les uns avec les autres et notre lien avec la nature. Comme la vie elle-même, le nouvel ordre a commencé dans l’océan, qui a été déclaré patrimoine commun de l’humanité, et se développe à embrasser l’ensemble de la biosphère dans la majesté du cercle océanique, conduisant à un ordre mondial plus pacifique et équitable.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Buckminster Fuller (1895-1983) n’est pas qu’un ingénieur de talent. Il est également cet inventeur un peu fou qui a imaginé aussi bien les dômes héliportables pour l’US Army que ceux bricolés par les hippies de Drop City.

Du premier Pas sur la Lune à la Chute de Saigon (en passant par la « bombe P », le Rapport Meadows et le Premier Choc pétrolier), Fuller organisa des universités d’été se proposant de modéliser la crise énergétique mondiale à venir. Surnommé E3 par Stewart Brand (le fondateur du Whole Earth Catalog), Energy, Earth, and Everyone est le titre judicieusement retenu par Medard Gabel en 1975.

Accompagné d’une contribution de Gene Youngblood, un disciple de la première heure, prend alors forme une passionnante archéologie des politiques énergétiques contemporaines…

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Julian West, jeune homme de bonne famille établi à Boston, fait une expérience sans précédent : il s’endort un soir de 1887 et se réveille en l’an 2000. Le monde qu’il découvre est pacifique, heureux, riche à souhait.

Comment la transformation s’est-elle opérée ? C’est ce que raconte Bellamy dans ce roman publié en 1888, qui fut un immense succès de librairie.

Dans le futur qu’il met en scène, l’humanité a compris qu’industrialisation et urbanisation peuvent produire des merveilles, si elles s’appuient sur une redistribution égalitaire des richesses.

Les exploits de la technologie, l’ingénieuse organisation du travail et de l’économie y rendent la vie quotidienne exquise et les mœurs aussi simples que vertueuses.

Une utopie prospective qui a le charme des rêves d’antan.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Ce livre paru à l’origine en 1962, et s’est fondé sur des essais écrits au cours de la période 1959-1961.

Dès lors, il s’est questionné sur d’ultimes possibilités, et non avec des réalisations s’orientant dans un avenir proche. Arthur Clarke a dépassé les simples corrections et commentaires pour les pousser à nous mettre à jour toujours plus loin.

L’auteur, parmi beaucoup d’excursions fascinantes de ce que l’avenir pourrait nous réserver, parle de la quatrième dimension et de l’obsolescence de la loi de la gravité, l’exploration de l’ensemble du système solaire et la colonisation de certaines d’entre elles ; d’exploitations des mers pour l’énergie et les minéraux, et la capture d’astéroïdes sur Terre pour fournir les matériaux nécessaires ; les hommes, déjà plus grand que ce qu’ils devraient être, pourraient être façonnés plus petits pour être plus efficace et consommer moins de nourriture.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


R. Buckminster Fuller (1895-1983) fut architecte, ingénieur, cartographe, philosophe, l’inventeur des célèbres coupoles géodésiques et l’un des plus géniaux théoriciens de son temps. Pendant plus de cinquante ans, il a publié de nombreux essais dans lesquels il a exposé ses vastes théories sur les problèmes de notre planète. Ses textes offrent des éclairages instructifs sur son univers de savant universel. Plusieurs décennies après leur première publication, ils restent d’une étonnante actualité.

Manuel d’instruction pour le vaisseau spatial Terre a été publié pour la première fois en anglais en 1969. La première édition en français date quant elle de 1980. C’est une brillante synthèse de sa conception du monde et ce titre, l’un de ses ouvrages les plus célèbres.

Dans ce texte d’une grande limpidité, Fuller étudie les grands défis auxquels l’humanité est confrontée. Comment l’humanité survivra-t-elle ? Quels sont les effets de l’automatisation sur l’individualisation ? Comment utiliser plus efficacement nos ressources pour mettre fin à la pauvreté de cette génération ?

Il remet en question le concept de spécialisation, appelle de ses vœux une révolution du design avec de nouvelles découvertes, et indique des moyens pour conduire le vaisseau spatial Terre vers un avenir durable.

Jaime Snyder, petit-fils de Buckminster Fuller, a dirigé cette édition révisée de la traduction française. Dans son introduction et ses commentaires, il nous donne accès au contexte dans lequel Fuller a écrit son ouvrage, et il complète ses visions en les actualisant et en les interprétant concrètement.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Pendant plus de trois décennies, Ray Kurzweil a été l’un des avocats les plus respectés et les plus provocateurs du rôle de la technologie dans notre avenir. Dans son classique The Age of Spiritual Machines, il a fait valoir que les ordinateurs rivaliseraient bientôt avec l’ensemble du meilleur de l’intelligence humaine.

Aujourd’hui, il examine la prochaine étape de ce processus d’évolution inexorable : l’union de l’homme et de la machine, dans laquelle les connaissances et les compétences intégrées dans nos cerveaux seront combinés avec une capacité considérablement plus grande, et une habilité à partager la connaissance de nos créations.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les douze stratégies futuristes représentent un ensemble inspiré d’outils pour une pensée créative et active, visant à promouvoir un avenir écologiquement soutenable pour le bénéfice universel de la race humaine, sa maison-monde planétaire, et les générations à venir.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Utopies – que ce soit des expériences philosophiques, littéraires ou réels – ou les tentatives pour résoudre tous les problèmes sociaux. Dans le sillage de l’attaque sur le World Trade Center, de scandales financiers, et d’autres chocs dévastateurs, il est naturel de chercher des leçons pratiques de la littérature d’utopistes.

Dans cette collection, des sociologues renommés renouvellent leur appel à développer un ordre social altruiste. Ils abordent une grande variété de sujets en observant des idées utopiques viables qui peuvent être appliquées à la société d’aujourd’hui.

Rédigé dans un style engageant, sans jargon, et destiné comme une introduction aux étudiants de sociologie, ainsi que toute personne concernée par les problèmes sociaux, le livre fournit à la fois des idéaux et des idées visionnaires pour la prise de décisions pragmatiques dans l’incertitude dans l’avenir dans lequel nous nous aventurons.

ACQUÉRIR ICI (Kindle, papier)

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un long moment plus tard, à l’issue de maintes questions, Satan dit : « L’araignée tue la mouche et la mange ; l’oiseau tue l’araignée et la mange ; le chat sauvage tue l’oie ; le – finalement, ils s’entretuent tous les uns les autres. C’est du meurtre pur et simple sur toute la ligne. Voilà donc d’innombrables multitudes de créatures qui toutes tuent, tuent, tuent, qui toutes ne sont que des meurtrières. Et elles ne sauraient être blâmées en rien, Divin Unique ?
– Elles ne sauraient effectivement être blâmées en rien. Car c’est la loi de leur nature. Et toujours la Loi de la nature est la Loi de Dieu. Maintenant, observez, contemplez ! Une créature nouvelle – LE chef-d’œuvre ultime – l’Homme ! »

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


À la fin du XVe siècle, en Autriche, une communauté d’imprimeurs vivait dans un immense château. C’était à l’aube de l’âge de l’imprimerie – qui allait révolutionner la circulation du savoir et éveiller les consciences.

Un jour, arrive un jeune vagabond. Il dit s’appeler N° 44 et suscite aussitôt, parmi la famille du maître imprimeur et ses ouvriers, autant de fascination que de défiance.

Rapidement, sous l’action de ce mystérieux étranger, chacun est contraint de tomber le masque.

Incidents et révélations de plus en plus extraordinaires secouent le château, tandis qu’à l’atelier est fabriquée l’une des premières Bibles industrielles…

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Source d’inspiration pour les tâcherons du savoir, exemple de sagesse froide – ni la mesure de Tocqueville ni l’indignation tempétueuse de Marx -, l’œuvre de Thorstein Veblen apprend à discerner, au-delà de l’accoutumance à la vie quotidienne, la comédie humaine, la rivalité puérile des adultes en quête d’argent, de gloire et de prestige, jamais capables d’atteindre un but qui fuit à mesure qu’ils en approchent puisque ce but se définit non pas en soi mais par rapport aux conquêtes des autres ». ~ Raymond Aron.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Lorsque le Dr Philip Raven, un employé intellectuel de la Société des Nations, meurt en 1930, il laisse derrière lui un héritage puissant – un « livre de rêve » inédit. Inspiré par des visions qu’il a expérimentées pendant de nombreuses années, il semble avoir écrit un livre pour un avenir lointain : une histoire de l’humanité à partir de la date de sa mort jusqu’à 2105.

The Shape of Things to Come fournit cette « histoire de l’avenir », qui était à certains égards remarquable de prescience – prédisant la catastrophe climatique et balayant les changements culturels, y compris d’une Seconde Guerre mondiale, l’évolution de la guerre chimique, et les instabilités politiques du Moyen-Orient.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans The Story of My Life Darrow raconte, et réfléchit sur ses plus de cinquante années d’activités en tant qu’avocat criminel, employé et entrepreneur, y compris les cas les plus célèbres et notoires de sa carrière : établir le droit légal d’un syndicat à la grève dans l’affaire du complot des travailleurs du bois ; exposer, pour le compte des Ouvriers mineurs unis (United Mine Workers), les conditions choquantes dans les mines et l’utilisation généralisée du travail des enfants ; défendre Leopold et Loeb dans la terrifiante enquête d’assassinat de Chicago ; la défense du droit d’un enseignant de présenter la théorie darwinienne de l’évolution dans le célèbre procès Scopes ; la lutte contre la haine raciale dans les cas Sweet anti-Negro & the Scottsboro ; & bien plus.

Écrit dans son style désarmement, oral, et avec plein de points de vue rafraîchissants sur la peine capitale, les libertés civiles et le système judiciaire, l’autobiographie de Darrow est la sommation finale d’une vie remarquable.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un regard instructif et amusant sur des découvertes scientifiques et les moyens souvent loufoques et accidentels dans lesquels ils ont conduit à certaines des inventions les plus importantes – par le journaliste primé Ira Flatow.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Cette histoire des Etats-Unis présente le point de vue de ceux dont les manuels d’histoire parlent habituellement peu. L’auteur confronte avec minutie la version officielle et héroïque (de Christophe Colomb à George Walker Bush) aux témoignages des acteurs les plus modestes.

Les Indiens, les esclaves en fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du textile, les syndicalistes, les GI du Vietnam, les activistes des années 1980-1990, tous, jusqu’aux victimes contemporaines de la politique intérieure et étrangère américaine, viennent ainsi battre en brèche la conception unanimiste de l’histoire officielle.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Sciences humaines, sociales, cognitives et langages (28)

Science et comportement humain est l’ouvrage de référence de la théorie comportementaliste. Très souvent cité dans le milieu des chercheurs et des enseignants, ce livre est en fait très peu connu. Publié aux États-Unis en 1953, il aura fallu attendre 2005 pour qu’il devienne enfin accessible au public français.
Le modèle de Pavlov n’était pas suffisant pour expliquer un grand nombre de phénomènes animaux et humains. À partir de données expérimentales animales appliquées à l’homme, B. F. Skinner découvre le processus du renforcement opérant, c’est-à-dire le rôle essentiel de l’action et son effet sur le sujet lui-même.
Dans cet ouvrage, l’auteur donne des clés pour étudier l’influence de l’environnement, du groupe, des rôles sociaux, mais aussi des émotions dans le comportement humain et dans la prise de décision. Une théorie qui n’hésite pas à aborder des domaines comme l’éducation, la religion, la culture ou le fonctionnement des sciences, de façon libre.
À l’heure où les polémiques se sont apaisées, il paraissait nécessaire de publier ce livre, pour comprendre les apports de l’expérimentation, notamment animale, dans le champ psychologique et analyser objectivement l’apport skynnérien dans les théories psychologiques actuelles. À lire pour éviter les a-priori à l’heure où l’on redécouvre l’originalité et l’utilité de cette pensée.

B.F. Skinner (1904-1990), un des psychologues les plus renommés du XXè siècle, en fut aussi l’un des plus controversés. Il est considéré comme le théoricien du béhavorisme dont sont issus les courants du comportementalisme et les approches cognitivo-comportementales.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans cet essai aussi profond que provocant, l’éminent behavioriste B. F. Skinner, que beaucoup tiennent pour le plus discuté des psychologues contemporains, fournit un exposé définitif de ses conceptions de l’homme et de la science. Pour Skinner, les problèmes terrifiants auxquels nous devons faire face dans le monde d’aujourd’hui ne peuvent trouver leur solution que si nous abordons plus efficacement le comportement humain. Nos notions traditionnelles de liberté et de dignité doivent être radicalement repensées. Elles ont joué un rôle historique important dans la lutte contre les tyrannies de tous genres, mais elles sont responsables, aujourd’hui, de la défense stérile de « l’homme autonome » ; elles perpétuent l’usage des techniques punitives et entravent le développement de pratiques culturelles plus efficaces. Fondant ses arguments sur les résultats de l’analyse expérimentale du comportement dont il fut le pionnier, Skinner rejette les explications traditionnelles du comportement, qui font appel aux états d’esprit, aux sentiments et aux autres attributs mentaux, pour chercher les origines des conduites dans l’équipement génétique et l’histoire personnelle de l’individu. Skinner nous dit pourquoi, au lieu de plaider pour la liberté et la dignité de la personne, nous devrions plutôt porter notre attention sur l’environnement physique et social dans lequel les gens vivent. C’est l’environnement qu’il faut changer, plutôt que l’homme lui-même, si nous souhaitons atteindre les buts traditionnels de la lutte pour la liberté et la dignité.

Une technologie du comportement capable de résoudre nos problèmes en changeant le monde dans lequel les gens vivent, pose à son tour, des questions inquiétantes. Les hommes deviendront-ils des robots? Ou des victimes? Ou des spectateurs passifs? Qui planifiera le meilleur des mondes de l’avenir? Pouvons-nous compter sur la bienveillance du planificateur, ou une technologie du comportement débouchera-t-elle inévitablement sur une nouvelle forme de tyrannie?

Skinner aborde, avec lucidité, ces questions relatives aux « jugements de valeurs ». Ce livre nous force à examiner d’un regard neuf les idéaux que nous avons toujours tenus pour indiscutables, et à envisager la possibilité d’une approche scientifique qui, bien qu’elle puisse, à première vue, paraître incompatible avec ces idéaux, nous permettra d’éviter la destruction à laquelle nous marchons, et de construire peut-être un monde dans lequel l’humanité accomplisse ses plus grandes réalisations.

« Notre culture a produit la science et la technologie dont elle a besoin pour se sauver elle-même. Elle dispose des richesses nécessaires à une action efficace. Elle a, à un haut degré, le souci de son propre avenir. Mais elle s’obstine à considérer comme sa valeur principale la liberté ou la dignité plutôt que sa propre survie. Rien n’exclut dès lors qu’une autre culture fasse une contribution plus importante au futur. Le défenseur de la liberté et de la dignité peut alors, comme le Satan de Milton, continuer à se réciter qu’il possède « un esprit que rien ne peut changer ni dans le temps ni dans l’espace » et une identité personnelle satisfaite d’elle-même (« Qu’importe où je suis, si je reste le même? ») ; mais il se retrouvera néanmoins en enfer sans autre consolation que l’illusion qu’ici au moins nous serons libres » B.F. Skinner

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Une approche tout public à la sémantique dans laquelle l’auteur s’efforce de clarifier le sens des mots dans l’objectif de communiquer avec plus d’exactitude.

Cette analyse précieusement utile du langage continue d’exercer une puissante influence, nous faisant opter pour des mots ayant pour vocation de véritablement communiquer avec plus d’exactitude et d’une manière plus adéquate.

« Une lecture de ce livre instille la croyance que nous ne devons pas être esclaves des mots, qui ne sont eux-mêmes qu’uniquement des outils. » ~ Harry Hansen
« Le premier écrivain à vulgariser à destination du langage du profane la science attrayante de la signification des mots. » ~ Sterling North, Chicago News
« Ce livre expose cette sorte d’hérésie saine et irrévérencieuse pour les absolus qui emprunteront l’émergence d’un nouveau bon sens – quand et si il émerge. » ~ Ralph Thompson, The New York Times
« J’espère de tout mon cœur que vous pourrez provoquer d’une certaine manière chez tous les politiciens, enseignants, pasteurs et tous ceux qui les écoutent la lecture de ceci. » ~ Julia Peterkin

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Skinner commence par définir le comportement verbal, et explicite l’utilisation de l’appareillage conceptuel de l’analyse béhaviouriste dans le domaine de la langue. Ainsi, il présente et explicite les diverses formes d’opérants verbaux (les unités du comportement verbal). La discrimination opérée dans le comportement verbal permet une généralisation des formes, en permettant l’élaboration de formes nouvelles, plus complexes, de comportement verbal. Skinner souligne particulièrement la motivation multicausale des actes de langage : un comportement verbal n’est que rarement déclenché par un seul des processus décrits par Skinner, et également, les variables du comportement verbal peuvent contrôler plusieurs sortes de comportement. Sous la désignation de comportement autoclitique, Skinner énonce comment le comportement linguistique même du locuteur peut se contrôler soi-même. Enfin, Skinner décrit le contrôle du comportement linguistique par le locuteur, c’est-à-dire comment le comportement linguistique est contrôlé par les autres types de comportements. Et Skinner considère la pensée aussi comme un comportement. [Source]

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


À une époque où la communication est devenue plus diversifiée et complexe, ce travail classique sur la sémantique – maintenant entièrement révisés et actualisés – distille la relation entre le langage et ceux qui l’utilisent.

Le Professeur renommé et ancien sénateur américain, SI Hayakawa, examine le rôle de la langue dans la vie humaine, les nombreuses fonctions du langage, et comment le langage – parfois à notre insu – façonne notre pensée dans ce livre séduisant et très respecté. Provocant et érudit, il examine la relation entre le langage et les préjugés raciaux et religieux ; la nature et les dangers de la publicité d’un point de vue linguistique ; et, dans un chapitre supplémentaire intitulé « The Empty Eye » (Le regard vide), il décrit le contenu, la forme et les messages cachés de la télévision, des comédies de situation à la couverture des nouvelles campagnes politiques.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« A Grammar of Motives », publié en 1945, est le premier volume d’une trilogie gigantesque, planifié pour intégrer A Rhetoric of Motive et A Symbolic of Motives, qui sera appelée quelque chose comme On Human Relations. Le but de toute la série n’est ni plus ni mois que d’explorer de manière exhaustive les motivations et les formes de pensées et d’expression construites autour d’elles humaines, et son objectif ultime cette expression comme épigraphe : « ad bellum purificandum » (pour la purification de la guerre), est l’élimination mondiale des conflits pouvant être annihilés par la compréhension.
La méthode ou une métaphore-clé de l’étude est « drame » ou « dramatisme », et les termes de base de l’analyse sont la pentade dramatistique : Loi, Scène, Agent, Agence, et Proposition. La Grammaire – Burke confesse dans l’introduction qu’il est passé d’un prolégomènes d’une centaine de mots à près de 200.000 – est un examen de la relation purement interne des cinq termes évoqués plus haut, ainsi que de « leurs possibilités de transformation, leur gamme de permutations et de combinaisons » ~ Stanley Edgar Hyman, auteur de The Armed Vision.

Pour expliquer ce livre, M. Burke contribue en une remarque introductive et résumante : « Qu’est-ce qui est en cause quand nous disons ce que les gens font et pourquoi il le font ? Une réponse à cette question est l’objet de ce livre. Il s’intéresse aux formes de pensées fondatrices par lesquelles, en accord avec la nature du monde comme tous les hommes peuvent l’expérimenter, sont illustrées les attributions des motivations. Ces formes peuvent être présente profondément ou trivialement, sincèrement ou fallacieusement. Elles sont également intégrées systématiquement dans les structures élaborées ou métaphysiques, dans les décisions juridiques, dans la poésie et les fictions, dans les travaux politiques et scientifiques, dans les actualités et les potins distribuées au hasard ».

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Le système est une vision complète et cohérente, une façon indépendante et rationnelle de voir l’homme, les différentes scènes dans lesquelles il vit, et le drame des relations humaines qui s’y jouent. » ~ W. H. Rueckert, Kenneth Burke et le drame des relations humaines

En tant que critique, les préoccupations de Kenneth Burke étaient au début purement esthétiques et littéraires ; mais après son autre livre Counter-Statement (1931), il a commencé à discriminer un élément de persuasion ou de « rhétorique » dans la littérature, il est alors devenu un philosophe du langage et de la conduite humaine.

Dans A Grammar of Motives (1945) et A Rhetoric of Motives (1950), le concept d’action symbolique de Burke prend tout son sens : toutes les activités linguistiques ou extra-linguistiques humaines sont emplies de symboliques ; l’homme est défini comme un animal utilisateur-de-symbôle (et mauvais-utilisateur-de-symbole). Le travail de critique devient un symbole interprétant l’homme où qu’il se trouve, avec l’objectif de mettre la motivation humaine en perspective. Ainsi, la portée de la critique littéraire s’étend maintenant à l’éthique et au social.

A Grammar of Motives est une « méditation méthodique » sur bien des formes complexes de la linguistique dans les systèmes de jeux, d’histoires, théologiques, métaphyiques, dans les philosophies politiques, et les constitutions. A Rhetoric of Motives étend cette dimension aux fonctions humaines de persuasion et d’identification. Burke voit la persuasion de la quête brutale de recherche d’avantages, comme les promotions en vente ou la propagande, la drague, le rang social et le sermon, à la forme pure ravissant le processus d’appel auto-alimentant, sans but inavoué. Et l’identification va de l’homme politique qui, s’adressant à un public de paysans, dit « j’étais moi-même un garçon de ferme », en passant par les mystères du statut social, jusqu’au pieux mystique comme sources du bien-être.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


The Cerebral Code est une nouvelle compréhension de la façon dont les processus Darwinien pourraient opérer dans le cerveau pour façonner des images mentales en l’espace de seulement quelques secondes, à partir de souvenirs mélangés d’une façon similaire au fouillis de nos rêves nocturnes, mais évoluant vers quelque chose de qualitatif, en tant que phrase dite à haute voix.

Jung a déclaré que le rêve se poursuit continuellement, mais vous ne pouvez pas le voir quand vous êtes éveillé, tout comme vous ne pouvez pas voir les étoiles en plein jour, car le ciel est trop lumineux. L’œuvre de Calvin est une théorie pour savoir ce qui se passe, caché de la vue par l’éclat des opérations mentales d’éveil, produisant notre type spécifiquement humain de conscience avec son intelligence polyvalente. Comme Piaget l’a souligné en 1929, l’intelligence est ce que nous utilisons quand nous ne savons pas quoi faire, quand nous avons à tâtonner plutôt qu’utiliser une réponse standard. Pour permettre cette exploration et cette amélioration, Calvin aborde un mécanisme afin d’en être déconnecté, de la même façon que nous pensons avant d’agir ou de pratiquer l’art de la bonne devinette.

Étonnamment, le terme « mosaïques de l’esprit » n’est pas une métaphore littéraire. Pour la première fois, nous avons à faire à une description d’un mécanisme de ce qui semble être un niveau approprié d’explication de nombreux phénomènes mentaux, ceux des mosaïques hexagonales de l’activité électrique qui sont en concurrence territoriale pour le cortex associatif du cerveau. Cette mosaïque bidimensionnelle est prévue pour se développer et se dissoudre autant que le font les cristaux de sucre dans un verre de thé glacé sursaturé.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Voici un compte rendu de certaines absurdités qui ont été transmises comme des « illusions populaires » : par exemple, l’Invasion de Mars (lorsqu’un extrait de la Guerre des mondes fut diffusé à la radio), le Gazeur fou de Mattoon et Bridey Murphy [ext]. Une autre forme d’absurdité apparaît en foule, et cela est partagé dans les croyances étranges de la fin du monde. Il semblerait que, en effet, les hommes sont capables d’auto-produire d’infinies supercheries. Il ya ici de brefs rapports des émeutes à Boston contre les catholiques, contre les Millérites – qui sont maintenant les Adventistes du Septième Jour – l’hystérie et la Peur Rouge des années 1920 et, bien sûr, les OVNIS.

Chaplin tente de fournir une sorte d’explication des comportements de masse et des phénomènes d’hystérie collective. Par exemple, dans sa description de la Peur Rouge, il suggère que le patriotisme de la Première Guerre mondiale, le déplacement agressif, l’anti-bolchevisme, le manque de leadership à la Maison Blanche (Wilson avait été malade et Harding était un fou), et la tendance à donner une direction autoritaire par A. Mitchell Palmer (le procureur général intendant de Wilson, qui a profité de l’incapacité du président), sont autant de facteurs. Je ne sais pas si ces explications s’ajoutent à une sorte de théorie sur l’hystérie de masse, mais, comme toutes les explications post-hoc, cela construit une sorte de sens.

Plusieurs des histoires racontées ici démontreraient des événements de nature scientifique. Cela semble indiquer que la science est juste un autre domaine dans lequel l’hystérie est possible. Si l’hystérie politique de Palmer a pris le pas, pourquoi ne devrions-nous pas nous attendre à ce que les OVNIS, par exemple, soient crédités par les gens.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Ce livre remarquable est l’étude de cas le plus complet, convaincant et troublant jamais passé sous plume contre ce qui est appelé ironiquement le système de justice pénale. C’est un classique, dévastant à sa base, qui est rendu de nouveau disponibles pour nous parler de notre époque où l’État est complètement hors de contrôle.
Clarence Darrow est mieux connu aujourd’hui comme l’avocat de Chicago qui a défendu John T. Scopes dans le procès du singe [ext] en 1925. Mais cette affaire a toutefois joué un rôle mineur dans sa vie. Il était un avocat en formation qui a appris sur le tas l’ensemble de l’appareil d’État, des tribunaux et des prisons comme étant les pires aspects. Il a vu l’ensemble de l’appareil comme une gigantesque fraude, un fournisseur d’injustice, un producteur de la criminalité elle-même.

Comment ? Parce que, de la même manière que l’État ne peut pas planifier l’économie, « l’État ne fournit aucun mécanisme pour parvenir à la justice ». Il en est la preuve. Il soumet à la population plus de taxes qu’il ne la rémunère. Il tue plutôt que de résoudre les injustices de l’homme. Il ruine la vie au lieu de la soutenir. Il ne se soucie pas des victimes et en fabrique toujours plus de nouvelles. Darrow fait même valoir que l’État tente de créer plus de criminels que d’arrêter le crime en lui-même. Pour cette raison, et après avoir vu ces vérités se jouer dans son travail, il est devenu radical, et Resist Not Evil est son manifeste.

Ce qui est frappant à la lecture, c’est que certains points négatifs concernant « la justice pénale » ne sont pas que des incidents anecdotiques. Ce ne sont pas des erreurs. Ce ne sont pas des exceptions. Darrow explique que l’injustice du système est intrinsèque au système lui-même. Loin d’être l’agence appropriée pour statuer et administrer la justice, l’État est en fait le pire instigateur.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un assaut divertissant et plein d’esprit sur des erreurs, des légendes, des idées préconçues et des croyances absurdes.

« Un récit gay et spirituel de la crédulité humaine. » ~ Arthur Schlesinger, Jr

« Il y a une légèreté, une rapidité et une exactitude voltairiennes dans l’objectif de ces pages… et je pense que l’irrationalité qui règne dans nos époques éclairées ne peut pas être plus professionnellement attaquée… Pour ma part, l’émerveillement et la joie dans une telle quantité de matériels, présentées si clairement et avec tant d’élégance, comblées d’une ambiance générale de bonne humeur avec laquelle le masque est enlevé du visage de la vie humaine… pauvre et stupide. » ~ Howard Mumford Jones

« Si on juge les couvertures avec les choses que je ne connaissais pas avant. Vous pouvez manger dessus durant des semaines. » ~ George S. Kaufman

« M. Evans écrit avec un esprit dynamique faisant flotter facilement quelques très graves vérités, plaçant son livre dans le faible nombre de références dans lesquelles vous apprenez tout en restant drôle – bien que beaucoup de vérités sont en aucun cas pour rire. » ~ Charles Poore, New York Times

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Mouvement et énergie… La fin de la thèse du livre de Gilligan [semble être] une vérité évidente et vitale. » ~ Elle

La violence est le problème qui concerne la plupart des Américains. Et c’est un problème qui a défié la plupart des solutions que nous avons adoptées contre elle ; de plus longues peines de prison à la peine de mort. À une époque où les solutions traditionnelles ont échoué, James Gilligan, un psychiatre qui a travaillé avec des criminels irréductiblement violents a réussi à changer leur comportement et a écrit ce livre de rupture.

En s’appuyant sur l’expérience concrète en tant que psychiatre de prison, sa propre histoire familiale, et la littérature, Gilligan dévoile les motivations des hommes qui commettent des crimes horribles, ce n’est pas seulement tuer d’autres personnes, mais se détruire plutôt que de subir une perte de respect de soi. Avec une clarté dévastatrice, Gilligan retrace le rôle que joue la honte dans l’étiologie de l’assassin et explique pourquoi notre système pénal actuel ne fait qu’exacerber cet état de fait. Brillamment soutenu, déchirant dans ses portraits des morts vivants, Violence doit être lu par toute personne concernée par cette épidémie nationale et ses conséquences répandues.

« Extraordinairement. Les recommandations de Gilligan concernent ce qui fonctionne pour prévenir la violence d’une façon… extrêmement convaincante… Un livre énormément instructif, sage et prudent. » ~ Owen Renik, M.D., éditeur, Psychoanalytic Quarterly

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


La violence, Jim Gilligan en sait quelque chose. Pendant 25 ans, il était directeur du centre de soin psychiatrique aux détenus des pénitenciers du Massachusetts. Il a conseillé des présidents et des premiers ministres ; influencé la politique et l’éducation entre autres choses. Donc quand Jim Gilligan dit savoir comme prévenir (ou réduire) la violence, il est à écouter.

Dr. Gilligan a de nombreuses idées radicales. Il fait valoir que l’approche traditionnelle de la prévention de la violence, en mettant l’accent sur la punition, rend la violence plus dure encore ; et plus la sévérité de la punition s’accroît, plus la violence croît. La violence émerge plus facilement là où il y a une culture de la honte. Le facteur risque clé concernant la honte inclut le stéréotype rigide du rôle dans le genre, avec pour résultante une vision déformée d’être « masculin » ou « féminin », et l’enracinement des hiérarchies sociales se basant sur les inégalités d’opportunité, de revenu et d’espoir.

Une des forces concrètes de l’analyse de Gilligan est l’accent mis sur les contributions individuelles et sociales à la violence. La complexité de la violence veut souvent dire que les chercheurs et les commentateurs se concentrent soit sur une vision au niveau micro, soit au niveau macro.

Gilligan conclut en soulignant que nous pouvons réduire la violence en réduisant les inégalités sociales et les autres stigmates de la honte. Nous devrions également arrêter de mettre des gens en prison excepté dans des cas où les personnes ont besoin d’une contrainte thérapeutique pour la protection des autres. Si nous faisions cela, nous privilégierions les thérapies et l’éducation pour les cas les plus agressifs, au lieu de la privation, de l’isolement et ajouter plus encore de honte. Localement, il soutient que la décriminalisation du cannabis pour aussi aider à réduire la violence.

Mais voilà le problème – renommer quelque chose comme un problème médical ne rend pas ce problème moins politique. Bien que je pense que Gilligan aimerait faire de la violence une question de santé publique, ses propositions ne sont pas seulement dans la prescription d’un excellent médecin. Elles sont profondément politique en termes de comment le pouvoir et les marchandises sont distribuées dans les sociétés humaines. Il sait cela, bien sûr, et fait se terminer le livre avec un questionnement intéressant se demandant à qui profitent l’échec de prévenir la violence, qui a intérêt à la laisser se perpétuer. C’est un exemple particulièrement douloureux : Gilligan et son équipe ont commencé un programme d’éducation dans leur prison à destination des détenus. Les preuves étant que six mois après la libération parmi ceux qui avaient terminé le programme ont vu un risque réduit de récidive. Lorsque le nouveau gouverneur (Républicain) du Massachusetts a entendu parler de ce programme, il l’a fait arrêter « au cas où les gens seraient encouragés à commettre des crimes pour obtenir une éducation ».

Chaque citoyen ayant un intérêt pour réduire la violence devrait lire ce lire qui a été écrit pour être accessible au plus grand nombre. Et il y a une autre raison qui pourrait vous encourager à l’acquérir : je parie que Bush détesterait ça (src).

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


L’exposé irremplaçable et fondamental de la sémantique générale. Dans cette œuvre, Korzybski a développé les traits importants de la formulation négligés par les autres auteurs. Un incontournable pour les étudiants en sémantique générale intéressés par la formulation originale d’Alfred Korzybski.

[Envoyez-nous le résumé]

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Jamais peur de s’exposer sur les cas difficiles ou de s’attaquer aux questions complexes. Dans From Freedom to Slavery, Gerry Spence écrit sans langue de bois, d’une passion enflammée. Dans ce best-seller sous le manteau, qui définit la philosophie politique de Spence, il évoque les forces destructrices dans l’Amérique d’aujourd’hui – les forces de gouvernance et la tyrannie d’entreprise qui nous volent notre liberté – et il nous avertit que le temps nous est compté.

Dans un nouveau chapitre dramatique, présenté pour la première fois sous une forme reliée, Spence raconte en détail l’étonnante affaire de la fusillade de Rudy Ridge et le procès résultant du séparatiste Randy Weaver, révélant les leçons importantes que nous devons tirer de cette affaire tragique.

Au final, Spence fait comprendre ce cas éloquent que nous, Américains, avons livré nos libertés à de nouveaux maîtres : des conglomérats corporatistes et gouvernementaux, notre système judiciaire biaisé, et les médias censurés. From Freedom to Slavery est un travail urgent qui nous pousse à résister à cette tyrannie, un livre qui doit être lu et discuté par tous les citoyens se sentant concernés de notre pays troublé.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Pourquoi les Anglais ne font-ils pas confiance aux autres alors que les Japonais le font plus facilement ? Pourquoi le taux de grossesse des adolescentes est-il plus élevé aux États-Unis qu’en France ? Pourquoi les Suédois ont-ils la taille plus fine que les Grecs ? La réponse est chaque fois : l’inégalité. D’après les auteurs, les résultats exprimés sont clairs : état de santé, espérance de vie, obésité, santé mentale, taux d’incarcération ou d’homicides, toxicomanie, grossesses précoces, succès ou échecs scolaires, bilan carbone et recyclage des déchets, tous les chiffres vont dans le même sens. Plus qu’à n’importe quel autre indicateur (de richesse, de culture ou de dépense publique), c’est à l’écart variable des revenus que l’on doit attribuer le score de chacun des pays sur l’échelle des performances. Sur presque tous les points étudiés, le Japon, la Norvège et souvent la France et le Canada font mieux que les États-Unis, l’Angleterre ou le Portugal, où les écarts de revenus sont plus importants. De plus, les sociétés montrant un grand fossé entre riches et pauvres nuisent à chacun de leurs membres, y compris les nantis se croyant à l’abri ! Les riches ont donc tout intérêt à vouloir eux aussi plus d’égalité pour tous. Provocateur et salutaire, ce livre, en s’appuyant sur de nombreuses recherches en psychologie, biologie et sciences sociales, fournit une nouvelle manière de penser et de réfléchir sur nous-mêmes et notre société, et pourrait changer la façon dont nous voyons le monde.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Philosophie scientifique (5)

En cette période supposée d’éveil scientifique, beaucoup de gens continuent de croire encore à la télépathie, à la théorie de régression dans des vies antérieures, aux idioties New Age et aux enlèvements d’extraterrestres. Un assaut où tous les coups sont permis contre les superstitions et les préjugés populaires, avec plus de 80.000 exemplaires en version imprimée. Why People Believe Weird Things démystifie ces allégations absurdes et explore les raisons très humaines des gens à trouver des phénomènes surnaturels, des théories du complot, et de l’attrait aux cultes. Dans un chapitre entièrement nouveau, Why Smart People Believe in Weird Things Michael Shermer met en lumière des sommités scientifiques comme le physicien Frank Tippler et d’autres, qui se cachent leurs croyances spirituelles derrière les atours de la science.

Shermer, historien des sciences et activiste en croisade, révèle ainsi le côté plus dangereux de telles pensées illogiques, y compris le négationnisme, le mouvement de recouvrement de la mémoire, l’abus des terrifiants rituels sataniques et d’autres engouements modernes. Pourquoi les gens croient à des choses étranges est une ressource révélatrice en direction des plus crédules d’entres nous et ceux qui veulent les en protéger.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Cette évaluation juste et drôle examine certains des engouements et charlataneries qui ont accompagnés que la science. L’œuvre comprend des théories de la terre creuse ; Charles Fort et la Société Fortean ; Wilhelm Reich et l’énergie orgone du sexe ; la dianétique ; les soucoupes volantes ; les légendes sur la nourriture et le médical ; et beaucoup d’autres.

« Une présentation très habile et relaxante ». ~ The New Yorker.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Un livre édifiant… une défense fougueuse de la science… de la première page à la dernière, ce livre est une manifeste pour clarifier la pensée. » ~ Los Angeles Times

« PUISSANT… Une défense remuante d’une rationalité éclairée… Riche en informations surprenantes et une magnifique écriture. » ~ The Washington Post Book World

Comment pouvons-nous prendre des décisions intelligentes sur nos vies de plus en plus axées sur la technologie si nous ne comprenons pas la différence entre les mythes pseudoscientifiques et les hypothèses vérifiables de la science ? Auteur lauréat du prix Pulitzer et astronome distingué, Carl Sagan soutient que la pensée scientifique est essentielle non seulement à la recherche de la vérité, mais au bien-être de nos institutions démocratiques.

Par une vaste explication à travers l’histoire et la culture, Sagan examine et démystifie quelques erreurs célèbres du passé comme la sorcellerie, la guérison par la foi, les démons, et les OVNIS. Et pourtant, troublant, dans ce qu’on appelle l’ère de l’information d’aujourd’hui, la pseudoscience est en plein essor avec des histoires d’enlèvement extraterrestre, la canalisation des vies passées, et des hallucinations communes portant une attention et un respect croissants. Comme le démontre Sagan avec une éloquence lucide, le chant des sirènes de la déraison n’est pas seulement un mauvais virage culturel, mais un plongeon dans l’obscurité dangereuse qui menace nos libertés les plus fondamentales.

« CONVAINCANT. » ~ USA Today

« Une vision claire de ce que bonne science signifie et pourquoi cela fait une différence… Un témoignage de la puissance de la science et un avertissement sur les dangers de la crédulité effrénée. » ~ The Sciences

« PASSIONNANT. » ~ San Francisco Examiner-Chronicle

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Nanotechnologie (2)

La technologie commence à opérer aujourd’hui au niveau moléculaire. La nanotechnologie, connu également sous le nom d’ingénierie moléculaire, sera bientôt capable de créer des machines efficaces aussi minuscule qu’un brin d’ADN. Cette capacité à manipuler la matière – pour la programmer – avec une précision atomique changera complètement le tissu économique, écologique et culturel de nos vies. Ce livre, qui est accessible à un large public tout en offrant des références à la littérature technique, présente un large éventail d’applications potentielles de cette nouvelle technologie des matériaux.

Le premier chapitre présente les concepts de base de l’ingénierie moléculaire et démontre que plusieurs tendances se renforcent mutuellement dans la recherche actuelle, menant directement à un monde de machines moléculaires étonnamment puissantes. Neuf essais originaux sur des applications spécifiques suivent le chapitre introductif. La première section présente des applications de la nanotechnologie qui interagissent directement avec les systèmes moléculaires du corps humain. La deuxième présente des applications qui fonctionnent, pour la plupart, en-dehors du corps. La dernière détaille les mécanismes d’une interface homme-machine universelle et le fonctionnement d’un système d’affichage de très haute résolution.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les découvertes au niveau atomique et moléculaire, les avancées de la génétique ont mis en évidence un certain nombre de mécanismes de synthèse et de réplication dont les hommes pourraient s’inspirer pour produire demain, avec un minimum d’énergie et sans déchet, n’importe quelle molécule, organique ou non.

Le vivant et ses machines naturelles opérant à l’échelle du milliardième de mètre (d’où l’expression de « nanotechnologies ») deviennent le modèle du développement de l’humanité et du progrès technologique.

Poursuivant l’idée du physicien Richard Feynman d’une machine construite atome par atome à l’aide d’autres machines, K. Eric Drexler décrit un horizon d’abondance (environnement préservé, matières premières épargnées, fin du travail et du gaspillage), basé sur la reproduction et le contrôle des processus biochimiques.
Il explique comment nous pouvons envisager ces technologies futures, explorer tant les opportunités que les périls qu’elles présentent et nous préparer à leur arrivée.

Le propos de cet ouvrage visionnaire, inédit en français, publié en 1986 et réédité de nombreuses fois, n’a cessé d’être confirmé par les avancées de la science et de nourrir débats de société, polémiques entre chercheurs et imaginaires d’auteurs et scénaristes de science-fiction. Il constitue le texte fondateur des nanotechnologies.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Économie - Géopolitique (16)

Paul Krugman a décrit le mélange de genre dans la politique ferme et le favoritisme économique de Bush comme le « capitalisme de copinage », tandis que le sénateur John McCain est appellé le mercantiliste guerrier.

L’approche de George W. Bush pour les dépenses militaires est une version plus onéreuse encore que l’histoire du régime de Suharto en Indonésie, lorsque les entreprises militaire et l’entourage du président avaient la main-mise sur les contrats lucratifs du gouvernement.

Le budget militaire est passé de 300 milliards de dollars à plus de 400 milliards annuels depuis que George W. Bush a pris ses fonctions. L’invasion et l’occupation de l’Irak coûteront au minimum un autre 200 milliards de dollars au cours des trois à cinq prochaines années. La politique américaine se base maintenant sur ce qui est bon pour Chevron, Halliburton, Lockheed Martin, Boeing et Bechtel, pas sur ce qui est bon pour le citoyen moyen.

Les liens de Dick Cheney au conglomérat Halliburton ne sont que le sommet de l’iceberg depuis qu’au moins trente-deux hauts responsables de l’administration Bush ont servi de cadres ou de consultants rémunérés pour des marchands d’armes avant de rejoindre l’administration. Dans le Washington de George W. Bush, on a atteint le point où vous ne pouvez pas parler aux généraux des lobbyistes d’armes sans un tableau de performance. Ce livre fournit ce tableau, dans un style conçu pour provoquer une action pour le changement.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Passionnant et explosif, Prophets of War est un exposé des plus grands entrepreneurs militaires d’Amérique de Lockheed Martin. Lorsque le président Dwight D. Eisenhower a donné son célèbre avertissement sur les dangers du complexe militaro-industriel, il n’aurait jamais pu imaginer qu’une telle entreprise pourrait accumuler le type de pouvoir et d’influence désormais exercé par cette société mastodonte.

En tant que fabricant de toutes les armes possibles, Lockheed Martin reçoit plus de 25 milliards de dollar par an en contrats du Pentagone. Des avions aux munitions, du programme catastrophique de défense antimissile Guerre des étoiles, des satellites espions que la NSA a utilisés pour surveiller les appels téléphoniques des Américains à leur insu, Lockheed Martin est partout au sein de la défense des États-Unis et de la vie américaine. L’histoire méticuleusement documenté par William Hartung suit la croissance fulgurante de l’entreprise et explique comment cette gigantesque industrie américaine de l’armement a façonné la politique étrangère depuis des décennies.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Ô lecteur, dévore ce livre ! » souhaitent en secret la plupart des auteurs, et ceux de l’ouvrage que vous tenez entre vos mains ne dérogent pas à la règle, à ceci près que pour eux, la formule ne s’entend pas uniquement au sens figuré ! Car au-delà du fait que Michael Braungart et William McDonough espèrent que cet essai sera lu d’un trait par un lecteur passionné par le sujet, ils espèrent tout autant qu’un jour, le plus tôt possible, ce livre, comme toute production humaine, pourra littéralement être mangé, ou tout du moins digéré, sous forme biologique ou technologique.

En effet, les deux auteurs de Cradle to Cradle, entendez du Berceau au Berceau – et non plus du berceau à la tombe ! – militent depuis plusieurs années pour une « éco-efficacité » qui ne mettrait plus la croissance économique et l’écologie dos-à-dos : plutôt que de chercher à réduire notre consommation, créons un modèle industriel basé sur une sorte de compostage appliqué à tous les objets, imitant ainsi l’équilibre des écosystèmes naturels.

Loin des habituels discours catastrophistes sur l’avenir de notre planète, Cradle to Cradle propose des solutions concrètes qui peuvent faire de nos déchets d’aujourd’hui nos ressources de demain.
Depuis sa parution initiale en américain, Cradle to Cradle a été traduit en plusieurs langues.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Addicted to war porte sur le militarisme le plus actif, puissant et destructeur du monde. Il raconte l’histoire des guerres américaines – des guerres indiennes aux guerres actuelles en Irak et en Afghanistan – sous forme de bande dessinée.

Composé 74 pages percutantes, ce livre révèle pourquoi les États-Unis ont été impliqués dans plus de guerres au cours des dernières années que tout autre pays. Illustré de photographies historiques et de citations de gens dans l’armée, le gouvernement, et de grandes entreprises, Accro à la guerre explique qui bénéficie de ces aventures militaires, qui paie, et qui meurt.

Addicted To War est utilisé en tant que manuel d’histoire dans des centaines de collèges et lycées. Il est soigneusement documenté avec près de 164 notes de référence.

Howard Zinn, author of ‘A People’s History of the United States’ says: – « Addicted To War is a witty and devastating portrait of U.S. military policy, a fine example of art serving society. »

Howard Zinn, auteur de « Une histoire populaire des États-Unis », explique : « Addicted To War est un portrait spirituel et dévastateur de la politique militaire américaine, un bel exemple dans l’art de servir la société ».

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Mettre en pièces les mythes sur la monnaie. Notre système monétaire n’est pas ce que nous avons été amenés à croire. La création monétaire a été privatisée, ou reprise par un cartel de privatisation monétaire.
Presque tout notre argent est maintenant créé sous forme de prêts avancés par les institutions bancaires privées – y compris la Réserve fédérale, dont le stock est 100% privé. Les banques créent le capital, mais pas l’intérêt pour le service de leurs prêts.

Pour trouver à rembourser les intérêts, de nouveaux prêts doivent continuellement être contractés, facilitant l’expansion de la masse monétaire, gonflant les prix – et vous privant de la valeur de votre argent. Web of Debt met en avant la duperie et présente une image parfaitement claire de l’abîme financier vers lequel nous nous dirigeons.

Ensuite, il explore une alternative viable, une de celles qui a été testée dans l’Amérique coloniale et est fondée sur le meilleur de la pensée économique américaine, y compris les écrits de Benjamin Franklin, Thomas Jefferson et Abraham Lincoln.

Si vous vous souciez de la sécurité financière – la vôtre ou de la nation – vous devriez lire ce livre.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans cet exposé de Schumacher, Richard Douthwaite fait valoir que, tout comme différents insectes et les animaux ont des différents effets sur la société humaine et le monde naturel, l’argent a des différents effets en fonction de ses origines et de ses fins.
A-t-il été créé dans le but de faire des profits à une banque commerciale, ou émis par un gouvernement sous une forme de taxes ? Ou a-t-il été créé par ses utilisateurs eux-mêmes purement pour faciliter leur commerce ? Et a-t-il a été fait à l’endroit où il est utilisé, ou les populations locales doivent-elles fournir des biens et services à l’extérieur pour en obtenir assez afin qu’elles puissent faire du commerce ?

L’exposé montre qu’il sera impossible de construire un monde juste et durable à moins et jusqu’à ce que la création monétaire se démocratise.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


L’auteur du Nouvel État industriel, livre qui a connu un énorme succès dans le monde entier, retrace cette fois-ci l’histoire de l’argent, explique sa fonction et nous assure qu’il n’y a rien d’énigmatique autour de la notion de l’argent et que tout le monde doit comprendre parfaitement, après la lecture de cet essai, tous les prétendus mystères qui entourent d’habitude le rôle de l’argent dans l’Histoire et – surtout – dans l’économie contemporaine.

Cet ouvrage est, en réalité, une histoire de l’économie occidentale du XVIème siècle.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans le livre La créature de l’île Jekyll, l’auteur, Edward Griffin, explique comment se servir du pouvoir et de l’argent pour contrôler les groupes et les institutions, en achetant l’autorité et l’emprise des gens qui les dominent.

Ce procédé consiste à corrompre des politiciens, des partis politiques, des réseaux de télévision, des réseaux câblés, des journaux, des magazines, des agences de publicité, des agences de presse, des studios cinématographiques, des universités, des syndicats de travailleurs, des organismes religieux, des associations commerciales, des institutions à but non lucratif, des sociétés multinationales, des mouvements de scoutisme pour garçons et filles et ainsi de suite.

En fait, n’importe quel groupe qui exerce une influence constitue une cible parfaite pour accroître ce contrôle. Les acquéreurs dont il est question dans cette leçon, ont beaucoup d’argent pour se procurer ce contrôle.

ACQUÉRIR ICI, Lire un extrait : EXTRAIT

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Il y a des décennies, une bombe est apparu racontant l’histoire des dieux de la richesse et de leurs clans clinquants. Ils ont été appelés les Soixante familles d’Amérique. L’œuvre a secoué la nation et est devenue un classique.

Lundberg a montré comment l’Amérique a été gouverné par une ploutocratie d’une richesse héritée, même dans la période du New Deal. À l’époque, il ne pouvait fournir qu’un échantillon des modèles économiques et politiques de ces familles, qui, pour une raison ou une autre, en étaient venus à l’examen public. En plus des 60 familles qu’il a traités en profondeur, il a été en mesure de présenter les positions probables de quelques centaines d’autres familles.

Où sont-elles aujourd’hui – ces 60 familles ? Qu’est-ce que les ravages du temps, la mort et les impôts ont fait sur ces fortunes puissantes d’antan ? Est-ce que l’État-providence les a privées de l’opulence qu’ils connaissaient dans leurs bons vieux jours ?…

Lundberg montre qu’il y a 200.000 personnes très riches aux États-Unis. La plupart d’entre elles représentent quelques 500 familles super-millionnaires. Les exemples des 250 Du Ponts et des 73 Rockefellers. Quelques 61% des 200.000 ont hérité de leur fortune.

Ces familles sont beaucoup plus riches que jamais… Elles possèdent tous les anciens leviers du pouvoir et de la finance, plus une foule de nouveaux créés pour eux au cours des décennies qui ont suivi – par les politiciens, les avocats et les juges qui les servent.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


The Cancer Stage of Capitalism est un classique moderne de la philosophie critique et de l’économie politique, réputé pour sa recherche approfondie et exhaustive. Il fournit étape par étape un diagnostic de l’effondrement économique continue aux États-Unis et en Europe, et a eu une énorme influence sur les nouvelles visions d’alternatives économiques.

John McMurtry soutient que notre désordre mondial issu des crises interminables prévisibles est le résultat d’un système économique cancéreux démultipliant son effet hors de tout contrôle et détruisant la vie écologique, sociale et biologique – un processus qu’il décrit comme un « écogénocide mondial ».
Dans cette édition mise à jour, il explique la « réponse immunitaire sociale » nécessaire pour lutter contre le « macrocancer », quelque chose qui a déjà été démontré dans des développements tels que le mouvement d’occupation et la transformation sociale démocratique en Amérique latine.

Dans une culture mondiale officielle accélérant la destruction de la vie, ce livre montre la nécessité et la possibilité de construire une société durable, fondée sur un engagement universel à la vie et à la nature.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les assassins financiers sont des professionnels grassement payés qui escroquent des milliards de dollars à divers pays du globe.

Leurs armes principales : les rapports financiers frauduleux, les élections truquées, les pots-de-vin, l’extorsion, le sexe et le meurtre.

L’auteur sait de quoi il parle, c’était son métier.

Il a exercé pour le compte des États-Unis et il confesse aujourd’hui ses terribles manipulations.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans cette suite à Confessions d’un assassin financier, l’auteur explore les dessous de la crise géopolitique actuelle et offre des solutions audacieuses à nos problèmes les plus urgents.

Puisant à même ses propres expériences et s’inspirant d’entrevues avec d’autres assassins financiers, des espions à la solde de la CIA, des hommes d’affaires…, Perkins révèle la conspiration ourdie par les gens corrompus qui ont alimenté l’instabilité et l’antiaméricanisme autour du globe.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Dans ce livre remarquablement informé, devenu un best-seller aux États-Unis, Jeremy Rifkin présente d’abord un constat : nous sommes entrés dans une nouvelle phase de l’histoire qui se caractérise par le déclin inexorable de l’emploi.

Le monde, explique l’auteur, est en train de se polariser dangereusement : d’un côté, une élite de gestionnaires, de chercheurs et de manipulateurs d’information surqualifiés ; de l’autre, une majorité de travailleurs précaires.

Il est selon lui urgent de nous préparer à une économie qui supprime l’emploi de masse dans la production et la distribution et d’agir dans deux directions : la réduction du temps de travail et le développement du « troisième secteur ».

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un compte-rendu lucide et original pour comprendre d’où vient l’argent et pourquoi la plupart des gens et des entreprises sont tellement endettés.

Il brise les mythes plus que tout autre livre de ce siècle. Son ouvrage aborde des sujets très proches du lecteur : les prêts hypothécaires, les sociétés de construction et les banques, l’agriculture, les transports, la pauvreté mondiale, et ce qui se trouve dans les rayons d’un supermarché.

L’auteur propose un nouveau mécanisme de distribution de l’argent, créant un environnement financier favorable et une régression de la dette.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
1 person found this helpful. Permalink


Defeating Terrorism: Shaping the New Security Environment présente de nouveaux standards pour aborder les besoins de sécurité du XXIe siècle.

Les auteurs poussent dans ce volume à un niveau supérieur, faisant suite à l’ouvrage Terrorism and Counterterrorism: Understanding the New Security Environment. Ils parlent avec leur autorité issu d’une vaste expérience dans le domaine, et leur collection d’auteurs éminents qui apportent une compréhension significative à tous les lecteurs de ce livre.

Des experts dans de nombreux domaines antiterroristes ont analysé les menaces qui ont maintenant des visages diversifiés, sur un niveau national comme mondial : les mouvements terroristes régionaux, les armes de destruction massive, et les nouvelles tactiques telles que les kamikazes, entre autres.
Les stratégies pour contrer ces menaces exigent une approche flexible et la coopération à de multiples niveaux. Les efforts de tous les secteurs – renseignement militaire, la technologie, les affaires, les organismes gouvernementaux locaux à internationaux – sont présentés, afin que les lecteurs prennent conscience de l’ampleur du problème et comment il sera abordé avec succès.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Quarante ans avant Baran et Sweezy, un des observateurs les plus impitoyables de la société américaine, s’interroge sur l’avenir du capitalisme monopoliste qu’il appelle pudiquement « Système des prix » (Prices System).

Veblen, chantre du travail productif et ennemi juré du parasitisme social, s’interroge particulièrement dans le premier des essais ici traduits sur le choix des ingénieurs, couche dont il pressent dès 1919 le poids croissant; avec les ouvriers, pour un socialisme des producteurs ou avec La classe de loisir, pour la pérennité du système.

Dans le second essai – La Nature du Capital -, il expose la contradiction insurmontable à ses yeux, entre capital industriel et capital financier, et les conséquences catastrophiques de l’absorption du premier par le second. Des thèses toujours actuelles qui ont inspiré « New Deal » et l’oeuvre de Galbraith.

ACQUÉRIR ICI (EN)

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Biologie - Naturalisme - Évolution - Sciences de la vie (2)

Pendant plus de vingt ans, Charles R. Darwin travailla sur la question de l’origine des espèces, ce « mystère des mystères ». D’abord partisan de la stabilité des espèces, il finit par être convaincu de leur mutabilité progressive. Cette thèse était radicale, l’admettre était « comme confesser un meurtre ». Après un premier manuscrit, rédigé en 1844, le naturaliste anglais finit par publier, en 1859, un « résumé » de sa théorie : c’est le livre devenu célèbre sous le titre de L’Origine des espèces.

Ce texte connaîtra, du vivant de Darwin, six éditions successives et les deux tiers des phrases en seront modifiés. Dès lors, quelle édition faut-il lire ? La sixième et dernière édition (1872) passa longtemps pour être la formulation ultime du message que Darwin adressa à la postérité. Aujourd’hui, cependant, le public anglophone se tourne massivement vers la première édition : la version originale de 1859, celle « qui a ébranlé les bases du monde » selon le mot d’Ernst W. Mayr.

C’est donc le texte originel de Darwin que cette traduction met à la disposition des lecteurs francophones. Ce volume offre une véritable édition scientifique de L’Origine. Les nombreuses notes permettent de décoder les références implicites de Darwin et rendent accessibles de nouvelles découvertes faites dans ses manuscrits et sa correspondance.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Biologie humaine - Médical (2)

Les chroniques classiques des impacts que des maladies et d’autres fléaux ont eu sur l’histoire et la société au cours du dernier demi-millénaire.

Une lecture curieusement fascinante et divertissante pour quiconque est intéressé à la façon dont la société fait face à la catastrophe et à la douleur.

Relevant today in face of the worldwide medical calamity of AIDS. Continuously in print since its first publication in 1934, with over 75 printings.

Toujours pertinent face à la calamité médicale mondiale du SIDA. Continuellement imprimé depuis sa première publication en 1934, avec plus de 75 impressions.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Environnement (3)

Le titre de ce livre est tiré de la comparaison de Mohandas Gandhi de l’ordre se trouvant dans les cercles toujours plus larges qui résultent quand une pierre tombe dans l’océan. Cet ordre humain englobe l’individu, le village, la nation, la région et la communauté mondiale. Un tel ordre est en train d’émerger dans le contexte de la gouvernance des océans, créée par la Convention des Nations Unies de 1982 sur le droit de la mer et les conventions ultérieures – accords et programmes mis en place après le Sommet de la Terre de Rio en 1992.

Cette ordre émergent présente des aspects culturels, sociaux, environnementaux, économiques et éthiques. Il est non-hiérarchique, participatif, multidisciplinaire et comprend le secteur privé comme les gouvernements. Une telle ordonnance est nécessaire pour résoudre les problèmes les plus urgents de la surpêche et de l’épuisement des stocks ; de la pollution de sources océaniques, atmosphériques et terrestres ; des changements climatiques et du niveau de la mer ; et de la conservation de la biodiversité.

Oceanic governance will require profound changes in the ways we deal with each other and with nature. Like life itself, the new order started in the ocean, which has been declared the common heritage of humanity, and is expanding to embrace the whole biosphere in ‘the majesty of the oceanic circle,’ leading to a more peaceful and equitable world order.

La gouvernance océanique nécessitera des changements profonds dans la façon dont nous nous traitons les uns avec les autres et notre lien avec la nature. Comme la vie elle-même, le nouvel ordre a commencé dans l’océan, qui a été déclaré patrimoine commun de l’humanité, et se développe à embrasser l’ensemble de la biosphère dans la majesté du cercle océanique, conduisant à un ordre mondial plus pacifique et équitable.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Énergie (1)

Buckminster Fuller (1895-1983) n’est pas qu’un ingénieur de talent. Il est également cet inventeur un peu fou qui a imaginé aussi bien les dômes héliportables pour l’US Army que ceux bricolés par les hippies de Drop City.

Du premier Pas sur la Lune à la Chute de Saigon (en passant par la « bombe P », le Rapport Meadows et le Premier Choc pétrolier), Fuller organisa des universités d’été se proposant de modéliser la crise énergétique mondiale à venir. Surnommé E3 par Stewart Brand (le fondateur du Whole Earth Catalog), Energy, Earth, and Everyone est le titre judicieusement retenu par Medard Gabel en 1975.

Accompagné d’une contribution de Gene Youngblood, un disciple de la première heure, prend alors forme une passionnante archéologie des politiques énergétiques contemporaines…

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Romans (science-fiction, fiction économique,...) - Futurologie (12)

Julian West, jeune homme de bonne famille établi à Boston, fait une expérience sans précédent : il s’endort un soir de 1887 et se réveille en l’an 2000. Le monde qu’il découvre est pacifique, heureux, riche à souhait.

Comment la transformation s’est-elle opérée ? C’est ce que raconte Bellamy dans ce roman publié en 1888, qui fut un immense succès de librairie.

Dans le futur qu’il met en scène, l’humanité a compris qu’industrialisation et urbanisation peuvent produire des merveilles, si elles s’appuient sur une redistribution égalitaire des richesses.

Les exploits de la technologie, l’ingénieuse organisation du travail et de l’économie y rendent la vie quotidienne exquise et les mœurs aussi simples que vertueuses.

Une utopie prospective qui a le charme des rêves d’antan.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Ce livre paru à l’origine en 1962, et s’est fondé sur des essais écrits au cours de la période 1959-1961.

Dès lors, il s’est questionné sur d’ultimes possibilités, et non avec des réalisations s’orientant dans un avenir proche. Arthur Clarke a dépassé les simples corrections et commentaires pour les pousser à nous mettre à jour toujours plus loin.

L’auteur, parmi beaucoup d’excursions fascinantes de ce que l’avenir pourrait nous réserver, parle de la quatrième dimension et de l’obsolescence de la loi de la gravité, l’exploration de l’ensemble du système solaire et la colonisation de certaines d’entre elles ; d’exploitations des mers pour l’énergie et les minéraux, et la capture d’astéroïdes sur Terre pour fournir les matériaux nécessaires ; les hommes, déjà plus grand que ce qu’ils devraient être, pourraient être façonnés plus petits pour être plus efficace et consommer moins de nourriture.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


R. Buckminster Fuller (1895-1983) fut architecte, ingénieur, cartographe, philosophe, l’inventeur des célèbres coupoles géodésiques et l’un des plus géniaux théoriciens de son temps. Pendant plus de cinquante ans, il a publié de nombreux essais dans lesquels il a exposé ses vastes théories sur les problèmes de notre planète. Ses textes offrent des éclairages instructifs sur son univers de savant universel. Plusieurs décennies après leur première publication, ils restent d’une étonnante actualité.

Manuel d’instruction pour le vaisseau spatial Terre a été publié pour la première fois en anglais en 1969. La première édition en français date quant elle de 1980. C’est une brillante synthèse de sa conception du monde et ce titre, l’un de ses ouvrages les plus célèbres.

Dans ce texte d’une grande limpidité, Fuller étudie les grands défis auxquels l’humanité est confrontée. Comment l’humanité survivra-t-elle ? Quels sont les effets de l’automatisation sur l’individualisation ? Comment utiliser plus efficacement nos ressources pour mettre fin à la pauvreté de cette génération ?

Il remet en question le concept de spécialisation, appelle de ses vœux une révolution du design avec de nouvelles découvertes, et indique des moyens pour conduire le vaisseau spatial Terre vers un avenir durable.

Jaime Snyder, petit-fils de Buckminster Fuller, a dirigé cette édition révisée de la traduction française. Dans son introduction et ses commentaires, il nous donne accès au contexte dans lequel Fuller a écrit son ouvrage, et il complète ses visions en les actualisant et en les interprétant concrètement.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Pendant plus de trois décennies, Ray Kurzweil a été l’un des avocats les plus respectés et les plus provocateurs du rôle de la technologie dans notre avenir. Dans son classique The Age of Spiritual Machines, il a fait valoir que les ordinateurs rivaliseraient bientôt avec l’ensemble du meilleur de l’intelligence humaine.

Aujourd’hui, il examine la prochaine étape de ce processus d’évolution inexorable : l’union de l’homme et de la machine, dans laquelle les connaissances et les compétences intégrées dans nos cerveaux seront combinés avec une capacité considérablement plus grande, et une habilité à partager la connaissance de nos créations.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Les douze stratégies futuristes représentent un ensemble inspiré d’outils pour une pensée créative et active, visant à promouvoir un avenir écologiquement soutenable pour le bénéfice universel de la race humaine, sa maison-monde planétaire, et les générations à venir.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Utopies – que ce soit des expériences philosophiques, littéraires ou réels – ou les tentatives pour résoudre tous les problèmes sociaux. Dans le sillage de l’attaque sur le World Trade Center, de scandales financiers, et d’autres chocs dévastateurs, il est naturel de chercher des leçons pratiques de la littérature d’utopistes.

Dans cette collection, des sociologues renommés renouvellent leur appel à développer un ordre social altruiste. Ils abordent une grande variété de sujets en observant des idées utopiques viables qui peuvent être appliquées à la société d’aujourd’hui.

Rédigé dans un style engageant, sans jargon, et destiné comme une introduction aux étudiants de sociologie, ainsi que toute personne concernée par les problèmes sociaux, le livre fournit à la fois des idéaux et des idées visionnaires pour la prise de décisions pragmatiques dans l’incertitude dans l’avenir dans lequel nous nous aventurons.

ACQUÉRIR ICI (Kindle, papier)

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Un long moment plus tard, à l’issue de maintes questions, Satan dit : « L’araignée tue la mouche et la mange ; l’oiseau tue l’araignée et la mange ; le chat sauvage tue l’oie ; le – finalement, ils s’entretuent tous les uns les autres. C’est du meurtre pur et simple sur toute la ligne. Voilà donc d’innombrables multitudes de créatures qui toutes tuent, tuent, tuent, qui toutes ne sont que des meurtrières. Et elles ne sauraient être blâmées en rien, Divin Unique ?
– Elles ne sauraient effectivement être blâmées en rien. Car c’est la loi de leur nature. Et toujours la Loi de la nature est la Loi de Dieu. Maintenant, observez, contemplez ! Une créature nouvelle – LE chef-d’œuvre ultime – l’Homme ! »

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


À la fin du XVe siècle, en Autriche, une communauté d’imprimeurs vivait dans un immense château. C’était à l’aube de l’âge de l’imprimerie – qui allait révolutionner la circulation du savoir et éveiller les consciences.

Un jour, arrive un jeune vagabond. Il dit s’appeler N° 44 et suscite aussitôt, parmi la famille du maître imprimeur et ses ouvriers, autant de fascination que de défiance.

Rapidement, sous l’action de ce mystérieux étranger, chacun est contraint de tomber le masque.

Incidents et révélations de plus en plus extraordinaires secouent le château, tandis qu’à l’atelier est fabriquée l’une des premières Bibles industrielles…

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


« Source d’inspiration pour les tâcherons du savoir, exemple de sagesse froide – ni la mesure de Tocqueville ni l’indignation tempétueuse de Marx -, l’œuvre de Thorstein Veblen apprend à discerner, au-delà de l’accoutumance à la vie quotidienne, la comédie humaine, la rivalité puérile des adultes en quête d’argent, de gloire et de prestige, jamais capables d’atteindre un but qui fuit à mesure qu’ils en approchent puisque ce but se définit non pas en soi mais par rapport aux conquêtes des autres ». ~ Raymond Aron.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Lorsque le Dr Philip Raven, un employé intellectuel de la Société des Nations, meurt en 1930, il laisse derrière lui un héritage puissant – un « livre de rêve » inédit. Inspiré par des visions qu’il a expérimentées pendant de nombreuses années, il semble avoir écrit un livre pour un avenir lointain : une histoire de l’humanité à partir de la date de sa mort jusqu’à 2105.

The Shape of Things to Come fournit cette « histoire de l’avenir », qui était à certains égards remarquable de prescience – prédisant la catastrophe climatique et balayant les changements culturels, y compris d’une Seconde Guerre mondiale, l’évolution de la guerre chimique, et les instabilités politiques du Moyen-Orient.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Autobiographie (1)

Dans The Story of My Life Darrow raconte, et réfléchit sur ses plus de cinquante années d’activités en tant qu’avocat criminel, employé et entrepreneur, y compris les cas les plus célèbres et notoires de sa carrière : établir le droit légal d’un syndicat à la grève dans l’affaire du complot des travailleurs du bois ; exposer, pour le compte des Ouvriers mineurs unis (United Mine Workers), les conditions choquantes dans les mines et l’utilisation généralisée du travail des enfants ; défendre Leopold et Loeb dans la terrifiante enquête d’assassinat de Chicago ; la défense du droit d’un enseignant de présenter la théorie darwinienne de l’évolution dans le célèbre procès Scopes ; la lutte contre la haine raciale dans les cas Sweet anti-Negro & the Scottsboro ; & bien plus.

Écrit dans son style désarmement, oral, et avec plein de points de vue rafraîchissants sur la peine capitale, les libertés civiles et le système judiciaire, l’autobiographie de Darrow est la sommation finale d’une vie remarquable.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Histoire des sciences et des techniques, Civilisation (2)

Un regard instructif et amusant sur des découvertes scientifiques et les moyens souvent loufoques et accidentels dans lesquels ils ont conduit à certaines des inventions les plus importantes – par le journaliste primé Ira Flatow.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink


Cette histoire des Etats-Unis présente le point de vue de ceux dont les manuels d’histoire parlent habituellement peu. L’auteur confronte avec minutie la version officielle et héroïque (de Christophe Colomb à George Walker Bush) aux témoignages des acteurs les plus modestes.

Les Indiens, les esclaves en fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du textile, les syndicalistes, les GI du Vietnam, les activistes des années 1980-1990, tous, jusqu’aux victimes contemporaines de la politique intérieure et étrangère américaine, viennent ainsi battre en brèche la conception unanimiste de l’histoire officielle.

ACQUÉRIR ICI

Please click here if this helped you.
0 people found this helpful. Permalink